Castel de Grenoble

Ost du Lyonnais et Dauphiné
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Entre Die et Embrun : Aspres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
axelle

avatar

Nombre de messages : 331
Localisation (IG) : embrun
Date d'inscription : 20/07/2012

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Lun 6 Aoû 2012 - 18:21

La bestiole gardait son regard fixé sur le chien et hocha la tête aux dires de Lora. Elle n’était pas à son aise, et ce qu’elle prenait plus pour jeu au départ, s’alourdissait de minute en minute. Elle sentait une présence diffuse, comme plusieurs mois plus tôt, à la Combe, au Repaire. Une fois encore, le visage dément et grimaçant s’invita dans ses yeux. Elle les ferma un instant pour le chasser. Compagnon cauchemardesque qui refusait de la quitter.

Et tout en armant sa fronde d’une pierre bien ronde et lisse :


J’vais aller voir ça, t’en fais pas, si j’sens un danger, on m’entendra gueuler à dix lieux à la ronde.

Elle lui sourit, se voulant rassurante, la Bestiole savait très bien que sous ses airs volubiles, Lora était inquiète et elle aussi sur le qui vive.

Mais c’va aller, t’sais j’commence à avoir fichtrement l’habitude d’la forêt, me laisse pas surprendre si vite, c’est ces protections qui m’gênent, et j’vais être franche, j’préférai cent fois m’en passer, j’arrive pas bouger comme j’veux avec ça. Mais j’sais, faut qu’j’m'y fasse.


Elle haussa les épaules l’air résigné et s’enfonça dans les fourrés, en direction de l’endroit contre lequel le chien semblait s’énerver.

Elle avançait doucement, courbée en deux, les jambes écartées pour un meilleur équilibre, tachant d’éviter les brindilles pour ne pas faire le moindre bruit. Heureusement, dans la forêt dense, l’humus restait humide et engourdissait chacun de ses pas. Non loin, l’herbe tendre était couchée, et un frisson lui parcouru l’échine. Elle sursauta quand le bruissement repris à quelques mètres seulement. Elle se courba davantage et se figea, le regard et l’ouïe aux aguets.

C’est alors déboula un lièvre, à peine si on le voyait tant le pelage se mêlait aux couleurs de la terre. Mais la faim qui commençait à se faire sentir, ou l’angoisse de la Bestiole furent plus rapide et la fronde se mit à tournoyer pour libérer la caillasse qui arrêta net l’animal dans sa course.

Bêtise certainement, si quelqu’un était dans les parages, elle était à présent repérée, donc en danger. Sans chercher plus loin, elle attrapa sa prise par les oreilles, et couru rejoindre Lora.


Lora ! Hum… Instructeur Lora, Y avait quelqu’un ici, pas loin qui nous épiait. Pas bien loin vers là bas


Tendant son doit comme une gamine pour indiquer le lieu.

Y a de l’herbe tendre, couchée. L’à pas eu l’temps d’se redresser, il était là, juste là, y a pas quelques minutes. J’t’promets qu’si c’est Helsinki, Instructeur ou pas, va m’entendre râler d’imager des trucs pareils pour un test! Faudrait être rudement tordu pour imaginer ça non ? En tout cas, on a d'quoi grailler.
Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mar 7 Aoû 2012 - 10:06

Lora,avait vu filer la Bestiole,elle n'était pas très a l'aise avec son uniforme,certes ,plus habituée a marcher pieds nus ,surtout en cet été particulièrement chaud.Le soleil était levé, mais elles souffriraient moins de la chaleur,dans les bois,ombragés.Les deux compères,avaient quittés la clairière,suivit du chien.Elle scrutait ,le moindre bruit,l'individu, était peut -être la ,nous prés,les épiant.Elle attendait son Aspirante,qui ne tarda pas a revenir,tendant a bout de bras un sacré belle bête.

A c'était donc ce lièvre ,qui faisait aboyé le cabot,et bien c'est un beau morceau,félicitations,la Bestiole,tu l'as point loupé ,comme tu dit on va se régaler ce soir,tu le planques,on demandera a un de nos gars d'Embrun de le dépouiller.

Non,rassure toi,je pense pas que l'Instructeur Hesl ,t'aurait imaginé pareil scénario,
"se marre"
, quoique que il aime bien les aventures corsées Wink mais en attendant il n'est toujours pas de retour,espérons que nos deux braves villageois,nous ramènerons de meilleures nouvelles.

Aspirante,nous partons,tu as bien tout ton barda,nous allons marcher dans ces bois,prends ton arc et tes flèches.N'oublie pas ta gourde d'eau.
Tu ouvres la marche,tu surveilles les abords du chemin et au moindre mouvement suspect tu n'hésite pas,tu cognes,garde bien la main a portée de ton épée .je couvre nos arrières,prête a intervenir.


Elle savait que la Bestiole avait de l'endurance et les longues marches qui l'attendaient en garnison ne lui poserait pas trop de soucis.Elle peinait un peu,avec son uniforme,ses armes,mais dans dans deux ou trois jours elle s'habituerait,elle se rappelait sa patouille avec la défunte Lotus,et cela n'avait pas été de tout repos,mais a ses cotés,elle avait énormément appris,elle gardait de son Instructrice un beau souvenir ,un soldat exemplaire ,qui aimait bien s'enfiler quelques verres de Clairette de temps a autre,mais toujours la tête lucide,et c'est elle qui lui avait fait découvrir ce doux breuvage,qu'elle aussi aimait en abuser parfois.
Revenir en haut Aller en bas
axelle

avatar

Nombre de messages : 331
Localisation (IG) : embrun
Date d'inscription : 20/07/2012

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mar 7 Aoû 2012 - 16:41

Sans rechigner, la Bestiole ouvrit la marche, elle préférait encore devoir porter tout ce fatras que de se retrouver encore perchée sur ce canasson de malheur qui lui labourait le fessier.

Longtemps elles marchèrent, silencieuses, chose rare - surtout pour Lora hein - attentives, alertes, mais rien n’attira leur attention, les bois était calmes, les oiseaux gazouillaient gaiement. Non, ils ne voletaient pas au dessus de leurs têtes en compagnie d’écureuils et autres petits lapins duveteux se fendant la poire, mais c’était tranquille quand même.

A bout de ce qui sembla être une éternité pour la Bestiole, dont le ventre hurlait de désespoir tant il avait faim, le front suant à grosses perles et les membres courbaturés du poids des armes, Lora, enfin, amorça le demi tour. A cet instant la Bestiole aurait bien pu lui sauter au cou et la bisouiller tant elle était contente. Mais bon, faut pas rêver non plus, la Bestiole restait la Bestiole.

La clairière se découpa enfin dans leur champ de vision, les deux lascars étaient là, les attendant en jouant au ramponneau. Par chance, ils ne semblaient pas se chamailler, même si le Germain affichait une mine déconfite. Heureux aux jeux, malheureux en amour, baliverne pour se consoler de ses poches vides.

A leur approche, délaissant leurs cartes, ils vinrent à leur rencontre, et d’un trait, prenant sa mission très au sérieux, Louis fit son rapport.


N’a rien vu à signaler d’particulier qu’change d’habitude du commun.

Puis bombant le torse fièrement.

N’a frotté et nourri vos c’vaux, les trois picolent tranquilles dans l’p’tit ruisseau, à une vingtaine d’toises à l’est. Pourrez y remplir vos gourdes, l’eau y est claire, et l’Germain a ramené du bois, on s’est dit, qu’bien vous soyez soldates, z’en restez pas des donzelles, et qu’vu qu’on est point sans éducation...

Et le Germain de lui filer un bon coup de coude dans les côtes.


AIE ! J’ai l’droit d’dire qu’on est pas des rustres et qu’on a voulu rendre service nan ?

L’auraient bien vu toutes seules, pas b’soin d’s’faire mousser !


La bestiole n’écoutait que d’une oreille, n’ayant qu’une envie se débarrasser de toute cette ferraille et de pioncer.

Sauf que non, il avait encore fallu allumer le feu, se débattre avec les toiles de tentes et autres piquets et sardines, dépecer le lièvre et le laisser rôtir tranquillement dans une bonne odeur d’estragon qui permis à la Bestiole de garder un œil ouvert.

Heureusement tout s’organisa rapidement et se fit dans la bonne humeur même si chacun d'eux restaient attentifs et vigilants.

Le lièvre fut avalé dans un concert de mastication, et enfin les ventres bien remplis, ils prévirent de se lever à l’aube le lendemain pour reprendre les recherches au plus vite. Mais ce soir, tous étaient, sans vouloir l’avouer, bien trop épuiser pour veiller, la Bestiole la première, et à peine la toile de tente franchie, sans prendre le temps de se délester ni des bottes des armes, elle s’effondra sur la toile qui couvrait la terre battue, et s’endormit avant même que sa tête ne rejoigne le sol.
Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mer 8 Aoû 2012 - 10:03

Son Aspirante et elle même,avaient marchés longuement,inspectant chaque fourré,prêtant l'oreille au moindre bruit de pas,rien juste,le chant des oiseaux,qui pépiaient,une légère brise,juste ce qu'il fallait pour apporter un peu de fraicheur.Le soleil avait été généreux.Elle avaient croisé une laie,suivie des ses jeunes marcassins,un spectacle,que l'on ne pouvait trouver que dans ces forêts avoisinantes.Elle avait bien constaté, que Axelle,ressentait de la fatigue,elle suait a grosses gouttes.Elle, beaucoup plus habituée a ces longues marches,depuis bientôt trois années au sein de l'armée,étaient devenue beaucoup plus résistante,elle ressentait un peu de fatigue,mais surtout,ce qui la tiraillait,c'était la faim,et la Bestiole surement aussi devait être affamée ,tout comme les deux embrunais..Elle décida de faire demi tour,pour rejoindre la clairière.Les deux compères,les avaient devancé,et s'amusaient en les attendant .Ces braves gars,s'étaient occupés des chevaux.Elles avaient été remplir leur gourdes,pendant que les joyeux lurons,avaient préparé un feu.l'un des deux s'était occupé de dépouiller le lièvre,qui avait été embroché et avait cuit doucement.Ils avaient même songé a ramener quelques herbes aromatiques,pour la cuisson du lièvre.Malgré la fatigue,Axelle avait fait preuve jusqu'au bout sans faillir, un bon soldat elle allait devenir.Les tentes furent montées.Tous les quatre avaient pris ce frugal repas dans la bonne humeur.Elle avait déposée,devant eux, une belle miche dorée et un morceau de fromage,ainsi que quelques fruits,qu'elle avait emporté dans sa sacoche et tous les quatre avaient dévorées. Germain s'était mit a chantonner.Puis ,après avoir enterré,les déchets de ce succulent lièvre,les deux embrunais,et Axelle,étaient allés se coucher.Elle allait veiller.Les laisser se reposer.Autant la journée avait été chaude,la nuit serait un peu fraiche.Elle n’omettait jamais d'emporter avec elle,une ou deux peaux de moutons selon le cas.Elle repéra pas très loin ou était monté les tentes,un arbre au tronc épais,juste ce qui lui fallait pour se reposer.D'ici,elle était un peu moins a la vue de quelques rôdeurs.Cette nuit,point de pleine lune,juste un léger croissant,pas suffisant,pour voir venir,quelconque visiteur.Elle devait rester vigilante,ne point fermer ne serais ce qu'un œil.Elle sortit sa petite fiole celle,qu'elle emportait toujours sur elle en mission,et avala un rasade de clairette,ce doux breuvage,que lui avait fait découvrir Lotus .Elle eut une pensée pour elle,et songea aussi ,a Hels,ou pouvait-il être passé.
Sa peau de mouton,jetée sur ses épaules,adossée au tronc de l'arbre,elle se laissa aller a quelques pensées romantiques.
Pendant son dernier séjour au couvent des Ursulines,ou elle retournait chaque années,afin de méditer et de se reposer,elle avait reçu la visite de son doux poète,il lui avait promis de la retrouver pour une ballade en amoureux en forêt.Elle avait fait le mur,pour le retrouver,pendant qu'une de ses amies complice,faisait le guet.De vrais gamines.Cette ballade,avait été merveilleuse.Mais tout avait changer,et la mélodie d'amour n'était pratiquement plus qu'un lointain souvenir....De la tente ou roupillait, des deux compères,montait un concert,ses deux là ronflaient si fort,qu'elle ne risquait point de sombrer dans les bras de Morphée,son Aspirante ,ne devait rien entendre,trop fatiguée,elle dormait a poing fermé.
Deux bonne heures passèrent,elle rêvassait,devant cette immensité ,,quelques étoiles brillaient ça et la ,Cela la fascinait.Une chouette hulula,elle aimait bien ces bestioles .Elle prêta l'oreille,elle avait bien entendu un bruit ,pas de bêtes,non un bruit de pas,elle se leva ,en essayant de faire le moindre bruit,se saisit de son épée,il était là ,a deux pas des tentes un grand escogriffe.Elle saisit son arme,et approcha doucement derrière lui,heureusement que le cabot n'était plus là,surement un pauvre chien errant qui était venu chasser,en forêt.Son festin trouvé,il s'en était allé.Elle bondit et lui colla son épée,sur le coté du cou,la ou elle savait que s'il bougeait d'un pas,elle lui transpercerait la gorge et il serait vidé de son sang en moins de deux.


HALTE LA ,si tu bouges d'un pas tu es mort,j'en ai saigné plus d'un,alors tiens toi tranquille l'ami, au moindre geste ,au moindre faux pas,,tu es un homme mort .
Elle se mit a gueuler

ASPIRANTE AXELLEELLLLLLLLLLE ,GERMAINNNNNNNNNNNNN, LOUISSSSSSSSSSSSSS DEBOUT

ET VISA J'TIENS UN LASCAR ,SUREMENT LE VOLEURRRRRRRRRRRR.
Revenir en haut Aller en bas
axelle

avatar

Nombre de messages : 331
Localisation (IG) : embrun
Date d'inscription : 20/07/2012

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mer 8 Aoû 2012 - 19:43

Qu’elle était bien sur sa montagne de coussins, c’était moelleux, c’était doux, une armée de valets servait saucisses, jambonneaux, fromages, pains croustillants, fruits, sucreries. Les chopes se remplissaient par miracle, et la Bestiole et l’Ours se gavaient sous le regard implorant d’une Mouche pour avoir un de ces fameux bonbons.

"ASPIRANTE AXELLEELLLLLLLLLLE"


Une touffe noire se redresse endolorie par le sol trop dur.

Gné…. Quoi qu’y n’y a ?

Et la Bestiole de se lever en grognant, mais ayant oublié le poids des armes, retombe sur les fesses en grondant de plus belle.

Sacrifichtrebondieu d’féraille d’mortitulle d’foutrinette !

Jurant à tout va, elle réussit enfin à se décoller et se frottant les yeux sort de la tente.

Ben Lora t’as vi l’lou…..

Réveillée d’un coup, aussi sûrement que si elle avait reçu un baquet d’eau froide en pleine figure, elle comprit la situation en voyant Lora tenir un homme au bout de son épée. Louis et Germain, dépenaillés arrivaient eux aussi en courant.

Elle se frotta un instant le front ne sachant pas trop quoi faire, puis s’avançant vers l’homme :


Germain, Louis, v’pouvez dégoter d’corde ?


Puis regardant l’homme.

Un geste et l’Instructeur Lora t’saigne comme un cochon, compris ?

Un peut tremblante, et pas bien rassurée, elle tâta les jambes et les flancs de l’homme, et en délogea deux couteaux de chasse et un stylet.

Les deux lascars rapidement lui apportèrent de la corde. La bestiole en coupa deux morceaux de taille identique.


Tes mains, derrière ton dos, vite !

Elle craignait que Lora ne commence à fatiguer.

VITE !

L’homme obtempéra elle enlaça les poignets et noua aussi fort qu’elle le put puis fit de même avec les chevilles, et d’un regard demanda à Germain de tirer encore sur les nœuds, pour plus de sécurité.

Puis elle regarda Lora, la respiration un peu trop rapide et vint lui murmurer :
j’t’parie qu’il sait où est Hels.
Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Jeu 9 Aoû 2012 - 9:15

L'homme,qu'elle pointait de son épée,la régardait,le yeux injectée de sang,son visage reflétait la colère,s'il avait pu agir,la maitriser,il n'aurait pas hésité un seul instant a la tuer.Heureusement ces hurlements ,avaient fait réagir en un quart de tour,son Aspirante et les deux braves embrunais,étaient là.Ce bandit, était en possession d' armes blanches ,si elle ne l'avait pas maitrisé,tout prêt de l'entrée des tentes,elle n'osa imaginer la suite.Elle pensa aussitôt a L’instructeur Hesl.S'il était là caché dans un fourré,mort ou agonisant.Elle songea au pire.Il fallait lui faire subir un interrogatoire sans tarder.Elle s'adressa,a Axelle.

Axelle,ce vaurien,je le pense ,oui que c'est notre homme,vous avez tout les trois été prompts a réagir.


Germain p'tit Louis merci,
"leur sourit "vous avez eut la bonne idée d'emporter des cordes,ficelez de la sorte,tout grand escogriffe qu'il est ,il ne peut plus s'échapper.

s'adressant a l'homme

Ces deux villageois,de la cité d'Embrun,étaient a la recherche d'un voleur, qui depuis plusieurs jours volent et pillent poulaillers,et les biens de ces gens,qui eux travaillent pour nourrir leur famille.
le regarde droit dans les yeux,son épée toujours pointé sur son cou.

Nous autres soldats nous partions pour une mission de plusieurs jours,quand nous avons croiser ces deux braves villageois ,qui étaient a la recherche d'un voleur.,et c'est fort heureux pour nous,leur aide étant la bienvenue.
Nous accompagnait un autre soldat,que nous avons pas revu ,nous sommes certaines mon Aspirante et moi même, qu'il a croisé malheureusement votre chemin


portant une pression sur son épée,toujours posée sur le cou de l'homme
,je vous somme de nous dire ce qui s'est passé, qu'avez vous fait de notre compagnon d'armes.J'espère qu'il es toujours en vie.

Savez vous scélérat ce que risque un bandit de grand chemin,s'il remet en cause l'ordre public,je vais vous le dire,ouvrez grandes vos oreilles,
le supplice de la roue,il s'ajoute a la punition de la corde et a la décapitation ou le pilori.
Je pourrais vous égorger sur le champ ,mais je ne tue un homme que lorsque je n'en ai point le choix.Nous vous ramènerons en bonne escorte sur Embrun,jusqu'à la Tour Brune,nous vous remettrons aux soldats de la Maréchaussée et en attendant votre procès,vous serez jeter dans une geôle.


Se retournant vers Axelle,et les deux braves hommes


Aspirante Axelle ,je te laisse l'interroger,Germain,p'tit Louis,maintenez le bien,moi je ne ne bouge pas,la main sur mon épée.

Sale gredin je te jure que tu vas parler et vite fait ,la vie d'un soldat est en jeu,plus vite nous le retrouverons plus vite nous rentrerons.,plus vite noue te remettrons aux forces de l'ordre.



Revenir en haut Aller en bas
axelle

avatar

Nombre de messages : 331
Localisation (IG) : embrun
Date d'inscription : 20/07/2012

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Jeu 9 Aoû 2012 - 13:20

Un peu rassurée de voir l’homme ligoté, sans plus de possibilités de bouger et de faire de mal, la Bestiole écoutait Lora, en observant la trogne de l’homme. Sale trogne, le mot était faible. Surtout sale regard, un regard torve et méprisant, mais avec une pointe de lâcheté aussi. Ce regard la Bestiole ne le connaissait que trop. Un regard de sale vermine sans honneur aucun, prêt à tout pour quelques pièces, soit, mais aussi pour sauver sa peau.

Lora la laissait l’interroger.


La Bestiole resta un moment tête basse, réfléchissant. Et lorsque qu’elle releva la tête, sourire en coin, le regard était tout aussi torve et crapuleux. Réminiscence d’un passé pas si lointain.

Rhalala… Pov’gars, t’es mal barré t’sais. T’as pas été bien malin d’t’laisser prendre comme ça. Par une femme en plus.


La Bestiole vit à ses mots le visage de l’homme grimacer fugacement et son sourire s’étira un peu plus sur la droite.

Relève ta trogne, j’ai des choses à t’dire, et t’ferrai mieux d’m’écouter.

La bestiole marchait à l’instinct, sans avoir aucune idée du genre d’interrogatoire que pouvait bien pratiquer un soldat de l’Ost. Aujourd’hui, pour la première fois de sa vie, elle laissa le souvenir de son père s’insinuer dans tous les pores de sa peau. L’homme releva le regard, cherchant à s’imposer par la force. Mais plus noirs que jamais, la bestiole ne baissa pas les siens, les laissant se faufiler insidieusement.

Pour l’moment, on a pas grand-chose contre toi, pas d’preuves, rien, t’tournais autour du camp, c’tout. Mais t’vois, ta tête, nous revient pas, alors les preuves, pour sûr qu’on en trouvera, même si faut les fabriquer. Qui pourra dire l’contraire ? Toi ?

Et de partir dans un grand rire.


Qu’vaut ta voix face à aux nôtres ? Rien et t’l’sais bien. T’es qu’une sale vermine, mais pas idiot. L’Instructeur Hels l’a disparu et toi on trouve là. Crois bien qu’tout va t’retomber sur l’dos. Hein ? Pis si’tu t’échines à nier, t’vas passer à la question, et t’avoueras même avoir bouffé ta prop’ mère. Pis tu finiras mort, accusé d’meurtre.

Elle marqua une courte pose, laissant l’homme imaginer les tourments de la question et quand elle vit une pointe de peur dans son regard, elle poursuivit, la voix cajoleuse.


Par contre, s’tu nous dis ou il est, on pourra sûrement l’sauver, donc pas d’passage à la question, sûr qu’tu passeras pas mal d’temps à croupir dans une geôle, mais c’mieux qu’crever la gueule ouverte tant qu’t’as mal non ? Pis bon t’dois l’savoir, c’s'passe toujours mieux quand on coopère.

Alors, qu’est c’tu choisis ? D’être accusé d’meurtre d’un officier d’l’Ost, ou juste d’l’avoir estourbit ? Moi j’serai à ta place, mon choix s’rait vite fait.

Elle se tut, laissant l’homme cogiter quand les yeux vaincus se baissèrent.

Au sud, à qu’ques lieux, suivez l’sentier jusqu’à l’arbre fourchu, prenez à droite, verrez un tas caillasses, l’est là vot’ Gus. J’lai vu.

Il allait pour parler davantage, mais se tut.
Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Ven 10 Aoû 2012 - 10:26

Axelle,avait mené rondement l'interrogatoire,ce dont elle n'avait pas douté un seul instant,connaissant son amie.Elle était finaude et rusée comme un fouine.

Aspirante Axelle,tu as réussi a faire parlé ce bandit,au moins nous savons ou est l'Officier Helsinki,en espérant qu'il soit encore de ce monde,a ces dernières paroles "l'est là Gus. J’lai vu. " je vais le faire parler ,je veux en savoir plus.


Elle pointa a nouveau son épée,sous le menton de l'homme.


Relève la tête quand je te parle, tu l'as vu,me suffit pas,je veux savoir si' tu l'as agressé,ce que je suis a peu prés certaine,vu que nous ne l'avons point revu.Tu réponds et vite fait,nous devons le retrouver rapidement."Une légère pression sur son épée ,l'histoire de lui montrer qu'elle ne plaisantait pas" répond et visa" tremblais de tous ses membres ,si bien qu'il en pissa dans ses braies."

non nonnnn ne me tuez pas ,j'vais tout vous dire,heuuu oui j'avoue c'est bien moi qui l'ai agressé c'te soldat,j'suis arrivé par derrière ,j'lui ai collé une grosse pierre sur le crane,il est tombé de suite,j'suis parti en courant....

Elle en savait assez,il y avait urgence,L'Instructeur Hels,était t-il encore en vie

Sale Gredin,vermine,peut-être assassin, je donne pas cher de ta peau,agressé un soldat est passible de la peine de mort,tu finiras pendu au bout d'un corde au pilori.

Germain,tu restes surveiller,ce scélérat,mais pour plus de sureté, je vois qu'il vous reste des cordes .Attaché le autour de ce tronc d'arbre,celui ci fera l'affaire.


Aussitôt dit,les deux les deux embrunais avaient attaché le brigand au tronc de l'arbre.


Bien merci vous deux vous êtes bien braves,Germain,tu le surveilles et s'il ouvre trop, tu lui colles deux baffes,t'a les pognes pour.

vous en faite pas soldates,j'le quitte point des yeux,et puis ficelé de la sorte comme un gros sauciflard,risque pas ts'auver ,s'il ouvre,pour sure que j'lui colle des baffes 'sourit de toutes ses dents"

p'tit Louis,tu files chercher le cheval de l'Officier,celui a la robe tachetée de blanc.Tu fais vite,nous t'attendons.

p'tit Louis,revint très vite avec la monture de Hels.

m'vla soldates,j'ai fait p'lus vite j'jai pu

Bien, p'tit Louis,l'Aspirante et moi,nous marcherons dans la direction indiquée par ce scélérat,tu nous suivras derrière avec le cheval,je fermerais la marche.Dés que nous aurons retrouvé notre frère d'armes,nous le jugerons sur son cheval,et nous reviendrons a la clairière.Puis nous prendrons le chemin du retour.


Axelle ,tu es si tu es prête nous te suivons





Revenir en haut Aller en bas
axelle

avatar

Nombre de messages : 331
Localisation (IG) : embrun
Date d'inscription : 20/07/2012

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Ven 10 Aoû 2012 - 15:11

La bestiole regarda Lora reprendre l’interrogatoire, une boule au ventre. Il y avait pas encore si longtemps, elle aurait pu être à la place de l’homme, le ventre vide, et cherchant par tous les moyens à le remplir. La chance avait été avec elle. L’homme lui n’avait pas été assez malin. Ainsi allait la vie.

Elle hocha la tête aux ordres de l’Instructeur Lora, et plissant les yeux pour y voir dans l’obscurité, elle tenta de se repérer. Ou pouvait bien être ce fichu sud quand le soleil roupillait ?

Elle s’approcha d’un arbre, glissant sa main sur le tronc pour chercher de la mousse, les étoiles, elle n’y connaissait fichtre rien, et ses choses, bien que plutôt jolies, avaient la fâcheuse tendance de bouger sans cesse durant la nuit.

Ses doigts tâtaient aveugles quand enfin, la douceur moite remplaça la rugosité du bois. Elle regarda à l’opposé, plissant encore les yeux, et vit une ligne plus claire s’enfonçant dans la masse sombre. Le sentier. La bestiole était épuisée, ses bras et ses jambes douloureux et lourds, néanmoins, elle se mit en marche.

Le sentier était facile à suivre, mais il lui fallait forcer ses yeux à percer l’obscurité, louper l’arbre aurait rallongé la recherche, et ni pour Hels, ni pour elle même elle ne le voulait. Par instant elle s’arrêtait frottant ses yeux gonflés de son pouce et son index, puis reprenait, la marche lente et trébuchante.

Enfin, elle distingua une silhouette tordue, l’arbre fourchu, dont le tronc avait décidé, aller savoir pourquoi, de divorcer de lui-même. La voix ragaillardie, elle lança.


V’la l’arbre, nous faut piquer vers la droite.

S’engouffrant dans les bois, la marche devenait encore plus lente et hésitante. Les yeux tiraient tant qu’ils pouvaient pour discerner et décrypter le magma obscur et enchevêtrés.

Elle tâtonnait ainsi dans l’ombre quand une traitre racine attaqua sournoisement sa botte, et la voila qui s’étale museau le premier dans l’humus frais. Grognant à tout va, sa main tâte le sol pour se redresser, quand une chose lisse et douce surprend la pulpe de ses doigts.

Elle redresse le nez, intriguée, et suit du regard une forme qui n’a rien de végétale jusqu'à une forme ovale et claire, d’où semble sortir un espèce de ronflement. Enfin son esprit se désembrume, et elle se met à beugler :


Lora l’est là !
Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Sam 11 Aoû 2012 - 8:07

Ils avaient marché,la nuit était tombée.Axelle ouvrant la marche,sans faille,et pourtant ,elle sentait bien qu'elle était épuisée,avec tout son barda,cet uniforme,dont elle avait tant de mal a s'habituer.Dés cette mission terminée,elle pourrait se reposer,enfin l'espérait t-elle pour elle, car dans cette armée,on ne sait jamais ce que sont fait les lendemains ....
Elle fermait la marche,Germain,menant ,le cheval de Hels.Enfin,ils en virent un peu le bout,Axelle,avait repéré l'arbre.L'homme,n'avait pas menti.Elle avait réfléchi,tout en marchant,surement que c'était un pauvre hère,qui cherchait de quoi se nourrir,et la seule façon qu'il avait trouvé c'était de voler des poules,des fruits,des légumes.La vie est ainsi faite,pas deux solutions,soit travailler pour se nourrir,ou bien voler son prochain,il avait choisit la seconde .Pas malin,il s'était approché du campement,si elle ne l'avait pas maitrisé,qu'aurait-il fait,cherchait-il encore a les voler,ou pire,les agresser.Et la pitié,sa première pensée,avait disparut,elle pouvait comprendre le voleur,mais pas l'agresseur.Il avaient suivi Axelle , tous épuisés,par cette pénible journée.Ils pénétrèrent dans le bois.Comme elle aurait souhaité,une nuit de pleine lune,ils se seraient dirigés,beaucoup,plus facilement.La Bestiole,elle la connaissait bien la forêt.Ils avancèrent encore une bonne demi heure,et elle entendit crier.

Lora l’est là !


Elle devança Germain,et approcha,de l'endroit ou se trouvait Hels.Son cœur battait très fort dans sa poitrine,était-il en vie ?
Il était là ,son corps reposant sur un tapis d'humus.Axelle était déjà penchée sur lui,guettant un souffle de vie.Elle se pencha a ses côtés.Elle lui lui prit la main,et lui murmura.

Hels,c'est Lora,si tu m'entend serre moi la main.Aucun son ne sortait de sa bouche,mais elle sentit une légère pression sur sa main.Il était en vie.

Axelle ,Hels est en vie,sa respiration est faible,mais il a pressé légèrement ma main
. Elle lui murmura a nouveau,tenant toujours sa main, Hesl,nous allons te ramener a Embrun,a l’hôpital,je suis avec Axelle,et un brave Embrunais,nous avons emmené ton cheval,si nous pouvons te bouger,nous te monterons dessus et nous repartirons.Elle lui pressa la main un peu plus fort si tu as entendu mes paroles Hels,presse ma main,et a nouveau ,elle senti une légère pression.

Axelle, oui ,il est vivant,vivant , il sait que nous sommes là,nous allons le tourner doucement sur le côté,nous lui donnerons quelques gorgées d'eau.Tu peux lui parler,qu'il sache bien que tu es la aussi cela va le rassurer.







Revenir en haut Aller en bas
axelle

avatar

Nombre de messages : 331
Localisation (IG) : embrun
Date d'inscription : 20/07/2012

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Sam 11 Aoû 2012 - 13:40

Les deux soldates tournèrent l’homme doucement sur le coté, Axelle suivant comme elle pouvait les gestes de Lora, marmonnait et tentait de parler à l’Instructeur, mais trouver des mots assez doux pour rassurer n’était vraiment pas son fort, d’autant plus qu’elle le connaissait pour ainsi pas.

Alors que Lora laissait glisser de l’eau entre les lèvres du blessé, Axelle lui susurra à l’oreille.


Lora, m’est d’avis qui vaut mieux pas trainer, l’ b’esoin soins, vite. L’amener sur son cheval, c’est pas une bonne idée. Faudrait demander à Louis d’aller chercher fissa une chariote, pendant c’temps, j’peux repartir au campement pour ranger le matériel, et dès qu’vous revenez avec chariote et blessé, on file fissa.
T’en penses quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Sam 11 Aoû 2012 - 14:37

Tu as raison,Axelle,il n'est pas bien,rien que de le bouger sur le côté, je sens qu'il souffre,on ne peut pas le transporter a dos de cheval se serait mettre encore plus sa vie en danger.
Tu vas retourner au campement,rejoindre Germain, moi je reste auprès de Hels, mais toi hors de question que tu repartes seule,Aspirante Axelle,tu es sous ma responsabilité.


Quelle histoire,a cause de ce vaurien,s'adressant a p'tit Louis.

Ptit Louis,tu accompagnes Axelle,jusqu'au campement,et tu files vite chercher une chariote,met une ou deux bottes de foin,afin que notre blessé,soit le plus confortable possible,pour supporter le voyage jusqu'à Embrun,si tu peux trouver des couvertures,ce serait bien,fait comme tu peux,le plus vite possible.Je t'attends,dés ton retour,nous nous occupons de notre frère d'armes,nous repartons au campement vous rejoindre.


oui quelle histoire,j'accompagne la jeune soldate,j'vous ramène une chariote le plus vite possible,mon cousin Pierre ,l'est fermier,l'habite pas très loin ,va me l'a prêter,le foin j'sais qu'il n'a et des couvertes l'a sa aussi,mais vous allez rester seule faites bien attention soldate,nous avions tant qu'assez d'un blessé ,manquerait plus qu'un autre



Ne vous en faites pas p'tit Louis assez parlez je vous confie Axelle,filez vite.
Dès que cette histoire sera terminée,ces deux braves gars ,auront bien mérité chacun une bourse d'écus.Dans l'armée de braves gars comme eux,ils en avaient besoin,les enrôler serait une bien belle idée pensa la Maistre Recruteur.

Revenir en haut Aller en bas
axelle

avatar

Nombre de messages : 331
Localisation (IG) : embrun
Date d'inscription : 20/07/2012

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Dim 12 Aoû 2012 - 19:11

Retour sur leurs pas, mais avec l’impression d’avoir accomplie sa mission, marcher lui semblait plus simple, soulagée du poids de l’inquiétude, mais la fatigue du coup, se faisait de plus en plus lourde. C’est donc en silence, aux cotés de Louis que la Bestiole rejoignit le campement. En cet instant, seule l’idée de retrouver sa couche à la Combe parvenait encore à la faire avancer.

Arrivé, Louis fila aussi vite chercher la chariote. Elle s’approcha de l’homme tenu sous haute surveillance par Germain à qui elle expliqua les choses rapidement. Le gredin accroché à son arbre, tête basse ne faisait pas un bruit, peut être dormait il, mais vu ce qui l’attendait, cela aurait été étonnant, certainement se faisait-il un sang d’encre sur l’avenir noir qui l’attendait. Germain proposa de l’aider à démonter le campement, elle refusa, bien que semblant calme et ligoté à son arbre, l’homme pouvait avoir un complice, tant qu’il n’était pas derrière des barreaux, il devait demeurer sous surveillance constante. Axelle n’avait pas envie de faire une bourde au dernier moment. A demi comateuse, elle alla chercher les chevaux, démonta les tentes, rangea les affaires et les chargea sur les bêtes. Les dernières traces du feu furent effacées, les dernières cendres rougeoyantes aspergées d’eau, pour éviter tous risques d’incendies.

Une fois le tout fait, elle revint s’asseoir, toujours silencieuse auprès de Germain, attendant que les autres viennent les chercher.

Durant presque 24 heures, elle en avait appris la Bestiole. Appris qu’a l’Ost, on avait faim, on avait trop chaud, qu’on était engoncée, qu’on avait mal, aux bras, aux jambes, aux pieds qui à cette heure ne devaient plus être qu’une énorme ampoule à cause de ces fichues bottes trop grandes, et surtout que la fatigue vous écrasait. Mais elle avait appris autre chose, que ça lui plaisait, et commençait même à entrapercevoir ce qu’ils voulaient dire avec leur histoire de grande famille. Peut être même pourrait t-elle y croire.

Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Lun 13 Aoû 2012 - 10:29

Axelle et Ptit Louis,étaient repartis ,en direction du campement,elle les avait suivi du regard,ils s'enfonçaient dans le bois.Elle était inquiète pour eux,la nuit était noire,ils étaient fatigués,elle pria pour eux,et pour son frère d'armes Hels,le Conseiller Militaire,l'Instructeur,l'ami,qui reposait là,a ses côtés.Elle était aussi fatiguée,mais elle se devait de ne pas fermer les yeux .Elle prit sa gourde d'eau,en avala une gorgée,et humecta,les lèvres de Hels.Il respirait faiblement ,mais il était en vie et c'est en ce moment tout ce qui importait.Elle ne lui avait pas quitté la main.Elle lui murmura,je suis là Hels c'est Lora," il fallait parler,de tout de rien,afin qu'elle restât éveillée" Axelle est repartie,avec Ptit Louis,au Campement retrouver Germain,se sont deux braves gars,deux Embrunais,de forts montagnards,ils recherchaient,un voleur ,nous avons décidé de s'aider mutuellement,et nous sommes partis,dans des directions opposées,mais malheureusement nous n'avons rien trouvé,ni toi,ni ce voleur.Elle ne savait pas si Hels ,entendait et comprenait ,ce qu'elle lui disait,mais elle devait continuer a parler,ne point s'endormir,elle sentait toujours une légère pression sur sa main,voulait t-il lui faire comprendre qu'il l'entendait ,mais trop faible pour prononcer un seul mot et ouvrir ses yeux.Elle continua.Nous sommes repartis au campement,la nuit était tombée,après avoir pris un léger repas,Axelle ,Germain et p'tit Louis sont allés se reposer.J'ai pris le premier tour de garde.Je me suis installée ,adossée a un tronc d'arbre,derrière les deux tentes,deux bonnes heures s'étaient écoulées,quand j'ai entendu des pas,je me suis levée,en essayant de faire le moindre bruit possible,la main sur mon épée.Un homme était là devant les tentes,je me suis approchée de lui,pointant mon épée sur sa gorge et j'ai hurlé,Il sont tous les trois accourus,et nous avons maitrisé l'homme.P'tit Louis et Germain lui ont lié bras et jambes.Attaché a un tronc d'arbre pour plus de sureté.Axelle l'a fait parlé,il nous a indiqué ,le lieu ou il avait vu a terre,un Gus,ce sont ces mots,mais il fallait le faire parler,le faire avouer si c'était lui qui t'avait agressé.J'ai repris l'interrogatoire,et il a avoué,ce gredin,t'a bien assommé,dieu merci,pas laissé pour mort.

Elle sentait la fatigue,sa nuque était lourde,son estomac la tiraillait,elle prit sa gourde et but un peu d'eau et humecta a nouveau les lèvres de son frère d'armes.Puis elle lui reprit la main.Elle n'avait pas peur,pourtant elle aurait du,les bois ne sont jamais sure.Au delà de la peur,ne comptait que la vie de Hels,elle continua de lui parler.
Puis Axelle et moi,nous sommes partis dans la direction indiqué ,par ce bandit,et nous t'avons trouvé,voilà tu sais a peu près tout.

Les heures s'écoulaient,le fatigue de plus en plus présente,lutter ne pas s'endormir,p'tit Louis devait être en route avec la chariote.Brave gars,harassé de fatigue qui faisait a nouveau le chemin inverse.Elle continua .P'tit Louis est allé chercher un chariote,pour te transporter jusqu'à Embrun.Il est en route.

Elle sentit une légère pression,sans doute pour lui faire comprendre qu'ile se sentait sécurisé.Elle continua de lui parler ,de tout de leur anoblissement,en la chapelle là bas au domaine de Nyna et Gérault,les Vicomtes de Gaudemard,leurs Suzerains a tous deux .Un jour inoubliable,et bien d'autres anecdotes qui se passaient au Castel.

Des pas,un bruit de chariote,deux hommes qui parlaient ,p'tit Louis c'est lui,mais elle entendait des bribes de voix,il n'était pas seul.Combien d'heures s'étaient écoulées,une deux,trois,le jour se levait,elle s'était endormie malgré sa volonté,harassée fatigue.Hels ,Hels ,mon dieu,elle se tourna vers lui,se pencha,écouta sa respiration,il respirait faiblement,mais il était toujours en vie.Elle lui prit la main,lui humecta les lèvres,et lui murmura
,Hels ils sont là,ce cauchemar est finit ,nous allons vite repartir,mon frère.Elle ressentie toujours une légère pression,,elle crut discerner sur ses lèvres un léger.sourire.peut-être qu'une illusion,pour se rassurer elle même.

Puis elle les vit la devant elle.


Me voilà Soldate Lora,nous avions fait aussi vite que nous pouvions,j'ai là avec moi mon cousin,l'est bien brave vous savez l'a tenu a m'accompagner,l'est toujours en vie j'espère le soldat.


P'tit Louis que vous soyez bénit,vous et Germain,et vous Messire,oui le soldat Helsinki est toujours en vie,il respire faiblement,vite ne perdons pas de temps.Nous allons le monter tous les trois doucement dans la chariote,je vois que vous lui avez préparer quelque chose de confortable et vous avez penser aux couvertures.


Oui m'dame ,tenez prenez cela,vous devez avoir faim,faut reprendre des forces pour rejoindre le campement.
,il lui tendit un beau morceau de pain,avec une tranche de lard.et lui tendit une gourde de thé,que son cousin avait préparé

OH merci,oui en effet j'ai une faim de loup,je mangerais en chemin,du thé,ne pouvait me faire plus grand plaisir.Merci brave homme.Elle but ce délicieux breuvage.

Ils hissèrent doucement Hels dans la chariote,elle posa une couverture sous la tête et une autre sur lui.Avec ,le jour qui s'était levé,elle avait constaté deux énormes bosses sur le sommet de son crâne ,ce qui avait provoqué sur son visages des hématomes.Il n'avait pas perdu de sang,mais trop affaibli pour prononcer, ne serais qu'un mot.Les soins a l'hôpital lui redonneront force.Ils partirent en direction du campement ou ils arrivèrent en fin de journée.Axelle et Germain les attendaient,surveillant l’Escogriffe attachée a l'arbre.


Axelle,Germain,nous voilà,le voyage s'est bien passé,Hels repose ,il est calme,je l'ai hydraté souvent,vite ils nous faut repartir pour Embrun.Merci Axelle ,je vois que tu as tout préparé,détachons ce salopard de l'arbre,nos amis,vont veiller sur lui
.Brave Aspirante, que la petite Bestiole,elle allait être un bon soldat...

Reprenons nos montures,Germain,va prendre en main ce pourri,et P'tit Louis et son cousin tireront la chariote .

Axelle je te laisse ouvrir la marche,jusqu'aux portes d'Embrun,Germain te suit avec le bandit,suivit par p'tit Louis et,son cousin et je fermerais la marche,avec le destrier de Hels et mon Estrella.


Elle avait envie de serrer dans ces bras sa sœur d'armes,mais elle savait qu'elle n'aimait guère ce genre d'effusion,parfois en taverne,elle lui donnait une bise et se barrait a tout volée,bien sure ,elles en riaient.
Revenir en haut Aller en bas
axelle

avatar

Nombre de messages : 331
Localisation (IG) : embrun
Date d'inscription : 20/07/2012

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Lun 13 Aoû 2012 - 16:42

La lueur timide du soleil commençait enfin à éclairer la forêt quand le cahotement de la chariote se fit enfin entendre.

Axelle regarda rapidement Hels, mais d’autres blessures étaient encore trop fraiches pour pouvoir s’y attarder trop. Elle parvient juste à marmoner à Lora.


J’crois qu’le Très Haut a été avec nous, et surtout avec lui.

Puis elle attrapa les brides de son cheval et machinalement remit un pied devant l’autre, ouvrant la marche en direction de la caserne. Dans sa tête vide, elle priait la Vierge Noire.

Tout le convoi était silencieux. De temps à autres, ils s’arrêtaient quelques instants pour que Lora veille l’Instructeur Helsinki, lui donnant à boire. Puis ils reprenaient leur chemin alors que la forêt s’éveillait autour d’eux.

La tour brune finit enfin par s’esquisser dans la brune. Lora expliqua rapidement la situation aux gardes et le prisonnier fut emmené sans ménagement. La bestiole ne lui accorda pas le moindre regard quand il fut englouti par les murailles.

Ils se s’attardèrent pas plus et reprirent leur route pour l’hôpital cette fois. Aussitôt l’annonce faite qu’il avait un blessé, qu’une nuée s’affaira autour de la chariote. Lora parla encore à Hels avant lui aussi de le laisser s’évanouir à son tour dans l’enceinte du bâtiment.


Ave Maria, protège-le

Le regard d’Axelle se posa sur Germain et Louis, eux aussi avaient les traits tirés et semblaient épuisés, mais surtout fiers et le visage serein d’avoir aidé et vaincu.

Après de chaleureux au revoir, des demi-promesses de se revoir vite, ils s’éloignèrent à leur tour. Il semblait évident à la Bestiole qu’elle reverrait vite ces deux silhouettes.

Et enfin, elle regarda Lora et lui sourit. Il était étonnant de découvrir la force qui se cachait sous les traits fins de cette jolie brunette. Pas un instant sa vigilance n’avait diminuée, et durant tout ce temps, en plus de sa propre fatigue, elle avait veillé, organisée, rassuré, encouragée. Pas un instant à ses cotés, la Bestiole ne s’était sentie menacée, elle avait, presque sans s’en rendre compte, fait confiance, simplement, sans se poser de questions. Mais elle ne lui dit rien et elle se contenta de serrer furtivement la main de son amie dans la sienne.

La mission était finie, elles pouvaient aller se reposer, un peu, avant la suite des événements.

Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Lun 13 Aoû 2012 - 17:46

La mission était terminée,elle aurait dut poursuivre beaucoup plus loi,mais a cause de ce bandit,qui avait agressé sauvagement l'Instructeur Helsinki,un autre scénario imprévisible s'était produit.
Grâce au grand courage et au sang froid de son Aspirante Axelle et de ces trois braves embrunais,elle avait retrouvé leur frère d'armes en vie. Il était à présent entre de bonnes mains a l'hôpital.Elle serra fort la main d'Axelle,pas besoin de paroles,elles se comprenaient.Elle remercia encore Germain,p'tit Louis et son cousin.Elle leur laissa l'adresse de sa demeure,afin qu'il passe a la Paimpolaise.Elle ne savait pas encore comment elle leur ferait plaisir, elle avait de suite compris que ces braves montagnards,n'accepteraient, ne serais ce qu'un écu.Ils les avaient aidé, avec leur cœur.Elle se tourna vers son amie.

Axelle cette mission est terminée,nous allons nous reposer , quand tu te sentiras mieux, tu te rendras a l'Armurerie rendre ton paquetage a Ya,notre gentille Armurière.Puis tu iras en place d'armes,ou tu prêteras serment ,devant notre Maistre Instructrice Soleil,que j'aurais prévenu de ton arrivée.Ce sera peut-être son remplaçant,car je sais qu'elle doit se retirer au couvent pour quelques jours.Puis tu te rendras ensuite a la garnison de la Durance ,afin de te présenter au bureau de notre Seigneur des Lances Maelwen.
Je t'attendrais au chalet avec les autres soldats de la garnison,,ou nous prendrons le verre de l'amitié afin de fêter comme il se doit la bienvenu au Castel,au sein de cette armée de l'Ost,ou tu trouveras une grande famille.
"lui sourit " j'en connais un qui va être fier de toi, "lui fit un clin d’œil."

Aspirante Axelle,je suis fière de toi,allez file
'"elle ne voulut pas qu'elle l'a vit essuyer furtivement une larme ".
Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Dim 14 Oct 2012 - 11:18

Elle avait pris la marche,son Aspirant le suivait,ils venaient de franchir la porte du Castel,afin de se diriger sur les chemins.Elle fit signe à son Aspirant de s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
DjStif

avatar

Nombre de messages : 59
Localisation (IG) : Vienne
Date d'inscription : 31/08/2012

Feuille de personnage
Force:
40/255  (40/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Dim 14 Oct 2012 - 15:37

DjStif été heureux de patrir en patrouille, même si le danger été présent, il n'en éprouvé pour l'instant aucune crainte,
Ses devises étant "La peur n'évite pas de le danger" et " si la peur fait bouger elle fait rarement avancer" !

Il fut d'ailleurs étonné que Lora lui demanda de s'arrêter si près de Castel



Instructrice Lora ;

Pourquoi nous arrêtons-nous déjà si près du Castel, auriez-vous
des remords de patrouiller avec moi ?
Dit-il avec un petit sourire en coins

Très bien puisque vous le souhaitez arrêtons-nous.

Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Dim 14 Oct 2012 - 18:32

Elle regarda son Aspirant d'un air surpris .

Quelle question Aspirant DjStif,des remords," lui sourit " bien sure que non,vous croyez pas que je vais vous laissez en si bon chemin.
Nous nous arrêtons simplement,parce que vous allez ouvrir la marche ,et bien surveiller les bords des chemins,au moindre mouvement suspect,vous me prévenez,je vous suis de près avec ma charrette.


Si vous croisez des passants ,vous n'hésitez pas a contrôler leur identité , ,des hommes sans papier,il faut toujours s'en méfier.Ce sera votre première tâche. Je ne suis jamais loin.Je vous laisse agir,faites pour le mieux.

Si vous avez des questions, surtout n'hésitez pas à les poser.


Il avait fière allure son Aspirant jugé sur Eclair,on voyait d'ores et déjà que ce n'était pas un débutant.

Êtes vous prêt pour l'aventure Aspirant ?




Dernière édition par lora85 le Jeu 25 Oct 2012 - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DjStif

avatar

Nombre de messages : 59
Localisation (IG) : Vienne
Date d'inscription : 31/08/2012

Feuille de personnage
Force:
40/255  (40/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Lun 15 Oct 2012 - 10:08

Comme vous êtes plus aguerri que moi aux patrouilles je n'ai de crainte de passer légèrement
devant, Instructrice Lora, à porter de voix quand même pour que nous puissions échanger.


Avant de se remettre en route DjStif étudia la carte que Lora lui avait remise.


Dans un premier temps nous devrions rester sur les chemins
et ne nous en détourner que s’il se passe quelque chose de suspect.

Prenons ce chemin boisé, il nous emmènera vers le premier nœud.

En cette fraîche matinée il y a encore un peu de brume,
et j’en serais d’autant plus vigilant, car elle peut cacher quelques vilains ou même des brigands.

La journée semble claire et cette brume devrait vite se dissiper.



DjStif lacha un peu les rênes d'Eclair pour lui signifier d'accèlerer et une fois à bonne distance il tira pour qu'il se remettre au pas.
Effectivement ce cheval semblait doux et docile.

Il commença alors son inspection du chemin et des alentours.

Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Lun 15 Oct 2012 - 12:51

C'était sa seconde patrouille depuis qu'elle avait été nommée Instructrice à l'école militaire.Avec Axelle,sa sœur d'armes a présent et son amie,ce ne fut pas une patrouille de tout repos.L'Instructeur Helsinki,s'était fait sauvagement agressé et n'avait pas put continuer avec elles.Heureusement grâce a de braves embrunais qui les avait aidés, tout s'était bien terminé .Ils avaient retrouvé Hels,et l'avaient conduit a l’Hôpital,ou il s'était remis très vite.Axelle ,et elle avait formé une belle équipe ,son Aspirante , s'était montrée à la hauteur , et aujourd'hui elle était fière d'avoir à ses côtés en garnison de la Durance Axelle qui assurément avait un avenir prometteur comme soldat.Avec l'Aspirant DjStif,elle se sentit de suite sécurisée,bien qu'elle n'eusse aucune peur,se savoir seconder était déjà beaucoup,et elle se rendit vite compte, qu'elle pouvait compter sur lui.

Ce n'est que ma seconde patrouille en tant que Instructrice a l'école militaire.Je vois que vous êtes réactif et prompt a prendre des décisions,c'est très bien Aspirant,vous avez raison ,continuons sur les chemins ,la brume va se dissiper,et je pense que nous aurons un peu de soleil et pas de pluie,ce qui m'ennuierait avec mon attelage.

Son Aspirant avait donc ouvert la marche.Juchée sur son cheval ,Lora observait ses moindres faits et gestes , tout en surveillant les alentours.
La charrette faisait toutefois un bruit pas très discret et troublait un peu son audition.
Après quelque temps, elle cria à moitié pour que sa voix couvre le boucan de la charrette :


Je vous laisse prendre un peu de distance et affuter vos oreilles !
On fera une pause pour manger un peu ,et nous nous installerons pour la nuit ,un peu plus loin en direction du nord.Nous pourrons dialoguer plus tranquillement .


Ils poursuivirent la route.Le jour s'était levé et un soleil timide ,mais présent ,faisait son apparition.La campagne dauphinoise ,en automne,était magnifique,quelques feuilles commençaient a prendre des tons mordorés,d'autres étaient encore très vertes .Bientôt,l'hiver,montrerait son manteau blanc, et se serait un autre spectacle tout différent mais aussi beau .Chaque saison avait son attrait particulier,mais elle ,c'était l'été qu'elle préférait,elle aimait la chaleur du soleil sur sa peau.Dans son jardin,à la Paimpolaise,en cette saison,avec toutes ces fleurs, de différentes couleurs, le jardinet ressemblait à la palette d'un peintre.
Tout était calme,la brunette bien que restant attentive a chaque pas, avait laissé vagabonder sa pensée...

L'Aspirant jugé sur son destrier ,avançait sans faiblir. Assurément il n'était point un cavalier débutant.

Quelques heures plus tard ,un groupe de personnes de se dessina à l'horizon.


Elle lui cria,Aspirant DjStif, une petit groupe de personnes arrive là ,ce ne sont surement que des villageois qui se dirigent dans leurs champs ,mais je préfère que nous les contrôlions,on ne sait jamais ,arrêtons nous.Elle fit stopper Estrella,s’arrêta sur le bas chemin ,un peu en retrait avec son attelage et elle descendit de sa monture. "[i]tout doux ma belle ,elle lui caressa l'échine.

Elle s'approcha de son Aspirant


Je vous laisse les interroger DjStif, que ces gens déclinent leur identité et surtout qu'ils vous montrent leurs papiers ,soyez prudent, je garde les arrières prête a intervenir
"lui sourit ,gardant la main sur le pommeau de son épée. "


Revenir en haut Aller en bas
DjStif

avatar

Nombre de messages : 59
Localisation (IG) : Vienne
Date d'inscription : 31/08/2012

Feuille de personnage
Force:
40/255  (40/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Lun 15 Oct 2012 - 15:12

DjStif demanda à éclair d'accélérer le pas et de trotter pour ce rapprocher du groupe que Lora lui désignait
Arrivé à leur hauteur il s'aperçut, en effet que le groupe était essentiellement constitué de gueux.
Ce groupe se constituait de quatre personne déguenillées, une femme est trois hommes.
Il les héla et descendit de sa monture.


Hola brave gens.
Je me présente DjStif de l'OST du Dauphiné.

Qui êtes-vous et que faites-vous par ces chemins peu fréquentés ?

Par mesure se sureté il posa la main sur la dague que lui avait remise la veille l'armurier YA.

La femme s'avança avec un air peu engageant :
Que vous soyez militaires ou gens d'armes, ou en le Roi peu nous importe !
Y en a marre que nous les pauv' gens soyons sans cesse contrôlés !
Allez au diable !


Sans s'émouvoir plus que cela Djstif ne bougea pas et repris la conversation à son compte :
Pardonnez-moi Madame, mais vous ne m'avez toujours pas répondu.
Qui êtes-vous et que faites-vous par ces chemins ?


Le vieux s'avança à son tour l'air bougon :
T'as les esgourdes ensablées ou quoi ?
T'as entendu ma femme, non ?
Ces chemins sont à tout le monde on fait ce qu'on veut et c'est pas un gringalet comme toi qui va nous en empêcher !
Par contre si tu veut tater de ma bêche viens-y !


DjStif s'avança vers le vieux et sortit sa dague à moitié
Si vous n'êtes que de braves paysans il n'y a aucune raison de vous emporter de la sorte, mais si vous voulez tâter de la lame du gringalet je suis prêt !

Alors que préférez-vous me répondre et me dire qui vous êtes ou en découdre tout de suite, et comme cela nulle besoin de connaitre l'identité de gueux morts ?


Le vieux planta sa bêche dans le sol et se radouci
Nous ne sommes qu'une pauv' famille de paysans.
Mais comprenez nous, entre les brigands et les gens d'armes nous toujours arrêtés !

Nous habitons une ferme juste derrière cette clairière qui sont aussi nos champs.

Ma femme et moi allons glaner les dernières patates avant l’hiver
Les deux aut' là-bas ce sont nos drôles et ils vont dans les bois ramasser des branches, et d'autre choses ... pour nous préparer, car l'Hiver vient.


Très biens braves gens ne bouger pas je reviens de ce pas, mais à la moindre fuite vous gouterez de ma dague avant vos patates et avant l’Hiver

DjStif remonta sur Eclair et le fit galoper en direction de Laura afin de lui faire sont rapport :


Instructeur Lora !

Ces gens se présentent comme des paysans allant à leur champs et allant chercher du bois pour se chauffer cet hiver.
Il semble qu'il braconnent un peu aussi.

Je ne pense pas qu'il aient des papiers sur eux, ils semblent si peuvres.

Que dois faire Instructrice ?
Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Lun 15 Oct 2012 - 17:15

Lora,vait assisté a la scène,et jusqu'ici avait laissé faire son Aspirant.Le ton était monté ,et elle allait intervenir quand DjStif,l'interpella .
Citation :

Instructeur Lora !

Ces gens se présentent comme des paysans allant à leur champs et allant chercher du bois pour se chauffer cet hiver.
Il semble qu'il braconnent un peu aussi.

Je ne pense pas qu'il aient des papiers sur eux, ils semblent si pauvres.

Que dois faire Instructrice ?

DjStif, je vais essayer de voir ce que je peux faire
.Elle s'approcha des deux personnages,c'est vrai ,qu'ils avaient vraiment l'air de pauvres gueux.

Bonjour ,je suis Lora,Officier du Lyonnais Dauphiné,Seigneur des Lances de la garnison de la Durance,je demeure sur Embrun.


Voyez ce n'est pas difficile de se présenter et c'est la moindre des politesses.

L'Aspirant DjStif ,que vous avez devant vous,est en Instruction,afin de devenir soldat,je lui ai demandé de vous interroger.Je vous demande de rester poli envers lui ,lever la main sur mon Aspirant,vous allez voir de quel bois on se chauffe,je vous prie de vous calmer .Dernièrement le Duché était en état d'alerte et des brigands rôdaient partout, c'est normal, que nous vous demandions de présenter vos papiers.

Je vous demande de me les présenter ,dans le calme,nous n'avons pas de temps a perdre.


L'homme et la femme la regardait et comprirent qu'il valait mieux obtempérer,ils devinrent plus conciliants.


Soldate,Aspirant,nous nous excusons d'avoir mal causé a votre aspirant, ,nous sommes de braves gens,très pauvres certes, mais pas voleurs.Nous demeurons pas très loin,nous habitons une petite chaumine,et nous cherchions quelques branchages pour nous chauffer.Nous avons des papiers ,comme tout le monde,mais on les a pas pris sur nous . Ma femme est pas en très bonne santé et je suis a seul a travailler,a la mine.Nous avons deux poules et un champ ou nous cultivons quelques légumes.

Je me nomme Firmin Bardeloup,ma femme , Pauline Bardeloup, vous pourrez contrôler,nous ne mentons pas. Pouvons nous partir ?



Lora regarda son Aspirant qui avait toujours la main sur sa dague.
Aspirant DjStif,je crois que nous avons affaire a des bougons ,mais de braves gens,un peu rustres ,mais bon ils m'ont décliné leur identité et se sont excusés,nous allons les laisser filer et continuer notre route.

Vous pouvez partir,mais la prochaine fois ne partez pas sans vos papiers,et soyez prudents, et restez polis,insultés des soldats pourraient vous couter plus cher,je suis clémente, allez poursuivez votre route .
Les deux paysans reprirent leur chemin sans broncher.


Bien voilà une bonne chose de régler,DjStif,nous allons remonter en selle et j'espère que nous n'aurons pas à intervenir à nouveau .

Ils continuèrent la route sans problème,son Aspirant,ouvrait la marche,elle suivait avec son chargement.Elle se demandait bien pourquoi elle avait emmené cette maudite charrette qui faisait un boucan d'enfer,elle ne pouvait vraiment pas gueuler sans arrêt pour parler avec lui.

Elle n'avait qu'un hâte,trouver un endroit pour monter le bivouac,et se restaurer.Son estomac la rappelait a l'ordre et DjStif devait surement avoir une faim de loup.Il leur fallait trouver une clairière ,un point d'eau pour faire boire Estrella et Eclair.avant la nuit, faire un feu et monter les tentes.Elle cria


Aspirant DjStif,arrêtez votre monture
Revenir en haut Aller en bas
DjStif

avatar

Nombre de messages : 59
Localisation (IG) : Vienne
Date d'inscription : 31/08/2012

Feuille de personnage
Force:
40/255  (40/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mar 16 Oct 2012 - 12:48

DjStif Entendit Lora, et se dit en lui-même qu'elle avait du coffre la brunette (sans parler de son aspect physique bien sûr !)

La nuit tombant il se douta qu'elle souhaitait faire une pause


Oui Instructrice Lora !

Il commence à se faire tard, et je pense que vous allez me demander de trouver un endroit pour bivouaquer.

Je m'en vais de ce pas trouver un endroit Propice.


Quelques minutes plus tard Djstif revint le sourire aux lèvres

J'ai trouvé à moins d'une lieue d'ici une petite clairière ou coule un ruisseau. Elle se situe en bord de frondaison nous serions encore plus abriter de la pluie,
même si vous avez pensé à cela dans notre charette.

Je vous y conduit, il n'y a vraiment pas loin.


DjStif ouvrit la marche et découvrit une petite clairière verdoyante, dans laquelle passé un ru, et où l'on apercevait les dernières fleurs avant l'hivers (quelques colchiques et coquelicots entres autres..)

DjStif indiqua un endroit sous les frondaisons pour que Lora puisse y mettre sa charrette.

Il commença ensuite à desseller Eclair, et aida Lora à dételer Estrella.


Instructrice Lora reposez-vous un peu,
Je par chercher du bois pour faire un feu, et trouver, peut-être quelque viande à cuire.

Bien entendu nous devrons éteindre le feu à la nuit pour ne pas attirer les rodeurs et les bêtes sauvages.
D’ailleurs pour mieux vous reposer et m’apprendre je vous propose de prendre le premier et le troisième quart, non ?


DjStif S'enfonça dans la forêt, pendant une bonne heure.....
Dépiter il avait les bras charger de bois, pourtant il avait l'air dépité....


Je n'ai pu trouver quelques petits écureuils, je pensais être plus doué et la forêt plus garnie...
Tu parles d'un bon chasseur...
Enfin cela devrait nous suffire pour ce soir.


Il sourit en voyant s'ébrouer leurs deux chevaux, l'endroit leur plaisait bien çà priori
Revenir en haut Aller en bas
lora85

avatar

Nombre de messages : 2902
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/10/2009

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mar 16 Oct 2012 - 19:13

Elle n'avait pas eut le temps de parler que l'Aspirant avait pris l'initiative de partir repérer un endroit pour monter le campement pour la nuit.
Elle avait suivi DjStif,et effectivement, il avait trouvé,une clairière,ou ils allaient s'installer pour la nuit.A peine arrivé,il repartit chercher du bois pour allumer le feu.

Pendant ce temps,elle décida se s'occuper des chevaux.Elle enleva la bâche de la charrette et prit deux seaux.Le point d'eau était a deux pas.Elle revint et donna à boire aux bêtes ,leur distribua une ration d'avoine.Les deux chevaux semblaient bien s'entendre,et c'était tant mieux.Ils avaient bien mérité leur pitance et un bon repos.Elle les gratifia d'une caresse.Braves bêtes pensa-t-elle ...

Une bonne heure s'était écoulée et DjStif n'était toujours pas revenu,là elle s’inquiéta .Elle avait eu le temps de monter les deux tentes.Elle l'attendait en faisant les cent pas.Quand elle le vit arriver.Il avait un drôle d'air.


Enfin Aspirant vous voilà j'étais morte d'inquiétude, je m’apprêtais a aller a votre rencontre, je vois que vous avez ramené du bois,c'est très bien .
"Il lui dit"
Citation :

Je n'ai pu trouver quelques petits écureuils, je pensais être plus doué et la forêt plus garnie...
Tu parles d'un bon chasseur...
Enfin cela devrait nous suffire pour ce soir.

Elle le regarda avec des grands yeux


Des écureuils ,vous mangez des écureuils et bien pas moi j'aime trop ces petites bestioles.
elle avait jamais songé la brunette que l'on pouvait bouffer un écureuil

ça se mange les écureuils ????


Ne vous en faites pas ce soir pas question de manger ça ,j'ai ce qu'il faut dans la charrette.Un panier remplit de victuailles du lard,une belle miche de pain qui ne devrait pas être rassis,quelques fruits et des rissoles de pommes de ma confection,vous m'en direz des nouvelles , et un petit tonnelet de clairette,je ne pars jamais sans...
sourit "Par contre demain il faudra chasser,et j'espère que vous aurez plus de chance,nous trouverons bien un lapin ou quelques volatiles car les écureuils je vous les laisse ."peut être que c'est bon, mais pas question, jamais elle ne pourrait en bouffer, a moins de crever de faim,rien qu'a l'idée elle frissonna "

J'ai eu le temps de monter les tentes et je me suis occupée des chevaux, ils ont bu et mangé. nous n'avons plu qu'a penser a nous.

Je vous laisse allumer le feu.la nuit sera là dans moins d'une demi heure.


Pas question Aspirant Djstif que vous preniez le premier tout de garde,vous avez assez marché comme cela,vous irez vous reposer et je vous réveillerais pour le second tour, c'est un ordre Aspirant .

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Entre Die et Embrun : Aspres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Die et Embrun : Gap
» [RP] Entre Briançon et Embrun : Guillestre
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Grenoble :: Territoire du Lyonnais-Dauphiné et alentours :: Routes et chemins du Lyonnais-Dauphiné :: Routes et chemins-
Sauter vers: