Castel de Grenoble

Ost du Lyonnais et Dauphiné
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Messe du 14 Septembre 1456

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ecaterina de Sevillano



Nombre de messages : 7
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Messe du 14 Septembre 1456   Dim 14 Sep 2008 - 9:37

(((DING)))((DONG)))(((DING)))(((DONG)))(((DING)))



La chorale entonnait le chant d'entrée pour saluer l’entrée des fidèles et de l'Archevêque dans la basilique.
Ecaterina remonta lentement l'allée centrale au rythme de la chorale. Elle regardait à droite et à gauche pour adresser un sourire aux gens présents.

Lorsque tous furent assis, elle s’avança devant le pupitre, tenant sa crosse dans la main droite et prit la parole


Bienvenue à tous, mes enfants,
Quelle joie pour moi de pouvoir venir faire entendre la voix du Seigneur ici devant nos valeureux soldats qui défendent leurs terres. La messe portera aujourd'hui sur l'amour et l'humilité.
Mais avant de commencer, mettons nous en condition et récitons le Crédo mes enfants.




Entendait la parole du Seigneur:


Citation :
Création V: La réunion

Dieu regardait, ému, le petit groupe de créatures qui pleurait. Elles se sentaient abandonnées de Lui, car elles n’étaient pas dotées de talents particuliers. Elles en étaient venues à croire qu’Il les détestait, alors qu’Il aimait chacune de Ses créations. Elles faisaient partie de Lui et les détester reviendrait à haïr une part de Lui. Il avait créé l’univers, le monde et la vie pour pouvoir les aimer, et Il les aimait.

Par cet amour, Dieu avait doté chaque espèce de créatures composant la vie de talents afin qu’elles trouvent toutes leur place dans Sa création. Mais ce magnifique cadeau restait invisible aux yeux de ce petit groupe de membres. Les humains qui le composaient étaient habités par le doute, restant aveugles à Son amour. Leurs larmes étaient sincères mais injustes. Ils ne demandaient qu’à être aimés de Lui, mais ne voyaient pas qu’Il le faisait déjà.

Les autres créatures étaient conscientes de ce cadeau, mais n’en avaient pas compris la raison. Elles s’imaginaient toutes être les seules à être ainsi récompensées. Les unes pensaient que seule la force était un cadeau de Dieu. D’autres faisaient la même erreur avec la vitesse, la nombreuse progéniture, la longévité, la laine, la capacité à voler ou encore le territoire qui leur avait été alloué par Lui. Elles s’estimaient donc toutes favorisées de Lui et se croyaient Ses préférées.

Que nous dit ce texte.

Il met en avant deux choses importantes pour nous aristotéliciens. Tout d'abord, l'Amour de Dieu envers nous. Souvent on vient me voir en disant, " je suis perdu Dieu m'a abandonné". Je peux comprendre que dans des moments de doute l'obscurité puisse envahir les cœurs, mais il ne faut jamais oublier que l'Homme ne marche jamais seul et que même si ne nous le voyons pas toujours, Dieu est avec nous, et là pour nous rattraper si nous trébuchons.
Dieu est Amour ne l'oublions pas et c'est par cet amour que nous pouvons avancer et évoluer, car être aimé de Dieu est le plus beau des cadeaux.

Enfin, ce texte met en avant le fait que Dieu aime tout le monde, pas juste une poignée d'élus qui seraient les seuls détenteurs de cet amour. Si vous croyez cela alors parter, car là n'est pas la vérité.
Nul homme ne peut se placer au dessus d'un autre car devant Dieu nous sommes tous égaux et face à son amour nous sommes tous frères..




La chorale entonna alors un chant de supplication et de pardon et de demande de pardon au Très-Haut. La foule reprenait avec ferveur les refrains.

Entre chaque refrain le noms des soldats blesses ou disparus dont on lui avait fait part fut prononcé.

- Thierrylafrance,
- Isilween,
- Aliénorin,
- Deepthroat,
- Levalheru
- Louix de Briançon le 29/04/1456, mort de maladie sur les routes l'emmenant vers Laval.
- Faillus de Lyon le 6/05/1456, assassiné au Mans
- Wiglaf de Briançon le 10/06/1456, mort sous les remparts de Rennes.
- Bavus de Dié disparu lors du siège de Fougères
- Abhorach de Dié disparu sur les routes le ramenant au pays
- Mart444 de Dié disparu sur les routes le ramenant au pays
- Vivaldania
- Dédélagratte
- Spacewolf
- Seb

Ecaterina se rendit à l'autel pour préparer la communion pendant que la foule constituait deux files dans l'allée centrale.




Allez en paix, mes enfants ! Que le Très-Haut nous garde et nous guide sur les chemins des vertus et de l'amitié aristotélicienne.

Sur ces paroles, Ecaterina remonta l'allée centrale et resta sous le porche afin de saluer les fidèles lorsqu'ils passeraient devant elle pour sortir de la Basilique.


Dernière édition par Ecaterina de Sevillano le Dim 14 Sep 2008 - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 8345
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Messe du 14 Septembre 1456   Dim 14 Sep 2008 - 12:17

Géro avait suivit la messe avec attention, il n'avait jamais suivit de messe iclieu. Il était venu se recueillir quelques fois mais jamais plus.

Il récita le crédo, et entonna les chants liturgiques après avoir écouté la parole du seigneur. Les chant des gens présents résonnaient parfaitement dans la chapelle. Il se souvenait les messes en Bretagne, parfois en plein air faute de mieux, l'épée planté devant soit en guise de croix.

L'archevêque évoqua ses compagnons morts ou qui comme lui bien que grièvement blessés qui en avaient réchappé. Il pria pour le salut de leur âme. Il attendit que la longue file des communiants s'amenuise pour allé lui aussi recevoir le sacrement.

En sortant il salua l'archevêque d'un signe de la tête
Revenir en haut Aller en bas
MacCornell

avatar

Nombre de messages : 8835
Localisation (IG) : Embrun, Lyonnais-Dauphiné
Date d'inscription : 17/02/2008

Feuille de personnage
Force:
235/255  (235/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Messe du 14 Septembre 1456   Dim 14 Sep 2008 - 12:31

MacCornell s'était présenté à la chapelle pour répondre à l'appel de Ecaterina et surtout à celui du tout-puissant. Il avait écouté les chants et s'était recueilli pour ses frères tombés et blessés. Toutefois, il avait été surpris d'apprendre que Thierrylafrance, le grand maître des lances, avait été blessé. L'armurier pensait qu'il en était autrement. Mais bon, les blessures ne sont sans doute pas toujours visibles et Aristote devait en savoir bien plus que le soldat d'Embrun.

Une fois la cérémonie terminée, il alla présenter ses vœux de bienvenue au sein de la garnison à l'archevêque d'Embrun.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 8016
Localisation (IG) : Briançon
Date d'inscription : 21/02/2008

Feuille de personnage
Force:
235/255  (235/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Messe du 14 Septembre 1456   Dim 14 Sep 2008 - 12:32

Pénélope assista à la messe dominicale, messe dite en l'honneur de ses compagnons disparus ou blessés lors de la guerre de Bretagne.
Elle pria pour le salut de leurs âmes et recita le Credo comme il se devait, se souvenant de son baptême sous la bénédiction de l'Archevêque Muad, en espérant que la fougue qui l'animait ne la quitterait jamais.

Après avoir communié, elle rejoint le porche, puis salua l' Archevêque d'un léger sourire et d'un hochement de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremdehuit

avatar

Nombre de messages : 3450
Localisation (IG) : Valence
Date d'inscription : 06/02/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Messe du 14 Septembre 1456   Dim 14 Sep 2008 - 12:58

La messe du 14 Septembre venait d'estre terminée,cette messe a rendu hommage aux hommes disparus durant la guerre contre les Bretons.

Il récita le crédo puis écouta les divers chants de la dict messe.

Une fois la messe terminée il fit un signe de la tête à l'archevêque en guise de salut.
Il se leva ensuite puis sortit de la chapelle
Revenir en haut Aller en bas
Princesse_lotus

avatar

Nombre de messages : 6029
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Force:
235/255  (235/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Messe du 14 Septembre 1456   Lun 15 Sep 2008 - 0:00

Lotus était venu assiter à le messe et pria avec ferveur ses frères tombés au combat. La garnison de Die y avait laissé un lourd tribu, la moitié de ceux qui était parti n'était pas revenu... Et tous y avait été bléssé plus ou moins gravement...
Elle n'avait pu retenir ses larmes en entendant le nom de son époux.
Tant de douloureux souvenirs refaisaient surface...
Elle mit un certains temps à se resaisir et à rejoindre la file des communiants.
Lorsque tout fut terminé, elle sortit et salua d'un sourire l'archeveque.
Revenir en haut Aller en bas
nestor

avatar

Nombre de messages : 1602
Localisation (IG) : Valence
Date d'inscription : 18/02/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Messe du 14 Septembre 1456   Lun 15 Sep 2008 - 11:19

Nestor était également dans l'assemblée des fidèles qui assistaient à la messe dite en l'honneur des membres de la Compagnie Vae Victis disparus, morts ou blessés lors de la guerre de Bretagne.

C'était pour lui une façon de leur rendre un dernier hommage solennel, même s'il savait que leurs noms ne le quitteraient jamais.

Il pria pour le salut de leurs âmes et récita le Credo comme Genteloïse lui avait enseigné.

Après avoir communié, il se dirigea vers la sortie et au passage salua l’Archevêque et le remercia encore une fois pour cette cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Kernos

avatar

Nombre de messages : 3606
Age : 31
Localisation (IG) : Die
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Messe du 14 Septembre 1456   Lun 15 Sep 2008 - 14:56

Le tintement des cloches attirèrent Kernos vers la chapelle dont il franchit les portes, accompagné du chant du choeur accueillant les fidèles. Il jeta un coup d'oeil circulaire autour de lui, repérant plusieurs de ses connaissances, et alla s'installer sur un des bancs libres disposés dans la nef de l'édifice. L'Archevêque d'Embrun fit alors son entrée. Le Seigneur des Lances la regarda remonter l'allée et s'installer pour présider l'office.

La messe débuta par le Credo, dont il reprit les versets à l'unisson avec les autres soldats présents.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


Puis, il se tut pour écouter le sermon, interrompant son silence que pour entonner le refrain des prières chanter par la chorale, une pensée accompagnant chaque nom prononcé. Certains lui provoquaient d'avantage que d'autres, celui des hommes qui furent ses compagnons, celui des hommes qui furent ses amis, ceux qu'il avait connu et aimé... Wiglaf qui avait été sous ses ordres, Abhorach et Mart qui furent ses camarades et dont les disparitions restaient auréolées de mystères... Une pensée plus émouvante encore pour Bavus et pour Lotus en particulier... Même si un soldat sait que la mort rôde toujours auprès de lui, voir un ami tomber reste toujours un profond déchirement.

Le chant se termina et l'Archevêque invita les fidèles à venir communier. Kernos quitta son banc et suivis la file jusqu'à l'autel. Le sacrement reçu, la messe se terminait. Il prit le chemin de la sortie, salua le prélat au passage et retourna en garnison. Le Très-Haut veillerait sur les morts, lui devait se charger de veiller sur les vivants.
Revenir en haut Aller en bas
http://domaine-rouvray.forumperso.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messe du 14 Septembre 1456   

Revenir en haut Aller en bas
 
Messe du 14 Septembre 1456
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe du 14 Septembre 1456
» Messe du 20 septembre - Sainte Boulasse
» Messe du 12 octobre 1456
» Soirée du Vendredi 24 Septembre 2010
» BAN list Septembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Grenoble :: Cour Inférieure :: Chapelle Sainct-Georges-
Sauter vers: