Castel de Grenoble

Ost du Lyonnais et Dauphiné
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enterrement de Laurra di Constantini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dangerosa

avatar

Nombre de messages : 101
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Mar 11 Jan 2011 - 22:07

Dangerosa arriva à la chapelle, bien triste de savoir ce qui s'y déroulait, elle n'avait pas eu l'honneur de cotoyer le Seigneur des Lances Laura Di Constantini, mais elle se devait d'être là pour assister à l'office et prier

Elle s'assit sur le premier banc qu'elle eut à sa portée et pensa à tous ceux qui étaient partis et à la douleur de ceux qui étaient présents, pour rendre hommage à la disparue


Elle joignit les mains et pria
Revenir en haut Aller en bas
tenebreux

avatar

Nombre de messages : 3577
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 07/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Mar 11 Jan 2011 - 22:42

Après avoir observé les soldats entrer dans la chapelle et les civils qui venaient rendre hommage à Laura, Ten se décida enfin à rentrer quand plus personne ne rester dehors.
Quand il pénétra dans la chapelle, tous le monde était assis et Oiselier débuté l'office.
Comme à son habitude, Ten ne prit pas place sur les bancs avec les autres personnes mais monta à l'étage pour avoir la vue d'ensemble.

D'en haut Ten vit qu'ils avaient tous des uniformes où vêtements propre et sombres pour honorer la mémoire de Laura, alors que lui portait son uniforme sombre, peu propre et plein de poussière du voyage qu'il avait fait de la Savoie pour assister à l'oraison funéraire. Il repartirait ensuite pour continuer sa lutte à coté de ses frères d'armes encore mobilisé au front.
Il aperçut Dangerosa qui prié ainsi que d'anciens soldats et connaissances qu'il avait côtoyé.

_________________


   

MAISTRE-RECRUTEUR
MAISTRE-INSTRUCTEUR

le travail acherné et l'extrême l'indigence triomphent de tout !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Justine

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 27
Localisation (IG) : Briançon
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Mer 12 Jan 2011 - 21:40

Assise près des lourds battants de la porte d'entrée, elle tournait discrètement la tête, saluait d'un petit mouvement de la tête, sans un sourire chaque personne qui pénétrait le lieu. Elle observa quelques secondes la jeune femme qui portait le nom de Ya, puis devant sa détresse et son infinie tristesse ne tint plus et se leva pour la rejoindre, lui parla à voix basse.

- Bonjour dame Ya... Vous permettez que je me joigne à vous ? Hum... je me sens un peu seule sur ce banc là...

Sans attendre sa réponse, elle lui sourit gentiment, cala ses mains dans son dos et s'adossa au pilier à son tour, écouta l'oraison et récita comme tout le monde...

- Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie.
- Accorde-nous l’espérance de le revoir auprès de Toi pour les siècles des siècles.
- Amen
Revenir en haut Aller en bas
Rotule

avatar

Nombre de messages : 3268
Age : 30
Localisation (IG) : un peu ici... un peu la bas
Date d'inscription : 28/05/2010

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Mer 12 Jan 2011 - 21:51

Aux paroles de l’Oiselier il laissa sa médaille d’Aristote tombé de ses lèvres pendre à sa chaine et récita les paroles saintes..

Amen
Revenir en haut Aller en bas
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 8345
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Mer 12 Jan 2011 - 23:35

Gérault reprit avec l'assemblée les paroles de l'aumônier de l'Ost en espérant sincèrement que leur amie était dans un endroit agréable à l'heure actuelle !!
Revenir en haut Aller en bas
ya

avatar

Nombre de messages : 14137
Localisation (IG) : vienne
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Jeu 13 Jan 2011 - 8:48

Perdue dans ses pensées , écoutant le début de la cérémonie qui donnera repos à Laura , une jeune femme vint prés d’elle . Ya lave déjà croiser à l’école , elle s’en souvint rapidement son l’avait marquer .Elle leva son regard vers elle .

Bonjour dame Ya... Vous permettez que je me joigne à vous ? Hum... je me sens un peu seule sur ce banc là...


Elle lui sourit difficilement mais lui sourit et lui fit un signe de tête en guise de oui .
Bonjour Damoiselle .


Puis elle suivit les parole du père Oiselier

Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie. Accorde-nous l’espérance de le revoir auprès de Toi pour les siècles des siècles.
Amen
Revenir en haut Aller en bas
Aude

avatar

Nombre de messages : 538
Age : 30
Localisation (IG) : Die
Date d'inscription : 09/12/2010

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Jeu 13 Jan 2011 - 22:52

Un lourd silence pesait dans la chapelle, rarement interrompu de légers murmures, de froissements de tissus, ou de pas le long de l'allée quand un énième soldat pénétrait dans le sanctuaire. La jeune femme avait joint les mains, les coudes appuyés sur les genoux, tête baissée et yeux clos. Son père semblait ne pas être arrivé encore. Elle se demanda où il avait bien pu passer. Peut-être avait-il eu envie de rendre hommage à sa mère en tête-à-tête plutôt que façon cérémonieuse ?

L'évêque débuta son office, et Aude reprit ses paroles, sans ouvrir les yeux, en fervente Aristotélicienne qu'elle était.


Après tous nos regards qui ont croisé le sien, qu’il puisse enfin voir le Tien Seigneur.
Seigneur ne détourne pas Ton regard de notre amie.
Après l’amitié qu’elle a reçu et qui a guidé sa vie, accorde lui l’amitié ultime qu’est la Tienne Seigneur.
Seigneur ne détourne pas Ton regard de notre amie.
Après les peines et les larmes qui ont obscurci sa vie, illumine sa route pour l’éternité.
Seigneur ne détourne pas Ton regard de notre amie.
Seigneur, nous tournons vers Toi nos espoirs à l’heure où disparaît le corps de l’amie qui nous est chère.
Accorde-nous l’espérance de la revoir auprès de Toi pour les siècles des siècles.

Amen

Elle releva la tête et regarda autour d'elle au travers de son voile sombre, avec une curiosité bien morose, espérant reconnaître quelques visages parmi les soldats rassemblés. Elle aperçut sa tante non loin d'elle. Elle devait être bouleversée par la mort de sa soeur. Combien de fois Aude avait-elle vu sa mère rentrer complètement ivre d'avoir trop traîné en taverne avec sa tante en plein mileu de la nuit ? Beaucoup trop, selon ses propres critères...

Elle y trouva sans surprise son ex-beau-père, Monsieur Max. Elle sourit très légèrement. Sa mère et les hommes, incompréhensible pour elle. Il faudrait qu'elle aille le saluer à la fin de la cérémonie. Son regard s'attarda ensuite sur une blonde assise à côté de Max. "Mais c'est..." Dame Axel, la mère des Léas et ancienne compagne du Seigneur Kernos, chez qui elle avait eu à passer quelques mois durant son enfance ; et donc à ses côtés devait être Léandre. Vu son attitude "j'm'en'foutiste" ; et son regard désintéressé et méfiant vis-à-vis de Mad, ça ne pouvait être que lui. Elle se promit donc d'aller saluer la suzeraine à laquelle le serment prononcé par sa mère avait rattaché la famille.
Revenir en haut Aller en bas
somica.

avatar

Nombre de messages : 49
Localisation (IG) : Dié ou pas très loin
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Ven 14 Jan 2011 - 15:12

So' était plongée dans ses souvenirs, le choc du décès de sa soeur avait envahit ses pensées. Elle ne pouvait se résigner de savoir qu'elle ne l'a verrais plus...près d'elle. Ce physiquement mais savait qu'une étoile supplémentaire brillerait dans le ciel, la surveillerait et protégerait pour toujours. Elle pour sa part se devait de prendre soin de ses enfants, levant les yeux elle aperçut la petite Aude qu'elle avait gardé quelques jours et envoyé en voyage dans les montagnes...de vrais chenapans ces petits mais elle les aimaient avant tout....Elle fît un sourire tendre a sa nièce et reprit les paroles de Oiselier .

Après tous nos regards qui ont croisé le sien, qu’il puisse enfin voir le tiens seigneur.
Les fidèles : Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie.

Après l’amitié qu’il a reçu et qui a guidé sa vie, accorde lui l’amitié ultime qu’et la tienne Seigneur.
Les fidèles : Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie.

Après les peines et les larmes qui ont obscurci sa vie, illumine sa route pour l’éternité.
Les fidèles : Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie.

Seigneur, nous tournons vers toi nos espoirs à l’heure où disparaît le corps de l’ami qui nous est cher.
Accorde-nous l’espérance de le revoir auprès de Toi pour les siècles des siècles.

Amen
Revenir en haut Aller en bas
francesco

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation (IG) : De-ci, de-là
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Ven 14 Jan 2011 - 19:37

Après avoir réussi à duper les deux agents de la Prévôté et les avoir enfermé dans les tréfonds du Castel de Grenoble, là où le Capitaine avait souhaité qu'il soit "questionné" sans que cela n'attire trop l'attention à la surface, le jeune Francesco avait rejoint la chapelle qui trônait sur une des multiples terrasses du Castel en trottinant, enroulé dans le plaid miteux et même pas sec qu'il avait réussi à soustraire à un fil à linge sur sa route. Il s'était hâté de grimper les innombrables marches de la place forte, sans prendre garde à la présence des soldats ou des garçons travaillant là. Et puis grâce, ou à cause, de l'enterrement, il n'avait croisé pratiquement personne sur sa route.

Il arriva donc en vue de la chapelle Sainct-Georges, haletant et frissonant, puis en détailla la façade du regard. Des tentures de pourpre et de noir, ainsi que des oriflammes en berne agrémentaient le saint édifice, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il s'approcha lentement avec précaution, à la fois méfiant et curieux, du parvis. C'est qu'il ne s'agissait pas là d'entourlouper deux bonhommes trop inexpérimentés pour réussir à le retenir captif, mais réussir à ne pas - trop - se faire remarquer de tout un rassemblement de soldats afin de pouvoir assister à l'enterrement de sa mère.

Il grimpa les marches du parvis, puis pénétra dans l'édifice où l'office avait déjà commencé, dans une ambiance des plus lourde. Il s'approcha du bénitier à la cavité remplie d'eau bénite, et pu constater dans son reflet que son visage portait encore quelques traces de sang. Il s'empressa de se laver les mains et le visage dans le liquide purificateur, avec une certaine délectation, puis regarda autour de lui, à la recherche de l'uniforme du Capitaine. De tous les soldats, c'était le seul à avoir vu son visage, et à avoir une connaissance abrégée mais suffisante de ses actes, ses seuls dépositaires étant sûrement en train d'appeler à l'aide depuis la salle de torture où on avait voulu le faire disparaître.


"Ouf... Il... Il n'est pas ici... le Capitaine... Je suis tranquille... Libre et tranquille oui..."constata-t-il pour lui-même, en prenant place sur un des bancs du fond. Il salua d'un léger hochement de tête le soldat assis à sa gauche, se laissant passer pour un simple civil venu rendre un dernier hommage à une personne disparue ; puis posa son regard sur le cerceuil, encadré de cierges, légèrement masqué par les volutes grisâtres d'un encensoir.
Il reprit alors la phrase répétées par les autres fidèles en cours de route.


...auprès de Toi pour les siècles des siècles.

Amen.


Il arbora un léger sourire en coin pour ponctuer ce dernier mot. Ses mains s'agitèrent de légers tremblements; qu'il dissimula sous son plaid en serrant les poings, se concentrant pour empêcher la folie qui l'animait de surgir en pleine cérémonie. Mais l'excitation était grande en lui de pouvoir être assis là, à contempler son oeuvre, le résultat de son acte, la raison de ses souffrances passées ; à l'insu de tous. Il tritura ses doigts sous son plaid avec agitation, pour réfrener ses pulsions qui revenaient à la charge quand il faisait le bilan des causes et des effets, résumant l'étendue de ses "compétences", et un peu de sa chance aussi.

Il dodelina de la tête en tâchant d'ordonner ses pensées. "Si ce bon vieux... Bon vieux Capitaine ne m'avait pas tant sous-estimé... Si... Si... Si... S'il avait fait preuve... De prudeeeence... Oui prudence en... En... En mettant un de ses... Soldats sur le coup..." Ses tremblements s'accentuèrent. "Oui... Il a fait... Un choix risqué... Très risqué oui... Un mauvais pari... Pari qu'il a... Perduuuu..." Il secoua doucement la tête. "Chuuut... Chut chut chut chut..." Il lança un regard en coin à ses voisins. " On va se faire prendre..." siffla la voix de la folie dans sa tête. Il hocha brièvement la tête, se répondant à lui-même, prit une grande inspiration, puis se calma soudainement, attendant la suite de la cérémonie avec la patience et la froideur de ce "trait atypique" qu'il avait partagé avec sa victime durant quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
tenebreux

avatar

Nombre de messages : 3577
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 07/11/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Ven 14 Jan 2011 - 20:05

Ten du haut du premier étage de la chapelle aperçut un homme bien agité rentrer. Il avait un sourire glaciale et ne semblait pas le moins du monde affecté par ce qui se déroulé en ce lieux sacré.
Il prit de l'eau bénite et s'en aspergea le visage, chose pour le moins inhabituelle même pour un être très pieux. Il chercha alors quelque chose ou quelqu'un dans la foule.
Ses lèvres bougeaient et Ten conclut qu'il récitait le psaume mais à la fin de celui-ci, il sourit et trembla, même si de loin sa ne se voyait pas vraiment très bien.
L'homme arriva à se calmer mais Ten continua à l'observer car il était très curieux, pouvait être dangereux et la prudence sauvait généralement la vie.

_________________


   

MAISTRE-RECRUTEUR
MAISTRE-INSTRUCTEUR

le travail acherné et l'extrême l'indigence triomphent de tout !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kernos

avatar

Nombre de messages : 3606
Age : 32
Localisation (IG) : Die
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Ven 14 Jan 2011 - 21:41

Noir... noir comme ces cheveux l'étaient. Noir... noir comme les couleurs qu'il avait l'habitude de porter, dans les moment de joie comme de peine, puisqu'il en avait fait l'emblème de sa famille. Noir... comme la nuit éternelle qui emporte tout être vivant un jour ou l'autre vers notre Créateur. Noir... comme le chagrin qui habitait son coeur et son esprit depuis qu'il avait appris la mort de Laura. Noir... comme le deuil, comme la mort qui avait amené ici toutes ces personnes qui l'avait connu, qui l'avait tiré lui-même hors de son castel où il s'était isolé pour pleurer sa disparition. Noir, de la tête aux pieds, du col de la cape jusqu'au bout de ses gants et de ses bottes, un noir profond et immaculé, sans fioritures, sans ornements, sans même le rouvre d'argent des Rouvray qu'il revêtait habituellement, il l'avait fait mettre en berne tout comme les bannières flottant habituellement en sa mesnie, car aujourd'hui elle se retrouvait orpheline, amputée d'un de ses membres, et elle pleurait. C'est ainsi qu'il franchit les portes de la chapelle Sainct-Georges de Grenoble, sombre comme la terre où l'on porterait bientôt son écuyère, sombre comme la peine qui était sienne et qui marquait profondément son visage aux traits impassibles habituellement.

A son grand dam, il se rendit compte que la cérémonie avait déjà débuté sous la houlette de Monseigneur l'Oiselier... rien d'étonnant non plus quand il repensa au mal qu'il avait eu à sortir de sa demeure, abattu comme il était. Le soutien, la compréhension et la patience de Terwagne n'avaient point été de trop pour parvenir jusque là, sans elle, il se demandait d'ailleurs s'il aurait réussi à trainer sa vieille carcasse pour rendre un dernier hommage à Laura. Ses doigts se resserrèrent entre les siens, en guise de reconnaissance mais surtout pour y puiser la force nécessaire d'avancer pour prendre place sur l'un des bancs près de l'autel, et dans un dernier échange de regards avec la Demoiselle Méricourt, il trouva le courage de mettre une botte devant l'autre.

Tout autour d'eux, des visages en deuil, certains bien connus, d'autres moins, pour la grande majorité des soldats venus saluer une dernière fois une camarade, un chef, une amie ou une amante, mais aussi des civils, et parmi ceux-ci, son fils et son ancienne épouse. Kernos traversa les rangées de bancs pleins, sans relâcher son étreinte ni la main de sa compagne et alla s'assoir aux côtés de Léandre, sans un mot, mais point sans geste. La main libre et gantée du Rouvray se posa sur l'épaule de son enfant, tandis que l'autre serrée toujours celle de sa Lune et que son regard troublé se posa quelques instants sur le monde qui l'entourait. Madmaxikki, Colchique, Ténébreux... tous des frères d'armes diois... Mais ce fut la silhouette sombre d'une jeune fille qui attira d'avantage sa curiosité lasse au premier rang... De là où il se tenait, il ne pouvait voir son visage, mais quelque chose de familier le troubla chez elle... Il éclaircirait cela après, l'instant était au deuil et à la nostalgie... Il pria.


[HRP: Autorisation donnée par LJD Terwagne pour faire bouger sa marionnette]
Revenir en haut Aller en bas
http://domaine-rouvray.forumperso.com/
Léandre Rouvray

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 23
Localisation (IG) : Lyon
Date d'inscription : 10/01/2011

Feuille de personnage
Force:
110/255  (110/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Sam 15 Jan 2011 - 0:47

Dès que l'office sembla débuter, le fils Rouvray s'assit aux côtés de sa mère, abandonnant là méfiance et protectionnisme typiquement masculin pour se concentrer sur la tâche du curé. Léandre se demanda d'ailleurs si le "Monseigneur" n'était pas un brin blasé de toujours enterrer tout le monde et administrer les derniers sacrements à ses compagnons d'armes, en plus des autres. Il devait en avoir sous la soutane pour enduer ce genre d'épreuve, et en plus faire le relais vers le Très-Haut des pensées mélancoliques de toute la populace désespérée et égarée. L'héritier ne pouvait que saluer le courage de cet homme, car si la lame d'une épée présentait un argument de taille pour convaincre un homme ; brandir un bouquin, super épais et écrit d'une telle façon que cela pouvait rendre narcoleptique un insomniaque profond, pour convaincre ce même homme devait relever du miracle. Bon, en même temps, c'était le bouquin de Dieu, Il pouvait bien faire un effort pour ses messagers.

Il répéta les paroles de l'évêque, mêlant sa voix aux intonations graves du séducteur qu'il était, à celles plus hétérogènes des fidèles présents ici, et conclua par ce fameux "Amen" ; quand il sentit une main se poser sur son épaule. Il tourna la tête et eut l'agréable surprise de reconnaître son père. Au regard de ses traits, il était évident que son paternel avait le coeur gros de dire ainsi adieu à son écuyère, et le jeune Rouvray posa sa main sur celle de son père, l'étreignant avec vigueur, symbole de solidarité. Un léger hochement de tête à la mine compatissante vint appuyer son geste. Pas besoin de mot. C'était inutile les mots dans ces moments-là. Car si Léandre avait toujours su se détacher d'une situation qui ne le concernait pas directement, il avait toujours eu un profond respect pour les sentiments de ses proches. A ce moment précis, il aurait vendu son âme au diable pour alléger, ne fut-ce qu'un peu, la peine de ses parents.

Ses onyx glissèrent sur la dame accompagnant son père. Ainsi donc il rencontrait enfin celle qui avait rendu sa joie de vivre à son père, et panser les plaies de son coeur. Il aurait préféré que cela se déroule dans un cadre plus festif, mais la vie était faite de surprises, bonnes ou mauvaises, et qu'il fallait savoir les accepter d'où qu'elles viennent et où qu'elles vous mènent. S amain abandonna celle de son père pour venir à nouveau tenir celle de sa mère qui, lui semblait-il, avait besoin d'une présence à ses côtés pour franchir cet évènement douloureux. A nouveau, son regard se posa sur le cercueil au-devant, et son visage se ferma. Le temps n'était manifestement plus au désintéressement, même pour lui. En faisant le tri dans ses idées pour n'en garder que les plus sérieuses et raisonnables, ce que lui avait inculqué le Seigneur Florian, son parrain. Il assistait là aux funérailles de l'écuyère de son père, qui lui avait juré fidélité au-délà de la mort.

Un échange des plus solennels entre les deux partis, liant les deux familles. Aujourd'hui, l'un des deux était parti rejoindre le Très-Haut, mais celle-ci avait eu une descendance, et Léandre savait qu'un jour, le plus lointain possible, il aurait lui aussi la responsabilité de "veiller" sur cette descendance. Il ignorait si cela faisait réellement parti du serment prêté, mais selon son honneur et son âme, il devait en être ainsi. Imitant son père, il pria, adressant à Dieu la promesse d'apporter tout son soutien aux Constantini encore vivants éparpillés ils ne savait trop où.


Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Soleil

avatar

Nombre de messages : 5614
Localisation (IG) : Lyon
Date d'inscription : 11/05/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Sam 15 Jan 2011 - 17:26

Soleil comme à son habitude est dans un coin sombre et retiré de la chapelle. Arrivée dans les premiers elle s'est pourtant fait oublier, pouvant comme elle ne cesse jamais de le faire observer toutes les personnes soldats et amis venir en ce jour pour l'enterrement de Laura.

Elle regarde les personnes s'installer , se saluer, sans se manifester.
Soleil n'est déjà pas très sociable, alors dans un moment comme celui-ci, ce n'est plus de la réserve, mais carrément un repliement sur elle même.
Aucune envie de voir qui que ce soit, et encore moins de leur parler.
Elle reste dans son coin sombre, et quand la cérémonie commence elle répète à vois basse pour qu'on ne soupçonne toujours pas sa présence les prières pour Laura

- Seigneur ne détourne pas ton regard de notre amie.
- Accorde-nous l’espérance de le revoir auprès de Toi pour les siècles des siècles.
- Amen


Elle repense à Laura, sa façon de mener l'école de L'OST, elle a toujours admiré sa fermeté, sa facilité à remettre en place les aspirants, surtout les plus rebelles, ceux qui au final ont le plus d'avenir comme soldats.

Des images d'une soldate forte sure d'elle même défilent devant elle, troublant quelque peu son recueillant. Elle se reprend vite et de nouveau se met à prier

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oiselier

avatar

Nombre de messages : 2457
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/03/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Sam 15 Jan 2011 - 22:39

Puis prit un cierge qu'il alla allumer, au cierge béni,
puis éclaira le cerceuil en allumant les cierges positionnés en ces quatre coins.
Pour que l'âstre solaire, paradis promis a toute personne vertueuse, soit appelé a veillé sur Laurra.


"L’Amitié est la lumière du monde c’est la flamme qui réchauffe notre cœur.
Quelle éclaire maintenant la route de Blanche qui la conduit maintenant au Royaume de Dieu !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Terwagne

avatar

Nombre de messages : 36
Localisation (IG) : Vienne
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Dim 16 Jan 2011 - 19:20

Pas un regard vers les lieux, pas un regard vers les visages, juste ses yeux posés sur lui, ne le quittant pas un instant... Ses doigts se laissant enserrer par les siens, le laissant y puiser toute la force dont il avait besoin, au-delà des mots, au-delà des gestes. Elle n'avait pas réellement connu la défunte, par manque de temps bien plus qu'autre chose, mais elle savait à quel point sa disparition affligeait l'homme qu'elle accompagnait ce jour-là.

Certains ne manqueraient pas d'analyser sa présence, de la critiquer, de la commenter, mais elle n'en avait cure. Tout ce qui comptait à ses yeux à elle, c'est d'être pour Kernos un soutien indéfectible. Aussi était-ce sans hésiter qu'elle avait répondu à sa prière. Il avait besoin d'elle pour le soutenir, et elle ne l'abandonnerait pas. Cela se résumait à ça, et crevait sans aucun doute les yeux de ceux qui n'étaient point trop aveuglés par la bêtise et le reste.

Recueillie, elle écoutait les battements de son coeur, dans lesquels il lui semblait entendre battre le sien également. Des battements lourds, remplis de chagrin, de ces larmes non visibles qu'elle aurait voulu pouvoir sécher.

Qui était là? Où avaient-ils pris place tous deux? Elle n'aurait su le dire, car cela n'importait pas. Lui seul comptait en cet instant, comme en tant d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
oiselier

avatar

Nombre de messages : 2457
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/03/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Dim 16 Jan 2011 - 21:29

Ensuite l'Oiselier se dirigea vers l'autel, et y prit une petite médaille.
Une medaille Aristotelicienne, la beni, puis vint la déposer sur le cerceuil.


Laurra, nous déposons cette croix aristotélicienne sur ton cercueil.
Cette croix est le signe qui relie Aristote et le Christ, qu'elle soit pour toi signe de salut et de vie éternelle.
C'est celle que tu as porté en tant qu'Aristotélicienne, qu'elle t'ouvre les portes de l'âstre solaire. Ou tu rejoindras le Trés-Haut, tous les saints et tous ceux qui nous ont quitté trop vite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oiselier

avatar

Nombre de messages : 2457
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/03/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Lun 17 Jan 2011 - 21:52

L’oiselier fit faire la quête, puis y posât l'usurfuit des dons pres du cerceuil.


"Laurra, nous déposons cette corbeille de l’amitié sur ton cercueil, signe de notre amitié, signe de notre prière, signe de notre cœur".

Les dons receuillis en ton nom iront en soutien aux soldats partis se battre contre l'hérésie, pour améliorer leur triste quotidien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
axel2fersen

avatar

Nombre de messages : 839
Localisation (IG) : die
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Force:
201/255  (201/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Mar 18 Jan 2011 - 8:57

Les minutes défilaient avec la lenteur des jours , Axel commençait à être lasse de devoir dire adieu à ses plus tendres amies, car laura était devenue bien plus que la simple vassale de son ancien époux, elle l'avait soutenue soignée , c'est elle qui avait même essuyé le courroux injuste provoqué par la mort de Nathanaël.
Elle l'aimait et l'aimerait toujours.
Elle leva les yeux un instant quand elle vit une masse noire s'approcher de son fils. Kernos n'avait que rarement mine aussi sévère et pourtant monsieur le spécialiste du Balai dans le fondement arborait rarement mine radieuse, mais là c'était au-delà de la simple sévérité. Ceux qui le connaissait pouvait lire de la douleur dans ses traits et cela il était rare qu'il le laisse transparaitre. Terwagne était à ses côtés pour le soutenir. Cela lui fit penser que personne n'était là pour la soutenir elle en dehors de son fils, de son bien aimé fils qui la couvait comme une nichée de petits oisillons. Sans lui rien n'aurait été pareil...Elle fermait les yeux et répétait en silence les phrases énoncées par oiselier, pauvre homme fallait-il que sa foi soit grande pour qu'aucun de ses drames ne l'altere, car la sienne a Axel était désormais plus qu'ébranlée. Le Très-Haut ne semblait savoir que reprendre c'était usant, véritablement usant. Elle tourna alors ses pensées vers les souvenirs merveilleux qu'elle avait avec Laura, et notamment cette dernière soirée passée à ses côtés à Die où elles avaient joué de leurs sens pour réveiller un soldat endormi....
Revenir en haut Aller en bas
oiselier

avatar

Nombre de messages : 2457
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/03/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Mar 18 Jan 2011 - 22:21

l'Oiselier s'adressa aux fidèles une fois que le calme fut rétablit

"Cet enterrement nous rappelle plusieurs choses :

- Le souvenir d'une Amie aristotélicienne qui vient de nous quitter. D'une femme qui avait une histoire, unique, avec Dieu. Qui était entouré de tendresse par Dieu. Qui a fait, ou non, l'expérience de cette tendresse.
Nous voici nombreux dans cette chapelle, autour de Laurra, pour prendre conscience de ce lien d'amour qui l'a toujours uni a Dieu, qui unit Dieu à chacun de nous, à tout instant.

- La mort viendra pour chacun de nous. Pour les uns tôt, pour les autres plus tard. Pour les uns dans leur jeunesse, pour d'autres dans leur vieillesse.
Le Seigneur nous prévient : "Soyez prêts, soyez toujours prêts car vous ne savez ni le jour ni l'heure".

Aristote nous a guidé et Christos nous invite à prendre exemple sur lui, à trouver notre joie à vivre pour les autres, à aimer comme ils nous ont aimés.
Notre présence ici est prière.

Nous invoquons Aristote qu’il mesure les péchés de notre sœure et que Christos intercède auprès du seigneur pour qu’il la reçoive en son Paradis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oiselier

avatar

Nombre de messages : 2457
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/03/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Jeu 20 Jan 2011 - 23:05

L'Oiselier prit l'encensoire et l'agita devant les paroissiens et le cerceuil.
Pour permettres aux âmes d'entrer en communion avec le message Divin.
Puis se dirigea vers le livre des vertus pour en lire un extrait



Citation :
Aristote: Mais si tu prends quelque chose qui n'est pas composé de matière, cela disparaitra t'il?

Epimanos: Il ne me semble pas: si ce n'est pas composé de matière alors cela ne peut pas se désintégrer. Cela ne mourra pas. Ainsi la pensée d'un homme comme Pythagore sera éternelle et vivra encore dans plus de mille ans.

Aristote: Donc tu penses que ce qui est immatériel ne meurt pas?

Epimanos: Avec tout ce que nous avons dit jusqu'ici, je crois que c'est une chose établie.

Aristote: Alors notre âme, qui est immatérielle, doit elle aussi, ne pas mourir. Quand nous mourons notre corps disparait, mais notre âme, elle demeure. Et c'est cette vie de l'âme qui est la vie future. C'est cette vie que notre vie présente, dans notre corps, doit préparer.

Epimanos: Le roi qui meurt va donc vivre encore?

Aristote: Oui, et c'est pour que cette vie de son âme soit heureuse que je vais prier ce soir.

Epimanos: Nous prierons ensemble alors.

Et sur ces mots les deux amis se séparèrent, Epimanos rentra dans le temple de Proserpine, pendant qu'Aristote se dirigea vers la sortie de la ville pour marcher dans la campagne.

Puis laissa passer quelques secondes avant de passer au Sermon.

Oui, Laurra ta dépouille est là a côté de nous, mais ton esprit est en partance vers l'âstre solaire.
Ton corps reposera ici sous notre garde, mais ton âme ira rejoindre le Trés-Haut.
Et une partie de toi, restera en nos coeur, comme notre soeure.
Nous sommes triste de la séparation qui nous estimposée ence jour, mais l'espoir de te revoir un jour ne dois pas disparaitre.


L'OIselier allat ensuite bénire son ami,
puis proposat a l'assistance de venire saluer une derniere fois Laurra ou la bénire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Milyena

avatar

Nombre de messages : 4588
Age : 40
Localisation (IG) : Lyon
Date d'inscription : 31/03/2010

Feuille de personnage
Force:
209/255  (209/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Ven 21 Jan 2011 - 2:43

Restée discrète, comme elle ne l'avait jamais été jusqu'à présent. Mily depuis le début de la cérémonie, était vraiment sous le coup de l'émotion. Depuis son entrée à l'Ost, elle avait assisté à plusieurs messes d'adieu pour des frères d'armes, mais jamais encore pour l'un d'eux qu'elle avait connu vraiment.
Pensant aux autres membres disparut, elle se le confirmait à nouveau. Oui, Laura elle l'avait connue, Laura lui avait fait prester serment comme à tant d'autres soldats, elle lui avait remit son uniforme. Elle l'avait tant faites rires lorsque qu'elle l'avait croisée et cela plus d'une fois, en taverne viennoise et lyonnaise.
Un petit sourire apparaissant même sur les lèvres de Mily, à ces pensées.

Ah ces quelques jours, où Laura avait fait les éloges de Mily, à tous ces messires passant la porte de ces tavernes. Comme si elle la vendait en quelques sortes. La présentant, la décrivant. Comme un marchand vend sur un marché un produit, son produit. Et en vante tous les côtés positifs, uniquement ces côtés d'ailleurs. Ah qu'elle aurait été bonne vendeuse.... Enfin quoique... Aucun n'était repartit avec la marchandise, mais bon, la marchandise n'était pas trop volontaire non plus.
Mily sourit plus fortement, avec dans les yeux de la douceur et de l'émotion, regardant ce cercueil dans lequel reposait Laura.

Elle était bien Laura. Et pas seulement qu'au niveau de l'Ost, non. C'était vraiment une sacré bonne femme, que beaucoup avait dut apprécier. Un sacré caractère, un sacré culot, un sacré franc parlé.
Qu'elle surprise cela avait été que l'annonce de son décès. Mily avait cru avoir mal comprit, se l'était fait répété. Mais hélas oui, elle avait bien comprit.

La cérémonie touchant à sa fin. Monseigneur L'Oiselier invita l'assistance à venir lui faire un dernier au revoir, un dernier salut, une bénédiction.
Alors Mily ne bougea pas de suite, étant placée assez loin. Et attendit que les personnes plus proches, tant de sa dépouille, que d'elle du temps de son existence, s'y dirigent.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
jacochere

avatar

Nombre de messages : 7540
Localisation (IG) : Valence
Date d'inscription : 24/08/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Ven 21 Jan 2011 - 6:54

il rentra ,et resta au fond de cette église , ce début d'année avait été très dur pour l'ost , pour lui ,en l'espace de quelques jours il venait de perdre 4 de ces frères , 3 qu'il avait très bien connu , ces deux instructeurs et son 1er SdL
il se recueilli
tout se brouiller dans sa tête
Revenir en haut Aller en bas
Madmaxikki

avatar

Nombre de messages : 5975
Age : 41
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 06/06/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Ven 21 Jan 2011 - 10:48

Mad durant cette cérémonie été dans état second,
il ne faisait guerre attention aux personnes présentes ici...
Pas qu'il ne voulait pas les voir ou les regarder, juste que son regard fixait droit devant....
Le vide, un trou béant, Laura avait beaucoup comptait pour lui et elle allait lui manquait, comme a tant d'autre d'ailleurs

Il sentit des regards se poser sur lui, mais il ne tourna pas la tete, rien aucune réaction, meme quand son amie Axel posa sa main sur la sienne,
aucune réaction...... rien

Le temps semblait s'être arrêté en ce lieu de prière, la voix de Oise' résonnait dans la chapelle, comme un écho interminable...
Puis les souvenirs vinrent parsemer son esprit, l'envahirent d une douceur qui pouvait a présent se lire a travers un petit sourire qui courait sur son visage, tant de moment passé avec elle et près d'elle.

Enfin la vie est ainsi faite, elle balaye d'un revers une vie, et donne naissance a une autre, il fallait faire avec, c'est ce que Mad ferais après ce dernier hommage a son amie .....
Revenir en haut Aller en bas
Guccio

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation (IG) : Montélimar
Date d'inscription : 02/01/2011

Feuille de personnage
Force:
23/255  (23/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Ven 21 Jan 2011 - 18:41

Guccio avais trouvé tant bien que mal le lieu où étais enterré la mère de l'assassin. La rage au ventre, il chuchota aux soldats l'importance de ne pas le laisser traîner au château, question d'assassinat...
Puis il regarda la defunte et, même s'il ne l'avais pas connu, soupira qu'elle est été tué par son fils. Enfin...
Revenir en haut Aller en bas
somica.

avatar

Nombre de messages : 49
Localisation (IG) : Dié ou pas très loin
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   Ven 21 Jan 2011 - 19:39

Un regard furtif sur la caisse de bois où reposait le corps de sa soeur puis rebaissa la tête...non elle ne pouvait se faire à l'idée que sa soeurette l'avait quitté sans même lui avoir dit aurevoir. Elle était certaine qu'elle était toujours près d'elle veillant sur elle et ses petits. Si elle savait le nombre de fois ou elle lui parlait en regardant le ciel...

Tellement de choses qu'elle aurait voulu lui dire avant qu'elle parte...Crispant ses petites mains sur sa houppelande, so' essayait de retenir les sanglots et larmes qui s'accumulaient au coin de ses yeux...Un regard en coin sur Aude, qu'elle protégera toujours...Puis elle se souvint des autres enfants, où étaient ils? Qu'allaient ils devenir sans leur mère...? Tant de questions qu'elle aurait aimé na jamais se poser....

D'un geste automatique elle rabaissa le voilage sombre sur son visage et laissa ses larmes enfin se libérer....et murmura a voix basse.


Soeurette....tu me manque.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enterrement de Laurra di Constantini   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enterrement de Laurra di Constantini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Enterrement de Messire Siryann
» Enterrement...
» Enterrement a Vilnius des soldats de Napoléon
» enterrement de tarn'
» l'enterrement d'amy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Grenoble :: Cour Inférieure :: Chapelle Sainct-Georges-
Sauter vers: