Castel de Grenoble

Ost du Lyonnais et Dauphiné
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Walan

avatar

Nombre de messages : 3372
Localisation (IG) : Vienne
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Dim 16 Déc 2007 - 19:23

[HRP : Pour toutes les actions ayant lieu à Givors ou sur la route entre Lyon et Vienne]
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: [RP intemporel] Belles plantes et médecine   Ven 28 Mai 2010 - 23:32

Profitant d'être à Vienne, et de n'avoir rien d'autre à faire que de s'ennuyer, la chef de lance avait voulu tirer parti du beau temps et du retour de la belle saison pour partir au ramassage des quelques plantes médicinales qu'elle connaissait et employait et dont c'était l'époque idéale pour le ramassage. Et puis avec la création future d'un corps médical dans l'Ost, il fallait préparer la petite révolution à l'oeuvre. Et quelle meilleure personne trouver du côté de la Belle pour lui venir en aide que son homologue Viennoise, Ya. Une jeune femme pleine de ressource, dont l'énergie débordante avait l'agréable tendance à déteindre sur les personnes alentours.

Quoi qu'il en soit, les deux demoiselles étaient partantes pour cette petite excursion de quelques jours en pleine nature. Cela leur permettrait d'enrichir leurs connaissances respectives en la matière et ainsi mieux aider à la mise en place de la médecine dans l'Ost. Une manche pleine d'atouts que cette même activité. Avec le second avantage des terres du Lyonnais-Dauphiné, la géographie, allant des vastes plaines agricoles aux montagnes au relief décharné, avec une flore des plus variée. le lieu rêvé des herboristes en tous genres pour la collecte des précieuses plantes.

Laura avait tapé dans les réserves de l'armée pour les vivres, puisqu'il y en avait plus que suffisament pour nourrir un contigent, ainsi que pour le bois sec. Question campement, quelques peaux et piquets de tente suffiraient amplement pour prendre du repos. Le tout chargé sur le dos d'une mûle, des bât qui partaient chargés de matériel et reviendraient chargés de futures médications. Il lui avait juste suffit de convaincre la mûle d'avancer, chose délicate tant l'animal semblait aussi têtu qu'elle-même pouvait l'être afin de rejoindre la garnison des Affreux et y attendre sa comparse. Petit crochet au passage pour déposer la toute jeune Tea chez une nourrice, moyennant finance, et elle était libre comme l'air, enfin débarassée de son fardeau de femme enceinte, puis convalescente ; et maintenant tiraillée par ses envies - ou besoins - d'action. Un profond besoin de se changer les idées après la succession de mauvaises nouvelles qui s'était abattue sur les épaules de la Florentine. Un bol d'air frais, des régions peu connue, des bois renaissants.

Arrivée au pied des remparts de la garnison alors que le soleil entamait sa course quotidienne. La Florentine porta ses doigs à ses lèvres et siffla avec énergie, vidant ses poumons. Un sifflement aigu, capable d'attirer l'attention. Mais là, pas question d'attention, il s'agissait juste de prévenir un compagnon d'armes qu'il était attendu impatiemment. La trentenaire gratta la tête de la mûle en attendant, qui elle-même semblait prendre son mal en patience en râclant le sol pavé de ses sabots. Pas de chance, elle ne trouverait guère de quoi brouter pour passer le temps. Le Maistre-Instructeur plaça ses mains en porte-voix pour presser la concernée.


OOOOOOHH !! YA !! Qu'est-ce que tu fous bon Dieu !? On va rien trouver en pleine nuit !! MAGNE !!
Toujours discrète la Laura, toujours.
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Sam 29 Mai 2010 - 7:33

Le beau temps enfin arrivé . Quelques pluies de temps à autre mais toujours un soleil pour venir sécher rapidement le tout et surtout réchauffer des ses rayon .Pour la faunes et flore de la région rien de tel . Avec des temps comme celui tout pousser très bien .Elle se prépara pour partir quelques jours avec Laura les Maistre Instructeur de l’ost .Elle avait opter toute deux et quelques autres personnes de l’ost d’approfondit et apprendre encore plein de chose dans le futur corps médical qui se mettait en place .Enfin Laura avait encore bien plus de connaissance sur les plantes et vertus qu’elle procurer et leur façon d’être travail pour différente potion , décoction ou autre .Elle là Ya encore bien des chose et le ait de partir avec Laura lui serrait vraiment très instructif .Elle était assez admirative sur tout ses connaissances , Laura était une jeune femme qui connaissait énormément de choses et savait les faire comme il se doit .Alors dés qu’elles eurent parlées ensemble dut fait de partir chercher des plantes , herbes et partager leur savoir , elle n’avait put que lui répondre d’un grand sourire et d’un oui des plus enthousiasme .De plus elles ne se connaissaient que par le fait de leurs fonctions alors prendre du temps pour ,pouvait être que des plus bénéfique .

Elle était chargée comme un âne d’un marchant ambulant qui ne pouvait plus se déplacer tellement il était chargé. Ne sachant trop se que Laura prendrait sur elle faut dire , Ya en prit , prit ,reprit plein de choses et sûrement de trop avec elle . Fioles , parchemins , encre et plumes pour prendre note , couverture .Pas de nature frileuse mais bon elle se dit que le temps pouvait en quelques jours changer et un rhume ne serrait pas le bien venu . Ha oui elle avait prit une bonne bouteille de bourbon et non pas de chartreuse a force de piquer celle que Thib avait laisser en Armurerie elle commençait à pus vouloir en boire .Bien bon bourbon une bouteille , morceau de viande séchée en plu dans tout son barda .Bon si elle attirer pas les bêtes sauvages avec cela elle aurait bien de la chance mais loin de loin elle y pensa en prenant le tout .

Bon elle n’eut de place pour mettre quelques toiles pour se faire une tente Laura y penserait sûrement .Attendant patience ment l’arrivée de son acholique de promenade « route des plantes » et attendit assise sur un des murs des rempart de la garnison . Un sifflement se fit alors entendre .Elle ne reconnu de suite l’appelle aller savoir pourquoi .Bien trop souvent distraite et pas habituer non plus à cela .Puis là elle réalisa que l’appelle siffler était bien pour elle car il fut très rapidement suivit de la voix pétante de Laura .


Je suis pas loin je suis lààààààààà j’arrive .

Le temps de mettre son barda sur le dos et op elle se mit en route .Trois pas en arrière le temps de réaliser que le poids de son sac était bien plus important que le sien et elle balança tout l’avant de son corps en avant et se mit en route .Elle arriva lentement prés de Laura

Hé bonjour!!! je suis là prés à partir Ha ba très bien une mule elle nous servira .


Regardant Laura alors je suis du coin mais je suis pas vraiment sortie de la garnison ses 12 dernières mois alors si tu connaît un bon coin pour trouver notre belle faune et flore je te suis .Elle lui sourit où alors je dirait tout droit les forêts ne sont pas loin on peu voir un peu d’ici le début des arbres entremêlaient de la forêt
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Sam 29 Mai 2010 - 16:55

Je suis pas loin je suis lààààààààà j’arrive .

La brunette releva le menton et aperçut effectivement la Ya perchée sur un créneau des remparts de la garnison. Léger sourire du Maistre-Instructeur, en pensant que si ça commençait comme ça, ça promettait une franche partie de rigolade avant la fin de l'excursion. Encore quelques minutes d'attente et enfin la Viennoise sortit de sa garnison presque aussi chargée que la mûle de Laura. Haussement de sourcils, à la fois surpris et amusé, de voir la jeune femme l'échine courbée sous son fourbis. Elle lui rendit son salut, puis lui lança une remarque quant à son chargement. Et ben... Si on tombe sur une meute de loups, je suis au moins sûre de te battre à la course. Sourire en coin plein d'ironie alors que Ya lui parlait un peu des environs.

Elle hocha la tête, puis prit la parole sur un ton désinvolte.
Bah, on va pas se prendre le chou sur la destination et suivre ton conseil : tout droit. On verra bien où ça nous mène. Petit regard alentours. En tout cas, va falloir s'éloigner de Vienne et des champs cultivés si on veut trouver un coin de nature encore sauvage. Petit coup désignant la mûle. Décharge-toi un peu sur la bête, sinon tu vas pas faire une lieue avant de marcher sur ta langue. Elle la laissa se décharger de son bordel, tira un peu sur les sangles de cuir de son propre sac afin d'avoir un meilleur maintien durant la promenade, puis attrapa la longe du bestiau. On y va ?

Quelques instants plus tard, voilà les deux femmes dans les rues de Vienne, partant plein Nord sur la route de Lyon. Elles trouveraient largement de quoi remplir les bâts de la mûle en plantes en tout genre en quelques lieues. Sortie de la ville. avec le retour des beaux jours, les caravanes de marchands envahissaient de nouveau les routes entre les différents marchés. Un bon point, s'il venait à leur esprit qu'elles avaient oublié quelque chose, elles pourraient toujours se débrouiller à marchander pour obtenir ce qu'elles voulaient auprès de ses gens-là. Quitte à marcher pendant des plombes, autant en profiter pour faire connaissance avec la Viennoise. Sauf que pour trouver un sujet d'accroche... Alors Ya ? Contente de sortir de la garnison un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Sam 29 Mai 2010 - 20:37

Elle savait qu’elle avait prit trop de choses bien trop de choses avec elle .Chose que Laura vit de suite lorsqu’elle arriva plier en avant .Elle lorsqu elle parla de course contre un meute de loup Ya éclata de rire .

Je pense effectivement que je me suis chargée ôtant que ta mule et pour la course ref oui là je lancerait aucun pari le séant devant une meute de loups et une course contre eux .

Le choix de la direction de leur excursion fut très rapide , de plus Laura avait bien raison et au pire comme elle le dit il fallait aller loin de la ville et des champs qui l’entourer .Ah la nature et les lieux loin de tout rien de tel pour prendre un bol d’air et prendre un peu de calme .Un peu loin de toute l’agitation de la garnison . La nature avait bien de beaux endroit et elle n’avait jamais prit le temps de faire une escapade tranquille pour voir un peu la faune du duché . Elle sourit à Laura qui la laissa se décharger un peu de tout son barda et le poser sur la pauvre mule qui si elle pouvait parler aurait sûrement jurer de très jolies choses et gentilles avec une large pointe de méprit sur Ya .Elle ôta les couvertures et quelque pots qu‘elle mit dans des bâts encore poser sur le dos de la mule. .Laura lança le départ c’est partit en route

La traversée de la ville se fit tranquillement et elles en sortirent rapidement et direction excursion pleine nature .Ya vit un marchant de fruits passant avec une charrette plein sur dirigeant vers l’entrée de Vienne sûrement pour se rendre au marché . Elle fit un clin à Laura Un fruit ça te dit ? Elle alla voir le paysan et pour un écu lui prit plusieurs pommes et revint vers Laura qui avait continuée tranquillement le chemin .Réflexe lui cria-t-elle presque à sa hauteur et lorsque Laura se retourna lui lança une pomme , essayant de bien viser pour qu’elle la rattrape en plein main .Et pile poil Laura eut le réflexe comme si elle se douter qu’elle lui enverrait une pomme .Ya sourit et croqua à plein dents dans la pomme .

Alors Ya ? Contente de sortir de la garnison un peu ?

Elle regarda Laura et tout en marchant tranquillement et mangeant sa pomme

Oui contente Laura j’avoue que je passe tellement de temps en garnison que prendre l’air va me faire un bien fou .Je suis ravie qu’on est parlée de cela ensemble et mit cette excursion rapidement en place .Elle lui sourit en plus un bon moyen pour apprendre à se connaître un peu loin de tout la garnison et de nos respects militaire que l’on ce doit en garnison Là je trouve c'est que plus décontracté ,ça me fait plaisir .Elle termina sa pomme et tu bosse pas mal aussi toi. Quel plaisir de te voir près de Vienne au moins on as trouvée une idée pour s’échapper de la garnison . Non ? Dit moi Laura ça fait longtemps que tu soldat toi ? ref oui je sait parfoit je parle beaucoup


Elle lui sourit et elles continuèrent leur bout de chemin .Au bout d’une assez longue marche le haut des remparts de Vienne et les champs avaient complément disparus .Il ne rester qu’autour d’elle une mature complètement en pleine effervescence , qui prenait place doucement depuis que les beaux jours s’étaient mit en place . Même les gens se trouvant sur la route se faisait plus rare et ne croiser que quelques personnes Le chemin qu’elles avaient prit les mena à une intersection .Sur leur droite un petit chemin étroit menant vers une forêt , sur la gauche il continuait vers un tout petit village enfin village si on peu dire village plutôt vers une ou deux fermes perdues au milieu de tout .

Elle regarda Laura on prend par la droite ?
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Dim 30 Mai 2010 - 1:11

Un fruit ça te dit ? Laura mit du temps à comprendre le clin d'oeil et la quesiton, le temps que ça mûrisse dans sa caboche. Je suis pas sûre que... Déjà partie la Ya. Vraiment pleine d'énergie la Viennoise en ce début de matinée. La Florentine fronça les sourcils. *Des fruits en cette saison ? A part des liqueurs, je vois pas ce qu'elle...* Réflexe ! La Dioise fit volte-face et rattrapa le fruit à la volée, plus de bol que d'adresse sur ce coup-là ; avant de l'examiner avec attention. Décidemment, elle était surprenante. Elle arrivait à dégotter des pommes avant l'heure, juste par gourmandise. Léger sourire de la trentenaire rendu à son compagnon d'armes avant qu'elle ne croque à son tour dans le fruit. Merci.

Elle l'écouta ensuite répondre à sa question avant qu'elle-même n'en pose une à son tour, manquant de peu de lui filer le tournis. Légère réflexion de la brunette, puis elle répondit à son homologue, tout sourire. Tant mieux, parce que c'est partagé. Nouveau coup de dentier dans le fruit. C'est vrai que c'est plus décontracté pour le coup. En parlant de ça... Laura posa son sac à ses pieds et en tira le chapeau de paille écrasé qu'elle s'empressa de remettre en forme et visser sur son crâne, avant d'enlever sa veste d'uniforme, la rouler en boule et la bourrer par dessus son fratras bordélique. Chemise à manches courtes et chapeau de paille, ça commençait à ressembler à de l'oisiveté, mais il n'y avait de toute façon personne pour leur en faire la remarque. Quant à ma carrière de soldat, non, ça ne fait pas si longtemps que ça. Elle ramassa son sac, pensive, et le remit sur ses épaules. Pour ce qui est du monde des armes par contre, j'y suis depuis toute gamine. Léger soupir avant qu'elle ne lui retourne la question. Et toi Yasa ? Les armes ? Elle mordit à nouveau dans la pomme le temps que la Viennoise ne lui réponde, essuyant furtivement un morceau de la chair du fruit du coin de ses lèvres.

Au fur et à mesure de la conversation, le temps et les lieues avaient passé, ainsi que les trognons de pomme, doucement mais sûrement ; et quand la question de savoir où elles étaient s'imposa à son esprit, la chef de lance aurait été bien incapable d'y répondre. Elle regarda les alentours, vaste étendue de plaines et de collines verdoyantes, le roulement du Rhône non loin. Elles étaient encore sur la bonne route, certes, mais quant à savoir où. Mystère. Continuer donc, ça n'était pas si désagréable d'errer finalement. Du moins, jusqu'à tomber sur une intersection qui semblait faire hésiter son homologue. Regard à gauche, puis à droite. On prend par la droite ? Hochement de tête de la Florentine. Ouaip. Elle désigna les deux fermes du menton. Si on avait voulu voir du pécore, l'aurait pas fallu se taper tant de bornes. Elle leva le poing droit d'un geste conquérant délibérément exagéré. Wouhou ! En avant !!

Elle suivit donc la petite sente, qui laissa rapidement place à des prairies non cultivées aux herbes hautes, traversées de quelques petits ruisselets. Laura y aperçut d'ailleurs une plante des plus intéressante et la désigna à Yasaelle.



Tiens regarde... Elle s'accroupit devant la fleur aux pétales rosacés. Sais-tu ce que c'est ?
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Lun 31 Mai 2010 - 10:27

Mangeant tranquillement leurs pommes pas vraiment juteuse au passage .Elles avaient dut être gardées tout ce temps d’hiver . Laura fit une halte et prit un chapeau paille qu’elle posa sur sa tête de suite .Ya la regarda et sourit . Elle n’avait pas prit mais il est vrai que le soleil avait bien prit sa place de le ciel dégageait de tout nuages et il commençait à bien réchauffer l’air et cognait de sa chaleur . Ya elle ôtant que sa veste d’uniforme et resta en chemise , remonta ses cheveux en chignons qu'il lui donner chaud au niveau du cou et dans le dos. Elle écouta Laura parler de sa carrière de Soldat et le fait d’avoir était élevée dans ce domaine .Elle lui retourna la question , elle lui sourit

J’ai passer dix huit ans de ma vie au couvent et n’est connu les armes qu’as mon arrivée sur vienne .Et depuis deux ans je ne m’en passe plus

Elle éclata de rire lorsque Laura lève poing en l’air .Elle semblait de plus enthousiaste au moins .
Elles marchaient tranquillement sur le petit sentier caillouteux de droite qu‘elles décidèrent de prendre même si là où il mener était incertain mais soit , tout les chemins menaient quelques part , le tout était de se souvenir de la route pour le chemin de retour . Le paysage qui se dessinait devant elles avait complètement changé , se trouvant maintenant en pleine nature .Laura stoppa sa marche est alla s’accroupir devant une plante qui se faisait apparaître entre quelques herbes hautes du coté du sentier . Elle la suivit et s’accroupie à ses cotés. Elle effleura une de petites fluer de la plantes délicatement du bout de ses doigts .


Oui je sait . Elle regarda Laura une Saponaire dict saponaria officinalis .On l’utilise pour ces vêtues purgatives, diurétiques, dermatologiques, dépuratives , dépuratifs, soulage la goutte et les maladies de peau, d'engorgement du foie et de la rate. contre les affections oculaires.. Elle sourit à Laura .J’en possède une dans mon Herbier mais je m’en suit jamais servit sauf pour une chose on l’appelle aussi herbe à savon .En écrasant ses racines et mélangeaient avec un peu d’eau on obtient une pâte qui sert de savon

Elle regarda Laura si je me trompe pas bien sur ? Et si je ne me trompe pas elle pourrait nous servire durant notre escapade
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Lun 31 Mai 2010 - 18:53

Laura écarquilla les yeux en écoutant Yasaëlle lui énumérer toutes les applications qui pouvaient être effectivement trouvées à la saponaire. Elle haussa un sourcil en dévisageant la jeune femme, avant de lui faire la remarque sur un ton mordant. Le nom m'aurait suffit... Elle éclata de rire en arrachant la plante hors du sol, tige et racines, la rinça dans le ruisselet adjacent afin d'en enlever la terre, puis se redressa. Ce qui nous intéresse le plus, c'est bien évidemment sa fonction de "savon". Pour le reste, il existe d'autres plantes, plus efficaces. Elle regarda tout autour d'elle afin d'en repérer d'autres et espérer en réunir suffisament pour s'offrir le luxe d'un bain en pleine nature. Elle partagea son avis avec la Viennoise. On va voir si on en trouve d'autres par là.

La trentenaire se remit en marche, en quête d'autres plantes, le long du ruisselet, au travers des herbes hautes. Quelques plants supplémentaires de saponaires de-ci de-là. C'était pas encore l'époque de la floraison pour la plante, aussi seules les plus robustes avaient réussi à se développer convenablement. Au fil du périple, la pente s'était accentuée, et les bois prenaient peu à peu le desus sur les prairies. Laura désigna l'orée du bois, à la limite entre herbe et forêt, et non loin du petit ruisselet. C'est pas trop mal ici pour installer le campement. Allez hop ! A l'attaque.

Elle jeta son bouquet de saponaires et son sac au sol et alla attacher la mûle à un tronc d'arbre non loin, avant de commencer à décharger le bestiau. Tu me files la main ma Ya ? Elle détacha la corde qui tenait le tout attaché dans un équilibre précaire, à se demander comment elle avait pu réussir à charger ça. Les piquets de tente d'abord, les longs d'une part, les courts d'autre part, les différents cordages d'attache et de tension, les pieux, les toiles ; le tout étalé dans l'herbe. La Florentine contempla le tout afin d'en faire l'inventaire mental, puis hocha la tête. Bon, ben, on peut s'y mettre...

Une grosse pierre en guise de maillet, et le plantage des piquets pouvait débuter, suivi par le laçage de la "charpente" et le dressage des toiles, étapes rythmées par des "passe-moi ça", "ça va là", "tire" et autres instructions de montage, le tout dans la bonne humeur de deux femmes papotantes. Finalement, entre habituées, cela n'avait pas pris bien longtemps pour monter la tente. Restait plus qu'à mettre tout le reste du campement en ordre. Elle jeta un oeil complice à la Viennoise. Et si on allait chercher du bois pour le feu ? Avec un peu de bol, on trouvera aussi quelques plantes.
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Mar 1 Juin 2010 - 14:31

Lorsqu’elle toute son explications sur la plante que Laura lui montra et se mit à rire .Elle rougie d’un coup et écouta ses dires .Il était vrai que depuis un bon moment passant toujours le nez et ce temps dans le travail dès qu’une question lui était poser ou autre elle répondait machinalement par tout un bla bla qui parfois n’était pas bien inutile , bon elle était une femme causante aussi est parfois oui elle parlait parlait .Surtout avec Laura qui avait des connaissance bien plus élevée qu’elle . Elle comprit d’un coup qu’il lui fallait se sentir plus détendu à cela .Répondre à des question s’en en faire un exposer des plus long .Ya ne passer pas vraiment de moment comme se dernier .Partir comme ça sur une décision parlé bien vite mit en route .Elle ne cachera pas qu’elle aimait cela . Et le moment partager depuis leur départ elle l’apprécier vraiment .Surtout ce sentir loin de Vienne et de ses ennuis contient à savoir qui et avec qui pourquoi ou tient lui à fait cela .Et cela la blaser depuis un bon moment et s’échapper avec Laura était bien la chose dont elle avait besoin .

Laura proposa d’aller plus loin pour en trouver d’autre .Ya savait que la saison n’était encore vraiment bonne pour cette plante mais avec les temps dernier et le soleil qu’il y avait eut fit proliférer la plante un peu plus car elles en trouvèrent d’autre .Pas vraiment beaucoup mais de quoi prendre un bain comme le souligna Laura . Un bon bain fallait t’il qu’elle trouve un petit endroit tranquille avec une eau un peu plus profonde que dans les rue qu’elle longé . Mais son idée était bonne elle sourit repensent ses année de ur faite au couvent pour partir à la ville de Clermont ..Elle fit alors comme Laura arrachant la plante en tirant fortement dessus mais avec tact pour ne pas casser la tige et en prendre le tout jusqu’aux racine . Elle fit donc un petit bouquet elle aussi .A fur et à mesure de leur avancer l’orée d’un petit bois à première vu se fit apparaître dans le paysage et elle allèrent à l’entrée de se dernier . On entendez une coulée d’eau non loin d’elle .Ya sourit et fit un signe de tête à Laura pour baser leur campement à cette endroit .

Elle ôtant le petit barda qu’elle transportait sur elle et le posa prés de celui de Laura .Mule déchargée .La pauvre elle souffler enfin Ya .Laura l’appela pour l’aider .Elle sourit intérieurement
.Bin oui bien Laura mise à part si tu veut fait tout toute seule elle lui sourit et lui fit un clin d’œil . Op en avant . Laura positionna correctement au sol pour faire leur campement , il ne leur rester plus qu’as faire .Pierre en main Laura frappa sur le piquet que Ya lui tenait . Toile positionner correctement sur le piquer elle tirèrent les cordage fortement pour tendre le tout .

Elle posa alors ses main sur sa taille et admira leur travail . Petit sourit à Laura qui de suite proposa d’aller chercher de petit branchage pour leur feu du soir . Elle ne savait pas trop l heure qu’il pouvait se faire mais la journée semblait déjà bien avancer .


Oui Laura je prendre la mule aussi histoire que elle aille boire un peu .Un ruisselet je tient pas loin elle appréciera je pense .Elle regarda la pauvre mule enfin j’espère .Elle rit en avant je te suit Laura .

Elle se mire alors en marche .Elle avait aussi prit son arc avec elle en cas où un gibier décide par tout hard rock à passer dans le coin il en ferait le repas bien sur fallait aussi qu’elle le tu .Et aussi avec du bol à manger pour ce soir .

Elle s’avancèrent un peu plus dans le bois . Quelques plantes se faisait voir mais elles semblait encore peu sortie de terre quoique Laura sera bien en distinguer quelque une bonne à prendre . Le chemin les mena alors au bort d’un ruisselet , pas encore bon pour y prendre un bain mais il semblait s’écarter en aller plus loin dans le bois .Ya attacha alors la mule à un arbre situer juste au bort de l’eau , une corde avec du leste pour la laisser boire elle alla prend de Laura qui semblait scruter quelque chose au loin . Elle ne fit pas trop bruit pour venir jusqu’as elle . Que regarde tu Laura . En même qu’elle c’était rapprocher vers Laura elle ramassa de petit branchage certain fin et certains un peu plus gros .Elle pris les plus sec , cassant quelques branches pour voir si le bois n’était pas vert .

Elle alla un peu plus loin de Lara et avançant se trop marcher sur les branche et délicatement pour ne rien faire craquer sous ses pieds dans son avançait elle vit un lièvre au loin .Elle regarda se baissant doucement si ce lapin avait une grosseur normale et ne pas-tu un petit .Elle sourit en coin se baissa , genoux au sol. Prit son arc en main . Faisant des geste des plus lent pour ne pas se faire repérait par l’animal et louper le bon dîner du soir . Délicatement elle prit une flèche et encocha . Le lièvre ne bouger pas , tête et corps en hauteur comme s’il avait repèré son odeur ou un bruit .Laura ne se faisait pas entendre elle il dut la sentir il fallait qu’elle tire .Seul bruit celui de la flèche et elle sourit en plein dans le coup . Toute contente elle se leva et elle récupérer le bon festin . Elle prit sa dague et lui ouvrir le bas ventre au niveau de la vessie et vida cette dernière . Puis toute contente elle retourna voir Laura , tenant le lapin par les oreille
hé Laura regarde moi ça ……….


Dernière édition par ya le Lun 7 Juin 2010 - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Dim 6 Juin 2010 - 19:57

Décidemment, la jeune Viennoise avant un talent inné pour la logistique de camp et l'entretien des animaux. Pauvre mule. Il est vrai qu'elle avait dû en baver elle aussi de ce voyage. Laura laissa donc la Viennoise s'occuper de l'animal et entama son avancée dans les bois, à la recherche de bois à brûler. Au premier tronc d'arbre croisé, la trentenaire tira sa dague hors de son fourreau et entailla l'écorce d'un "L", avant de lancer un regard circulaire sur le sol. Elle s'accroupit pour ramasser une branche de taille moyenne alors que son amie la rejoint. Elles avancèrent tranquillement au travers de la forêt, ramassa ça et là les branches et le petit bois pour alimenter le futur feu, la Dioise, marquant chaque tronc passé, afin de ne pas se perdre en tours et détours effectués parmi la végétation. Elles auraient l'air bien si elles se perdaient au cours d'une excurssion en forêt. Laura entendait déjà les remarques moqueuses et empreintes d'ironie des autres gus restés en garnison sur les femmes et leur sens de l'orientation complètement bidon.

La collecte se déroulait plutôt bien, ayant réussi à amasser un bon tas de bois, suffisant pour allumer un feu de Saint-Jean, quand Ya mit un genou à terre, appelant le silence de sa stature. Laura se tint immobile le souffle lent et regarda Ya sortir son arc. Elle avait dû repérer un truc à becter. Léger zieutage dans la direction suivie par l'armurière Viennoise, et il trônait là, un lièvre dressé, à l'affût du danger. Un qui sentait qu'il n'allait pas tarder à finir en ragoût. Claquement sec de corde et le sifflement caractéristique d'une flèche ne tarda pas à donner raison à l'animal, contre son gré bien entendu.
Bien joué ma belle !! Le Maistre-Instructeur sourit largement tandis que Yasaelle partait chercher son lièvre mort. La Florentine ramassa encore quelques bouts de bois alors que son compagnon d'arme lui ramenait le trophée de chasse vidé. hé Laura regarde moi ça Elle sourit à nouveau, hochant la tête. C'est plus appétissant que les pommes ça. Bon, je pense qu'on a assez de bois comme ça, on va pouvoir rentrer préparer le feu et le dîner.

Et la chef de lance se redressa et se remit en route, suivant les "L" disséminés le long du trajet, gravés pour longtemps dans le bois, souvenirs impérissables de cette excursion. A regarder sur le sol à la recherche de bois, elle ne s'était pas rendu compte qu'elle s'était autant éloignée du campement de base. C'est la mule qui devait s'impatienter toute seule au bord de son ruisseau. Une longue marche à travers une forêt balisée donc. Elle avait bien repéré quelques arbres et jeunes pousses de plantes sur son trajet qui auraient mérité une attention plus poussée, mais cela attendrait le lendemain. Pour l'instant, la tâche était à l'achèvement du campement. De retour sur le lieu de vie des deux femmes pour les jours à venir, Laura s'installa dans un coin et jeta ses morceaux de bois sur le sol, avant de ramasser les caillasses disséminées à droite à gauche pour délimiter le cercle du feu.

Je m'occupe du feu, tu t'occupes de préparer le lièvre ma Ya ? Doit-y avoir deux-trois gamelles dans les bâts de la mule. Elle désigna d'un geste du bras l'animal, puis s'accroupit au près de son cercle formé, remplissant celui-ci d'herbes sèches et de petit bois, avant de sortir silex et briquet de sa sacoche de voyage. C'est que maintenant, fallait faire cracher l'étincelle à cette maudite caillasse pour allumer le feu. Si c'était devenue une habitude depuis le temps, cela restait toujours un exploit au petit bonheur la chance, les probabilités de réussite n'augmentant qu'avec le temps passé à râcler le caillou. Mais finalement, le feu commença à prendre, dégageant une fumée blanche indiquant que le petit bois n'était pas aussi sec qu'à l'apparence, et que le temps l'énergie passés à produire des étincelles - et s'énerver, car elle perdait patience toujours trop rapidement la trentenaire - auraient pu être être économiser si elle avait fait un meilleur tri dans son bois d'allumage. Elle rajouta du bois, pas trop vite pour ne pas étouffer les flammes, manquerait plus que ça, et souffla doucement afin de raviver les flamèches et entretenir le feu naissant. Elle zieuta du côté de son homologue. Il était préparé depuis belle lurette le lièvre, l'estomac de Laura en faisait d'illeurs des bonds en voyant le soleil se coucher et toujours pas de viande à se mettre sous la dent. Rajouter les grosses branches, les laisser brûler un certains, les briser pour en faire des braises et en rajouter de nouvelles. Tout cela semblait long, c'était long, trop long !

Laura grommela en agitant les braises pour en libérer tout le pouvoir calorifique, s'usant les poumons dessus par intermittence pour conserver le foyer en bon état de combustion ; jusqu'à ce qu'enfin, elle put sortir la phrase qu'elle retenait entre ses dents depuis trop longtemps à son goût.
C'est prêt ! On peut faire rôtir la bestiole !
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Lun 7 Juin 2010 - 14:08

Elle était contente d’avoir trouver de quoi manger . Elle avait toujours apprit à tirer en premier sur les lapins que dans une cibles en garnison .Bon oui elle avait de bon coup de chance de prendre un lapin et une mauvaise attitude à ses début au champs tir mais , elle en riait tant maintenant car elle louper rament un lapin . Elle sourit à Laura .Oui un bon lapin pour le repas j’espère que sa viande sera pas dur , il me parait un peu gros .Enfin déjà se n’est pas une femelle pleine mais un bon mal Repartant alors dans le sens averse de leur venue .Une pointe d’hésitation sur le chemin de retour qui bien sur elle n’avait réparer dans leur avancée dans la forêt . Elle alla après de la mule qui c’était rafraîchit et prit son eau en bouche pour au moins tenir jusqu’au lendemain . Elle la prit par ses bride et suivit Laura .En marchant et croisant arbres en arbres elle vit que des signe avaient était tailler dans l’écorce et tronc des arbre .Elle sourit discrètement et en devina que Laura avait marquée les arbres , elle prit note dans sa petite tête car avec sa façon d’être étourdie elle n’aurait pas penser à cela et se serait sûrement perdu , bon peu être non mais sûrement tout de même .

Les deux arrivèrent à leur campement . Laura posa les branchages qu’elle avait en main et s’affecta alors à allumer le feu .Celui qui leur servirait pour cuire le repas , les réchauffer et leur permettre de pouvoir partager la nuit entre elle tranquillement à papier ou autre . Elle alla elle attacher la mule à un arbres prêt du campement et arrachant quelques herbes fraîches épurant le sentier de tout à l heure lui ferait sa bectaille du soir . Elle alla prendre les gamelle que Laura lui avait désignée et ranger dans un des bâts que la mule avait porter .Elle les trouva et les prise . Elle sourit alors et alla prendre le Lapin par les pattes arrière à une branche d’arbres asse basses d’un arbre .Elle prit sa dague en main , incitions du haut du lapin jusqu’as la tête .Elle écarta alors la peau de la chair avec ses doigt .Pouce sous la peau le reste de ses main sur la peau coté extérieur et tira d’un coup . Le lapin fut vite déshabiller de sa peau qu’elle posa au sol défit le lapin et alors s’affecta à lui ouvre le ventre et le nettoyage de ses triple et abats qu’elle ne mangerait pas . Avec sa dague elle alla se mettre sur une serviette propre qu’elle prit dans ses affaire .Elle regarda le pauvre lapin et op en quelques coup sec tête et corps en trois ou quatre partie fut couper . Elle prit de l’eau de sa gourde et elle le passa sur la viande crue pour au préalable ôter toute imputées qui aurait put se mettre dessus . Pendant sa tâche et regardait au plusieurs reprise Laura qui s’agacer bien que discrètement sur l’allumage du feu .Elle savait que se n’était une tâche des plus facile à comparer de vider et couper le lapin .

L’étincelle .Elle sourit observant Laura qui ne semblait pas patiente mais qui pour prenez tout en elle ne criant ou autre pas à tout va et restant à sa tache d’allumage feu .Cela était une bien grande qualité que de prendre sur soit lorsque qu’on as plutôt envie de tout envoyer balancer stresse ou énerver par quelque chose . Bien qu’étonner car elle était pus de nature à exploser qu’arriver au bout prit note du comportement de la jeune femme . Elle resta un moment avec sa viande en main à la regarder faire et lorsque l ‘étincelle apparue et que Laura prit son de la mettre en vie elle retint sa respiration . Heureusement et part maîtrise de tout cela Laura anima très rapidement le feu . Quelques pierre formant un cercle délimiterait le feu , faudrait pas qu’elle enflammer la forêt . Laura fit tout dans les règles , elle se mit à ses cotée avec quelques morceau de boit .Deux en forme de « y » et un qu’elle allait mettre en pointe pour en faire une branche , ôtant le bois pour ne pas y fourrer d‘échardes dedans .Posant la viande au sol sur le bout de tissus elle le fit , regarda lorsque tout fut fait Laura et se mit à sa hauteur . Lui tendit les bois en « y » qu’elle posa alors assez écarter du feu mais l’un en face de l’autre et sourit à Laura lorsqu’elle embrocha le lapin .Ba Laura entre gamelle au dessus du feu et une bonne viande rôtie je préfère la deuxième solution . Elle lui sourit et pour se qui est légumes ou autre je n’est rien .J’ai du pain qui complétera et j’ai prit aussi une bonne bouteille de génépi et une de bourbon .Elle lui sourit ? Ça fera l’affaire je pense .

Elle se releva par contre je vais mettre les dépouille du lapin plus loin du camps histoire de pas rameuter une bête de chiens galeux ou autre sur les dépouille des cette bête .

Elle alla donc assez loin pour y laisser les abats et triple du lapin et revint au camps .Laura était assise prés du feu et la viande commencer à dégager une bonne odeur de bientôt cuit .Elle ariva mais clama d’une voix pas trops forte qu’elle arrivé histoire que Laura ne la prenne pas pour quelque un autre et en dégage rapidement son épée . Elle alla donc prendre place à ses cotée assise au sol . Elle refit son chignon avec en guise de bronche pour lui tenir remit un bâton de fortune enrôler autour prenant une méche et le passant dans le reste de ses cheveux .La nuit était bien tombée vite et elle se retrouver donc alors dans le noir des alentours . Les arbres de la forêts obtura bien vite le eu de lumière qu’elle pouvait encore avoir et même celui de la lueur de la lune qui semblait être pleines pour la nuit
.

Les deux jeunes femmes était affairées a regarder le lapin cuire et observa heu non écoutant grogner le ventre de Laura il état tant qu’il finisse de cuit . Elle se leva souriant à Laura Bien nous n’avons pas le loisir d’aller à la petite rue là haut plus loin mais demain je file là haut en profiter . Du moins pour une toilette furtive mais pour rafraîchir un peu . La viande commençait à bien griller , elle regarda Laura je te remercie pour cette sortie tu ne peut pas savoir à quel point j’en suis heureuse .Elle rit légèrement je passe bien trop de temps renfermée et à vrai dire personne ne m’as proposer une telle chose elle sourit merci à toi .

Le temps que le lapin termine sa cuisson expresse car elle aussi commençait à avoir les crocs . Elle alla mettre les couvertures qu’elle avait prises sous la tente qui leurs servit de « dodo » et revint vers Laura deux gamelles dans une main et sa bouteille de bourbon dans leur .Elle les posa au sol retourna prendre deux verres , souriant à elle deux elle avait prit le tout pour survire au moins un grand laps de temps avaient complétées à toutes deux leur Barda . Elle revint et remplit les deux verres , en tendit un à Laura .Aller santé!!! le lapin vas être cuit , un bon verre sera pas de refus avant et en plus pas de garde pour la nuit enfin si mais bon un peu de détente me fera que grand bien .Elle sourit à Laura et trinqua avec Laura à nous tient pour un fois souhaitons nous la bonne santé . La regardant Merci à toi Laura merci pour tout . Elle ne voulut dire de plus sur sa joie de se retrouver avec elle enfin du moins pour sortir un peu , partager avec une personne quelque chose et apprendre à la connaître un peu .Parfois les choses en garnison rester que militaire mais là ha une liberté l’envahit Elle but son verre cul sec et regarda le lapin embrocher hep Laura aller mangeons il est à point la bien cuit et prés à être dévorer je sait pas toi mais moi je mangerait une vache avec ces petits .Ôta la bronche ,les bouts de viande qu’elle mit dans une gamelle encore tout fumant elle la tendit à Laratient sert toi .
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Dim 13 Juin 2010 - 15:31

Plus vite. Le mot d'ordre se répétant sans cesse dans l'esprit de la brunette tout en fixant l'avanccement de la cuisson du repas, rythmé par les grésillements du feu sous la pluie de goutelettes de graisse s'échappant de la viande rôtie. Heureusement que la Viennoise avait de la conversation, et de la suite dans les idées. Elle hocha la tête à ses propos de toilette, la suivant du regard. J'y comptais bien... Avec ce qu'on a transpiré pour venir, ça peut pas faire de mal. Et une nouvelle vague de remerciements. Décidemment, elle devait bien s'emmerder en ville pour être aussi reconnaissante. Léger sourire de la trentenaire. Mais je t'en prie. Trêve de bla-bla. Son estomac parlait pour elle, et comme c'était SON estomac, il râlait forcément avec beaucoup de conviction. Il suivit du regard la jeune femme s'éloigner vers la tente, y plaçant les couvertures, avant de revenir avec une bouteille. Déjà, le sourire de Laura se fit plus large. Les choses sérieuses allaient débuter. Elle prit le godet tendu par l'armurière et le renifla. Bourbon. Ca changerait de son habituelle boisson pétillante, et comme Yasaelle venait de le dire, pas de garde cette nuit. Faut dire que perdues comme elles l'étaient dans un trou et entourées de collines verdoyantes, les risques d'être ennuyées étaient quasi-nul. Bon certes, il y avait toujours ce "quasi" qui gâchait tout plaisir, donc un petit tronquage de celui-ci via un bon verre ne nuirait pas à l'état d'esprit : détendu.

Santé ma Ya ! Laura trinqua avec son homologue, puis avala son verre d'une traite, ne laissait qu'un fin croissant de liquide ambré courir dans le fond du godet. Petite grimace en sentant l'alcool lui brûler les entrailles tout le long de sa course digestive, avant qu'elle ne reremplisse les verres vides. A cette vitesse, la chef de lance espéra que Ya avait prévu des réserves conséquentes. Nouveau cul-sec de la Dioise et nouvelle grimace. Décidemment, ça n'existait pas un alcool fort avec un bon goût ? Grognement contenu de la trentenaire, avant que la Viennoise ne prononcent les mots magiques : à table. Alors là, fallait pas lui répéter deux fois. Elle se releva et aida Ya à retirer la broche de sur le foyer, puis la regarda dépiauter la viande, l'eau à la bouche. Tiens sers toi. Elle ne se fit pas prier et piocha une des cuisses de l'herbivore fumant, avant de la jeter préciptemment dans sa propre gamelle et se lécher les doigts. C'est bouillant. Constat, pléonasme même, à propos de viande rôtie tout juste tirée du feu. De la pointe de sa dague, elle déchira la cuisse en lambeaux épars et fumants, puis les laissa refroidir quelques minutes. L'attente, c'était vraiment le truc insupportable quand on avait son repas sous le nez. Elle se risqua à prendre un petit morceau de cuisse entre ses doigts et le porta à sa bouche. Juste comme il faut cette fois. Elle avala, puis regarda Yasaelle en hochant la tête. Super bon ma Ya. Bravo à toi. Elle s'attaqua ensuite au reste de la cuisse avec appétit. Fallait dire qu'il s'était fait désirer ce repas.

Une fois le ventre bien plein, avec un lièvre dont il ne restait que les os dans la gamelle, quelques morceaux de pain et de viande salée en complément et surtout quelques rasades de bourbons, Laura s'était allongée dans l'herbe fraîche, les bras croisés derrière la tête, les yeux rivés sur le firmament et l'esprit allégé par l'alcool. Etat d'allégresse renforcé par l'absence de devoir, de tension. Pour le plaisir, simplement. La simplicité de la situation, ramasser des plantes, partager de bons moments avec son homologue Viennoie qu'elle ne voyait que peu, et dans un cadre bien plus strict. Reposant tout ça, mais qui dit reposant sous-entend reposé. C'était là l'occasion de profiter d'une nuit sans interruption, où l'esprit ne dort que d'un seul oeil. Elle se redressa, jetant un regard vers l'armurière. Bon allez. Je vais aller me coucher ma belle. Demain, autant se lever tôt pour profiter de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Lun 14 Juin 2010 - 14:32

L’odeur de la viande grillait commencer à sentir .Il est vraie qu’elle avait une faim qui commencer à chanter dans ses entrailles . Elle observait Laura et souriait de la voir . Oui Laura avait bien raison pour le fait d’avoir suer assez dans la journée pour prendre un bain sauvage .En plus elles aurait tout loisir d’en profiter .Vu l’endroit où elles se trouvaient il serait vraiment d'une malchance de tomber sur quelque un pendant celui-ci . Laura tombait vraiment bien dans cette organisation de sorite .Ya cherchait un peu à s’évadait depuis un certain temps mais n’en trouver soit le temps soit compagnie pour le faire ou autre allait dont savoir .Mais une chose certaine elle se sentez libre de tout pour une foie . Elle ne dit rien mais en prenant place au coté de Laura et avec seul bruit le crépitement du feu elle entendit un grognement digne d’un orge de conte . Santé Laura .Elle bu tout comme Laura son premier verre cul sec .Rha que cela faisait du bien .Elle n’était pas habituer à boire comme cela mais le faisait de temps à autre .L’alcool et ses vertus de faire penser le temps maussade et humeur de plus fade en une euphorie des plus appréciable par moment . Deuxième verre resservit par Laura et là elle le but en deux traite , appréciant la descente du liquide dans son corps .Aider de Laura elle purent enfin déguster ou peu être dévorer son fameux lapin cuit à point .Rho Laura il est juste griller pas de félicitation , elle sourit j’avoue que je ne passe pas assez de temps en cuisine chez moi pour dire que je suis en faite une bien piètre cuisinière elle rit puis fit comme Laura une bonne cuisse , puis encore un peu de blanc de se lapin , suçage des os pour ne rien léser en bidoche .Un bon repas d’affamer de promenade quoi .

Le repas fut d’une très courte durée et elles mangèrent dans le silence .Bon oui elles avaient faim hé .
Après avoir remplit leur ventre , Laura s’allongea un peu , digérant le repas et surtout prendre un peu de temps as observer leurs alentours et le calme . Ya elle s’appuya le dos à l’arbre qui se tenez juste derrière elle .Ferma les yeux un instant .Hum rien de plus plaisant .Rien de plus reposant . Qu’elle femme surprenante Laura pensa-t-elle elle n‘avait jamais passée de temps avec elle mais à chaque fois qu‘elle la croisait ou autre elle prennait de sa détermination ou simplement se qu‘elle faisait ressentir au gens .Ya observait beaucoup les gens , rester amble la plus part du temps prenant chaque trait et gestuelle ou dire .Faisant une force et apprentissage pour elle-même .Le bien et le mal de tous faisait parfois la force des autres .Ou alors un manque d‘éducation parentale l'avait poussée à faire cela allait dire ça ou ça ya c‘était un peu passée de cela depuis sa venue au monde . Elle ouvra les yeux lorsqu’elle lui proposa d’allait dormir un peu et que le levé se ferait très tôt


Oui Laura va moi je vais remettre un gros bois pour que le feu tienne touet la nuite ensuite je croit que je vais te rejoindre pour une bonne nuit de sommeil .Elle lui sourit et la laissa partir .Bonne nuit à toi Laura .Elle resta peu être une heure ou deux , prenant soin du feu mais au bout d’un certain elle alla
rejoindre Laura sous les tente .Elle sourit de n’être qu’avec elle à défaut d'une bande de soldats «  mâle «  pour se dévêtir un peu mais tout en gardant sa fidèle bien proche d’elle .En cas bien sur .Elle se mit en braies , ôta le reste .Si elle ôta sa chemise et retira le bandage qu'elle se mettait souvent atour de la poitrine pour ne pas que celle ci la gène dans certaines occasion .Puis elle remit sa chemise , appréciant de ne plus être oppressée du buste .Fallait croire malheuresement que dame nature lui avait sûrement donner le meilleur de sa mère mais elle n’en n’était pas vraiment heureuse la Ya avec ses trucs.


Au petit matin Laura semblait toujours dormir , elle avait bien raison .Ya profita d’aller chercher quelques baies Elle se rhabilla et partie un plus loin dans la forêts ..Elle eut de la chance et tomba sur un des Merise , petit fruit poussant en sous bois . .Il n’était pas encore bien remplit de fraises mais elle put en prendre assez pour leur petit déjeuner .Elle revint et vit Laura en pleine phase de réveil

Hé bien le bonjour Laura elle lui montra sa trouvaille regarde j’ai trouvée des Mérises .Et j’avait prit un peu de lait avec moi tu en veut ?
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Ven 18 Juin 2010 - 1:22

Pas de Ya au coucher, et pas de Ya au réveil. La brunette s'étira en baillant, regardant autour d'elle, la couverture sur les genoux et les cheveux en vrac. Elle se frotta les yeux, céda à un nouveau baillement, puis enfila son manteau de laine par-dessus sa chemise. C'est qu'il faisait encore frisquet en ce début de matinée, bien que la lumière filtrant au travers de la tenture laissait deviner une matinée déjà bien entamée. Elle se tira hors des couvertures, à quatre pattes et passa la tête à travers les pans de tissu délimitant l'entrée de la tente, ramena sa main devant ses yeux plissés pour masquer son regard de la vivacité de la lumière solaire, laissant le temps à ses yeux de s'habituer au jour nouveau, puis temrina son émergence en se redressant et en s'étirant une nouvelle fois. Ca faisait un moment qu'elle n'avait pas passé une nuit aussi tranquille, et par tranquille, il fallait comprendre continue.

Marchant pieds nus dans l'herbe fraîche, elle vint se caler près du feu et rajouta une bûche pour le raviver, regardant les flammes danser et reprendre vigueur durant quelques secondes, avant de se demander où avait bien pu passer son homologue. Question qui ne tarda guère à trouver de réponse dans la voix de Yasaëlle.
Hé bien le bonjour Laura. Dévissement de la tête en direction de la Viennoise. 'Jour Ya... regarde j’ai trouvée des Mérises .Et j’avait prit un peu de lait avec moi tu en veut ?

Elle zieuta la trouvaille fruitée de la chef de lance, puis afficha un léger sourire, le grognon matinal s'estompant rapidement. Avec plaisir. Nouveau baillement. Difficile de se réveiller alerte dans un cadre aussi pépère. Ya fit le service, fantômatiquement aidée par Laura, puis les deux comparses ne tardèrent guère à avaler le petit déjeuner, avec appétit concernant la Florentine. C'était pas Dieu possible d'avoir toujours autant les crocs au réveil. Petit dèj' rapidement avalé donc, avant que la brunette ne commence à devenir très active. C'est que la journée s'annonçait aussi chargée que sympathique. Cueillette de plantes en tout genre, sachant qu'elle en avait repéré quelques une hier durant la corvée de bois. Mais cela, ce serait après la chose qui la rendait impatiente maintenant, et que les deux femmes s'étaient promis : le décrassage à la saponnaire. Le soleil commençait déjà à frapper fort, chaude journée en perspective. Heureusement que les bois avaient cette tendance à garder la fraîcheur en plus d'apporter une ombre bienvenue.

Elle se leva d'auprès du feu, puis enfila ses bottes avant d'attraper son sac, d'étaler le contenu de celui-ci sur le sol, ne gardant que des bandes de tissu de lin et y fourrant les saponnaires collectées la veille, avant de s'adresser à sa jeune amie. Et si on allait faire trempette un peu ? Grand sourire. Ca nous fera pas de mal... Et voilà donc qu'elles se mettent en route, à la recherche de la rue la plus propice à la baignade, celle dont Ya avait parlé la veille au repas. Arrivée au bord, la Florentine afficha un léger sourire, puis regarda en aval et en amont. Manque un peu de profondeur ici.. J'suis pas sûre d'y plonger un pied... Sans rien ajouter de plus, elle s'accroupit et trempa le bout de doigts dans l'eau claire. Et elle est sacrément fraîche en plus. Elle profita de sa position pour se rincer le visage, chassant les dernières traces de sommeil. Elle remonta le cours de la rue, espérant que le relief du terrain formerait une cuvette quelque part où un bain, frais certes, mais bain quand même pourrait être pris. Et elle finit bien sûr par trouver un trou d'eau établi dans un ancien effondrement de terrain, le tronc d'un arbre ayant dû se dresser fièrement à cet endroit renversé sur un bord du trou, la partie basse encore immergée. De jeunes plantes profitaient du trou laissé dans la toiture de végétation pour se développer sous les rayons du soleil, dont quelques plantes intéressantes pour les deux jeunes femmes, à commencer par des saponaires. Le grand luxe du tout-fourni en quelque sorte.

Hey ma Ya !! T'as vu ça ? Un p'tit jardin d'Eden !! Sans chercher à perdre plus de temps que sa nuit de sommeil lui en avait déjà entamé, elle déposa au sol sac, bottes, manteau et chapeau de paille, avant de tremper le pied dans l'eau cristalline. Mouarf... Elle est pas plus chaude ici. Pesage de pour et de contre, et haussement dédaigneux d'épaules. Connu pire... Elle sortit les saponaires ramassées la veille de son sac et les posa au bord de l'eau. Il fallait utiliser les vieilles d'abord, et garder les fraîches au cas où. Elle finit par enlever la chemise et les braies, une légère pointe de pudeur rapidement balayée, pour une fois qu'il n'y avait pas d'homme, elle n'allait pas se priver, avant d'effectuer le premier vrai trempage et la première phase d'immersion, la plus dure. Debout, les pieds au fond du trou, elle avait de l'eau jusqu'à la taille. La partie la plus facile à immerger. Une grande inspiration, et elle rentra le ventre, réflexe idiot puisque ça ne l'empêchait pas d'être en contact avec l'eau de toute façon. Grande expiration, et l'immersion presque totale. Grande inspiration au ton nuancé de surprise. Whaaaaa putain ça pique quand même... !! Dernière étape : immersion totale, tête et cheveux sous l'eau. Moyen efficace de lisser sa chevelure d'après-réveil avant de refaire surface. Elle respira à plusieurs reprises à grands souffles, puis se calma petit à petit. Elle est pas si froide quand t'y es. Elle avisa néanmoins la chair de poule sur ses avant-bras et éclata de rire. Ou presque... Regard vers la Viennoise. Tu viens ? Elle ponctua sa phrase d'un grand sourire marquant l'invitation, puis commença à écraser des feuilles de saponaires entre ses doigts, obtenant rapidement une mousse blanchâtre au parfum végétal amer qu'elle se passa sur le visage et dans les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Ven 18 Juin 2010 - 13:32



Elle sourit lorsque Laura vint alors vers elle .Cheveux partant dans tout les sens , elle avait bouger toute la nuit cela ne l’étonna pas non plus .A savoir si Laura avait de bon ou mauvais réveille .Ya elle sauter du lit très souvent en une forme et sourie aux lèvres .Mais si problème elle souriait pour passer au dessus de tut cela pour palier un prendre les chose correctement /Mais là rien de plus agréable .Chant d’oiseux , la rue plus haut faisant chanter son écoulement d’eau et Laura qui avait ravivée le feu .La journée qui prenait bien forme était bien présente même en sous bois et la chaleur se faisait ressentir .Op petit déjeune que Laura sembla apprécier petit bonjour Comment la nuit à était pour toi et autre conversation entre les deux jeunes femmes . Du papotage en somme m’est rien de plus agréable .
Elles firent un petit déjeune express et elles avaient toutes deux de profiter de la journée .Ya se régaler déjà de la journée .Elle qui prenait toujours ses plantes , herbes et autre sur les marcher pourrait découvrir grâce à Laura les endroits propices à certaines plantes herbes . Après avoir remplit leur panse elle sourit à Laura et là suivit

Rho oui un bon nettoyage cela va faire un bien fou , elle rit pas d’homme avec nous je pense qu’on va pouvoir être tranquille elle sourit à Laura et là suivit .Premier arrêt qui refroidit le os de Ya lorsque Laura dit que l’eau n’était pas dès plus chaude mais elle poursuivit leur chemin à traverse les bois pour remonter à un endroit plus adéquate et bien plus à l’abris de tout . Elle lacer Laura prendre les devant . Elle la vit se dévêtir et ne su quoi dire .Elle ressentit qu’une faible gène .Ya elle attendit que vraiment hardie la Ya avec l’eau froide et surtout de l’eau froide .Elle regarde Laura une petite gène de la voir nue .Mais elle suivit toute son ascension dans l’eau .Elle sourit et répondit à Laura qu’elle arrivée .Ref l’eau semblait un peu fraîche mais bon .Le plus dur était de se mettre nue à son tour non pas vise à vis de Laura mais une peur de se faire voir .Réflexion de lus bêtes vu l’endroit où toute deux se trouver . Elle se mit alors en braie regardant Laura qui d’un coup s’immergea dans l’eau pour et ressortir et prendre un peu de Saponaire en mains et commencer sa toilette .Elle continua donc de se dévêtir .Pantalon , braies en moins elle ôta sa chemise puis son bandage autour de la poitrine . Elle alla donc mettre les pieds dans l’eau et là une réaction dans tout le corps se fit ressentir .Disons de la tête au pieds .Elle se demanda comment Laura avait pu faire mais op elle mouilla alors sa nuque et se laissa aller dans Elle frissonna de partout et nagea jusqu’as Laura et éclate de rire et bin elle est drôlement froide oufffffffff .Elle fut à la hauteur de Laura .Elle prit alors de la Saponaire et tout comme Laura en écrasa dans sa main humidifiant comme il faut et lavage de cheveux et corps ensuite . Elle pensa un instant que si quelque un passait par la elle serait un peu ennuyer nue toute deux dans l’eau .Elle rit puis regarda Laura

Tu as trouver un bonne endroit et il faut se faire à l’eau fraîche mais un coup que nous nous y trouvons tout va mieux . Elle regarda alors Laura un instant et ne su quoi dire . Bien la première fois qu’elle se retrouver à prendre un bain de fortune avec une personne .A fur et mesure qu’elle se laver et habituer à l’eau Ya fit quelques sous l’eau appréciant à sa juste valeur le fait de nager bon même si elle avait pied . Remonter tête au dessus de l’eau elle regarda Laura .Je suis toute propre puis regardant un peu l’étendu qu’elles avaient devant elle
on nage ? On peut prendre notre temps toute deux non ?
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Lun 12 Juil 2010 - 22:52

La trentenaire regarda la Viennoise se dévêtir, le rose lui montant légèrement aux joues. Petit sourire et plissement de paupières, laissant apparaître les rides en patte d'oie au coin des yeux, alors qu'elle continuait de se nettoyer les cheveux à grand renfort de saponnaire d'un geste mécanique, parsemant l'eau claire de petites mottes de mousse ayant viré jaune-grisâtre sous l'effet du décrassage. Elle manqua d'éclater de rire en voyant Ya frissonner comme un arbre sous le vent à son entrée dans l'eau. Pour sûr qu'elle était sacrément fraîche la flotte.

Elle tendit ensuite une bonne poignée de saponnaires à la Viennoise, puis termina sa propre toilette. Dieu que ça faisait du bien de se sentir propre. Après les chaleurs des derniers jours, et la crasse accumulée sous les tentes d'Epithumia, rien n'était plus agréable, bien qu'une eau plus chaude aurait parfaitement complété ce cadre idyllique. Son regard s'aventura inconsciemment à détailler la peau de la Yasaelle.


on nage ? On peut prendre notre temps toute deux non ?

La chef de lance opina du chef. Bien sûr qu'on le peut... Les arbres risquent pas de se barrer en courant. Tête plongée sous l'eau, mouvements de bras pour ressurgir quelques mètres plus loin auprès de Ya, puis l'éclabousser allègrement d'eau fraîche avec un sourire espiègle, puis un éclat de rire. C'est que même à trente-quatre ans, c'est encore joueur ces bêtes là...

Alors Ya ? Tu me montres comment on se défend à Vienne ? Ou tu préfères t'avouer directement vaincue ? Clin d'oeil et tirage de langue provocateur de rigueur. Dans l'Ost, ça n'arrête jamais.
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Mar 13 Juil 2010 - 14:25

Un coup dans l’eau et le corps habituait à l’eau froide était un peu moi froide .Le tout était de bouger il était certain qu’en faisant cela tout passerait mieux .Mais le moment de toilette était le bien venue .Elle la va ses cheveux les fit légèrement mousser et plongea la tête sous l’eau en guise de rinçage .Elle sortit la moitié de son corps de l’eau le temps de finir sa toilette .Tout finit un bon rinçage et sa proposition de nager un peu plus à Laura .Elle lui sourit et le regarda plonger pour finir jusqu’as elle et faisant le poison sous l’eau .Elle fut éclabousser d’un coup lorsque de Laura ressortit d’un coup de sous l’eau elle éclata de rire et fit de même lui envoyant avec les deux mains de l’eau sur elle .Ya rigolait il y as bien longtemps qu’elle n’avait fait cela .Bien longtemps remontant à son enfance mais agréable moment là .Loin de soucis et de jouer dans l’eau était bien tentant par tout le monde petit ou grand , quoique complètement nue cela non ne lui était jamais arrivé .Elle toussotait un peu lorsque Laura lui envoyer l’eau sur le visage , rigolant bouche bien ouverte elle en buvait en même temps .


Puis Laura proposa une partie de combat dans l’eau et lui afficha un grand sourie à son petit regard malicieux .


A bin là oui je prête héhéhé pour sur que non jamais ne s’avouer vaincu avant d’avoir tenter

Connaissant petit à petit Laura elle se dit que la jeune femme savait déjà comme commencer le combat .Ya sourit et avança doucement vers elle , moitié du corps hors de l’eau .Marcher dans était toujours d’un pas ralentit marrant .Ya ressemblait un gros ours marchant péniblement .Les bras mit en équerres affin de pouvoir attraper Laura par ses bras lorsqu elle serait toute proche d’elle pour un combat corps à corps .Mais Ya avait souvent une petite malice en elle .Ya l’utilisait de temps à autre mais là le fit de fit de suite .Avançant ses bras , passant comme elle pu derrière le dos de Laura qui la suivait du regard .Petit sourire elle plongea d’un coup sous l’eau .Laura qui était tout proche d’elle elle alla se placer sous l’eau entre les jambes de Laura appuis rapide avec ses pieds bien à plat dans la petite vase qui nappait le sol de la petite rue elle remonta vers le haut avec un grand appuis sur ses jambes .Elle posa ses main sur les jambes de laraire pour la remonter d’un coup hors de l’eau elle mise sur ses épaule .Remonter hors de l’eau elle balança alors Laura en arrière pour la faire retomber dans l’eau .

Elle se retourna et regarda surtout attendit que Laura remonte de sous l’eau pour parer à une réplique rapide de son homologue .Le tend de cela elle remit ses cheveux en arrière qui étaient venu se mettre sur son visage .


Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Sam 17 Juil 2010 - 0:14

Bien évidemment, la Viennoise ne pouvait pas faire autrement que relever le défi. Fierté de soldat oblige. Laura afficha un large sourire en réponse à la réflexion de Yasäelle. Ca promettait d'être intéressant.


La trentenaire fléchit les genoux et se met en position de garde, les mains levées à hauteur de la poitrine, prête à bondir en avant aux premiers mouvements de la Viennoise. Elle se rapproche, elle se rapproche, et hop ! Manqué... La tentative de la Dioise pour saisir Ya échoue lamentablement, et son homologue en profite pour la contourner, glissant dans l'eau comme une anguille, et réussit à se faufiler entre les jambes de Laura, la soulevant sur ses épaules et la faisant basculer en arrière dans un grand éclat d'eau froide.

Surprise par la soudaineté de l'attaque, la Florentine bascule en criant, ce qui a pour conséquence de lui faire avaler un peu d'eau mousseuse. Léger goût amer sur les papilles et quinte de toux humide en ressortant la tête de l'eau. Elle chasse la masse capillaire qui lui barre la vue, puis exécute un quart de tour sur la droite pour retrouver son adversaire de vue.

La contre-offensive de la brunette. Laura s'avance vers Ya et l'asperge d'une nouvelle vague de flotte, avant de profiter de l'embarras causé pour se ruer sur la chef de lance Viennoise. Elle lui ceinture la taille de ses petits bras musclés et la fait basculer en arrière. Les deux femmes se retrouvent à se débattre sous l'eau. Petite impulsion glissante du pied droit de la Florentine sur le fond vaseux, et elle se redresse tant bien que mal sur ses appuis, profitant de ces quelques secondes de répit pour chasser eau et cheveux de devant ses yeux, en riant à gorges déployée alors que son adversaire lui fait à nouveau face. Laura se reprend et toise son homologue dans les yeux, en position de garde, prête à encaisser le prochain assaut de la Viennoise.


Laura dévisageait Ya avec un étrange mélange de désir peu Aristotélicien et de combativité brutal. L'eau qui lui bouchait les oreilles créait un écran sonore clapotant où elle entendait plus distinctement les battements accélérés de son coeur. A la prochaine attaque, ce serait le tout pour le tout. Petit regard espiègle, propre à la brunette vicieuse comme dirait l'autre.


T'en veux encore ?

Revenir en haut Aller en bas
Soleil

avatar

Nombre de messages : 5614
Localisation (IG) : Lyon
Date d'inscription : 11/05/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Sam 3 Mar 2012 - 10:16

Soleil se met en route tard très tardivement, suite à des ordres qu'elle a mal comprit, enfin elle a beau se dire que c'est une mauvaise compréhension, elle part contrarié, très contrarié, depuis quand lorsque qu'on est certain d'avoir comprit les ordres faut il venir demander et ennuyer la personne qui a donné les ordres pour demander confirmation.

C'est donc le coeur lourd, l'âme faché, et sans avoir pu préparé son départ, un départ précipité qu'elle prend la route, ça ne l'empêche pas d'ouvrir l'oeil, au contraire ça le tien bien réveillée.
Mais elle a beau regarder, fouiller même, elle avec ses yeux bien aiguisé à la nuit, elle ne voit en partant, à la porte de la ville que l'armée de son capitaine.

Remarques qu'il ne voudrait mieux ne pas la croiser dans l'état d'esprit ou elle se trouve à cette heure.
Heureusement que la marche va la calmer, la sauvageonne en grillerait bien le premier passant rien qu'avec son regard courroucé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Sam 3 Mar 2012 - 10:30

Ya et Sabine avaient prit la route pour Givors tard le soir .Elles avaient prit leurs moture et quelques vivre .


Le froid était encore présent pour la saison encore hivernal .Alors Ya remonta le col de sa cape et mit sa capuche sur sa tête enfin de palier au vent dans la course de leurs moture .


Aprés quelques heures de route , elles ralentirent .Elles devaient rejoindre Soleil .


Elles virent au loin alors une obre se désiner dans la nuit et devint plus parfaite et disitinque quand elle furent en core plus rapprocher d'elle .Elles reconnurent alors Soleil .


Elle sourit et avança jusqu'as sa hauteur


Mes respects SDL Soleil ravie de vous voir et rejoindre ? Nous n'avont croiser aucune sur le chemin et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Soleil

avatar

Nombre de messages : 5614
Localisation (IG) : Lyon
Date d'inscription : 11/05/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Sam 3 Mar 2012 - 19:22

et bien voilà, une nuit dans la nature, ça calme toujours ses esprits.
Vrai que cette fois il lui fallait bien ça, au loin elle voit deux cavaliers, en se rapprochant avec Nevée sa jument elle reconnait bien vite les deux soldates de Vienne, elle accélère pour les rejoindre


Mes respects seigneur des Lance Ya, chef de lance Sabine.

Une nuit très calme juste l'armée de Hels sur mon chemin


Soleil se porte à leur hauteur, pour continuer leur chemin ensemble, aller accomplir cette surveillance un peu plus loin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Dim 4 Mar 2012 - 14:46

[ Poste déplaçé ici


Revenir en haut Aller en bas
helsinki

avatar

Nombre de messages : 10006
Localisation (IG) : montélimar
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Mar 10 Juil 2012 - 22:09

Il avançait aux côtés de l'aspirant Triago. le chemin 7 ,une vraie autoroute - attention aux anachronismes - suivait le Rhône aussi sur que lui était à cheval. Il ne virent bientôt plus plus l'école et ses hauts murs mais découvrir une plaine aux aux herbes vertes annonçant le fleuve. il voyait quelques fermes perdues, dressées là comme d'invisibles remparts aux friches.
Des petits lopins de terre étaient cultivés marquant le territoire.
Il se taisait, regardait le ciel, écoutait les bruits mais seuls les bruits d'oiseaux affolés , de canards, d'oies sauvages répondaient aux pas du cheval. les nuages étaient bas annonçant l'orage.
Le visage tendu, il analysait tous ses signes.
Il espérait que l'aspirant comprendrait vite que son silence était en partie dûe à une réflexion intense.



_________________


Dernier Grand Maitre  Des Lances
A mon ami, a mon frère d'armes, a  un compagnon Vae victis
A un  modèle , à un père spirituel,
A mon suzerain Gerault de  Gaudemar.
Revenir en haut Aller en bas
Traigo.

avatar

Nombre de messages : 46
Localisation (IG) : Vienne
Date d'inscription : 19/06/2012

Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Jeu 12 Juil 2012 - 21:39

Cette fois-ci, là mission avait commencé, il ne pouvait plus reculer,

Le silence était installé, du moins, le silence entre les deux hommes, il savait qu'il devait être à l'affut de n'importe quel signe, qu'il devait mettre en oeuvre tout ses sens. Chose pas si facile quand on est pas habitué...

Il restait à peine en retrait par rapport à son Instructeur, volontairement, afin de surveiller sa façon de procéder...
Revenir en haut Aller en bas
helsinki

avatar

Nombre de messages : 10006
Localisation (IG) : montélimar
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   Ven 13 Juil 2012 - 20:31

Helsinki regarda un nuage qui paraissait plus gris que les autres, un nuage qui était plus qu'une longue traînée . il cherchait le sens du vent pour comprendre, le nuage se faisait plus gros à mesure qu'il approchait. Le temps semblait s'arrêter ,se suspendre, peu à peu les oiseaux semblaient s'envoler en un bouquet de petites étincelles. il pressa l'allure pour arriver sur le lieu, sur l'endroit de l'origine de ces troubles la et au détour du chemin ,ils virent l'irréalisable .il virent ......

_________________


Dernier Grand Maitre  Des Lances
A mon ami, a mon frère d'armes, a  un compagnon Vae victis
A un  modèle , à un père spirituel,
A mon suzerain Gerault de  Gaudemar.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» [RP] Entre Lyon et Mâcon : Belleville
» [RP] Entre Lyon et Montbrisson : Sainte-Foy
» [RP] Entre Lyon et Montbrisson : à 20 lieues de Lyon
» Le Blason de Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Grenoble :: Territoire du Lyonnais-Dauphiné et alentours :: Routes et chemins du Lyonnais-Dauphiné :: Routes et chemins-
Sauter vers: