Castel de Grenoble

Ost du Lyonnais et Dauphiné
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Entre Die et Embrun : Aspres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
NDJ

avatar

Nombre de messages : 2163
Age : 50
Localisation (IG) : Briançon
Date d'inscription : 28/04/2008

Feuille de personnage
Force:
195/255  (195/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mar 25 Nov 2008 - 1:49

NDJ avait passé la gnole à Mad,et pendant que celui-ci buvait,il terminait ses préparatifs,pinces,couteau affuté,linges propres,une gamelle d'eau bouillante, une autre d'eau chaude vinaigrée et une troisième d'eau bouillie,mais refroidie,ainsi que fil de soie,aiguilles et une gourde d'alcool.

Il commença par se laver les mains à l'eau vinaigrée,puis se pencha vers la blessure;il déchira le bandage qu'il avait fait au couteau.

Le point d'entrée de la flèche était large,ce qui indiquait probablement une pointe barbelée,la pire merde qu'on puisse trouver,mais heureusement,ça ne saignait plus,donc aucun gros vaisseau n'était touché.

Il tenta de tirer simplement la flèche,mais n'insista pas,ça résistait,et il ne fallait surtout pas arracher les chairs.

Il dit aussi bien pour Mad que pour ses assistants:


Bon,c'est une pointe barbelée,je vais devoir inciser pour la retirer,sans aggraver la blessure.Je fais ça les doigts dans le nez et ça ne sera pas trop douloureux.

Par contre,quand j'aurai retiré la pointe et enlevé les tissus morts,je devrai désinfecter à l'alcool avant de recoudre,là ça va faire un peu mal.

Prêts?


Lebelier et Camus ayant fait un signe de tête,il se mit à l'ouvrage.Il commença par tremper tous ses instruments dans l'eau bouillante,puis les laissa refroidir.Il agrandit l'orifice d'entrée de quelques centimètres de part et d'autre,tamponnant le saignement avec une compresse.

Ensuite,il écarta les bords de la plaie,petit à petit,jusqu'à ce qu'il voie la pointe de la flèche.Par chance,celle-ci n'était pas trop profondément enfoncée,et dans le vaste externe où ne passait aucun vaisseau ni nerf important.

Ecartant toujours avec une pince,il en saisit une plus grosse,qu'il introduisit dans la plaie,devant hélas fouiller un peu.

Enfin,il réussit à pincer les barbes de la flèche entre les machoires de sa pince et tira délicatement,extrayant la pointe sans rien déchirer.Il l'exhiba fièrement aux autres pour leur donner le moral:




Hourra les mecs,le plus dur est fait,je vérifie la plaie,je désinfecte et je referme.

Ca se présente bien Mad,tu pourras pitet danser avant 2 semaines,courage...


Le front en sueur sous l'effet de la concentration,il s'épongea d'un revers de manche et se pencha à nouveau vers la plaie.

Il enleva avec une petite pince les tissus morts,ainsi que quelques crasses qui devaient être présentes sur la flèche.Cà fit resaigner un vaisseau qu'il cautérisa avec sa pince,après l'avoir trempée dans l'eau bouillante.

Quand tout fut bien propre,il vida la gamelle d'eau bouillie froide dans la plaie,épongea avec un linge et revérifia l'intérieur.

Il releva la tête un instant et regarda l'archer qui transpirait autant que lui:


Presque fini,accroche-toi,faut que je tape de l'alcool.

Lebelier,Camus,tenez-vous prêts...


Il s'empara de la gourde d'alcool et versa le contenu dans la plaie,Mad ne pouvant s'empêcher de hurler,avant de tomber inconscient,heureusement,les deux coutiliers l'avaient bien maintenu,mais fallait pas qu'eux tombent dans les pommes aussi.

NDJ profita de l'inconscience du blessé pour s'emparer du fil de soie et de l'aiguille,refermant la plaie avec 5 points de suture.

Il était temps que ça se termine,la tête lui tournait,l'accumulation de trois semaines d'escorte en territoire dangereux,la fatigue,le manque de sommeil et de nourriture,ses combats victorieux contre les brigands heimdall et pinguoin,les cris de Madmax.

Sa vue se troubla,il eut le temps de dire:


Fini...faut bander...

Puis c'est finalement lui qui s'évanouit...

_________________



Barbier-chirurgien--Instructeur
Qu'ils nous haïssent pourvu qu'ils nous craignent!
Revenir en haut Aller en bas
Madmaxikki

avatar

Nombre de messages : 5975
Age : 40
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 06/06/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mar 25 Nov 2008 - 11:34

Mad toujours les yeux fermé
sentait sa chaire s ecarter sous les gestes minucieu de Ndj
Mad serra les dents.

Sous la pression qu exercaient Camus et Lebelier,
Mad ne pouvait que s inclinait (c est qu ils sont costaud les bougres Laughing )et subir

Puis il senti l eau perlé sur ca jambe
un bien fou le parcoura


Presque fini,accroche-toi,faut que je tape de l'alcool.

Lebelier,Camus,tenez-vous prêts..


Mad senti le liquide s engouffrer dans sa plaie
Mad poussa un enorme cri de douleur
que meme les soldats qui etait encore a dié durent percevoir

puis il sombra dans une inconscience mafoi normal apres le choque subit
Revenir en haut Aller en bas
Lebelier

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Force:
181/255  (181/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mar 25 Nov 2008 - 13:41

Lebelier avait tenu le choc de l'opération aussi. Après les cris déchirant de son ami, survint un silence.

Fini...faut bander...

NDJ s'écroula à son tour. Lebelier fut étonné et commença à paniquer. Il secoua NDJ mais celui-ci était plongé dans un long sommeil.
La fatigue accumulée et un excès de concentration avait eu raison du coutilier soigneur.

Lebelier regarda, le nouveau coutilier, Camu qui tournait un peu de l'oeil après l'opération mais celui-ci était resté éveillé par le devoir qu'il devait accomplir. Lebelier était boucher et éleveur de cochon dans le civil : il avait l'habitude du sang, des tripes et du muscle. Il garda alors son calme et se précipita sur les bandages que NDJ avait stérilisé.

Lebelier dut utiliser son bras blessé pour bander mais la bonne rasade de gnole avait qq peu adoucit la douleur dans son biceps. Il banda le mieux qu'il peut Madmax en prenant soin de bien recouvrir toute la plaie. Après le bandage, il regarda Camu.


Je crois qu'on peut le lacher maintenant. Il va faire un gros dodo pour bien s'en remettre.
Tu peux aller aussi te reposer : tu as quartier libre, je prend le premier tour de garde.


Lebelier recouvrit NDJ et Mad de couverture. Il s'assit ensuite près du feu, sa masse, son arme de fortune , à ses cotes.
Le campement était calme.
Quelques instants plutard, il se leva jusqu'à la charette et inspectait les différentes pieces de l'arme de siege et s'imagina comment la monter.
Revenir en haut Aller en bas
NDJ

avatar

Nombre de messages : 2163
Age : 50
Localisation (IG) : Briançon
Date d'inscription : 28/04/2008

Feuille de personnage
Force:
195/255  (195/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mer 26 Nov 2008 - 10:29

NDJ émergea de l'inconscience un peu désorienté,puis tout lui revint en mémoire.Il constata qu'on l'avait recouvert de couvertures et eut l'envie de rester là,mais la faim le tenaillait.

Il se leva et aperçut Lebelier qui montait la garde.Il récupéra son mantel sur Mad et en profita pour vérifier qu'il n'était pas chaud et que sa blessure ne saignait pas à travers les bandages.Tout allait bien,il risquait de dormir des heures et c'était bien comme ça.

Il rassembla ses instruments,les remit dans sa trousse et se dirigea vers Ténèbres qui dormait aussi.Killer et les coutiliers avaient déposé selle et fontes à proximité.Il remit la trousse dans une des fontes et prit dans l'autre un gros morceau de jambonneau salé,ainsi qu'un pain plus sa gourde.

Il se dirigea ensuite vers Lebelier et s'assit à côté de lui:


Merci,vous avez été parfaits,bien joué! Mad va se remettre sans problème.
Je t'avoue que c'est la 1ère fois que je fais ça,je ne suis que en formation de chirurgien,avec Frutass d'ailleurs.


Il sortit de son uniforme sa plate et la proposa au coutilier:

Un coup de génépi puis on casse la croûte?

_________________



Barbier-chirurgien--Instructeur
Qu'ils nous haïssent pourvu qu'ils nous craignent!
Revenir en haut Aller en bas
Lebelier

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Force:
181/255  (181/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mer 26 Nov 2008 - 17:17

Lebelier inspectait le chargement de la charette. Tout les éléments avaient résistés au voyage... Il s'était bien imaginé comment il allait monter la pierrière dans l'après midi.

Il fut rejoint par NDJ qui s'était réveillé.

Merci,vous avez été parfaits,bien joué! Mad va se remettre sans problème.
Je t'avoue que c'est la 1ère fois que je fais ça,je ne suis que en formation de chirurgien,avec Frutass d'ailleur.


Et bien, tu as du talent... Il faudrait peut-être éviter de s'endormir dans les opérations. Lebelier regarda l'apprenti infirmier d'un oeil rilleur. Heureusement que la suite n'était pas trop difficile à pratiquer.

De mon coté, je suis aussi l'apprenti de Frutass mais pour ce qui est de l'armurie.
Sacrez bout de femme !!! Elle va être surprise de voir l'état de notre groupe et surtout du meneur...
On s'est déjà croisé dans le castel mais tu habites où, camarade?


Un coup de génépi puis on casse la croûte?

Avec plaisir l'ami. Lebelier prit la plate et en but une bonne gorgée.
C'est pas conseilé en service mais ca te requinque un homme.
Revenir en haut Aller en bas
NDJ

avatar

Nombre de messages : 2163
Age : 50
Localisation (IG) : Briançon
Date d'inscription : 28/04/2008

Feuille de personnage
Force:
195/255  (195/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mer 26 Nov 2008 - 19:41

NDJ s'offrit une rasade après Lebelier,puis se mit à découper le jambonneau et le pain avec sa miséricorde tout en bavardant:

Wé,j'ai eu 3 dures semaines,en escorte dans le Languedoc et la Provence,c'est dangereux par là,suis crevé.

Normalement je ne m'endors qu'après le bandage final lol!


Il éclata de rire en filant sa part au coutilier,puis reprit:

Sinon,je suis de Briançon,on a fait notre formation en même temps,même si à l'époque tu faisais peur affraid

Je vois que tu t'es assagi,bien intégré et que tu assures,fais gaffe,c'est des coups à monter en grade ça Rolling Eyes

Pour l'alcool,on va en profiter,j'allais pas gaspiller le génépi pour désinfecter,puis ya plus de gradé pour nous surveiller.


Il commença à manger,profitant pleinement de ce moment de répit...

_________________



Barbier-chirurgien--Instructeur
Qu'ils nous haïssent pourvu qu'ils nous craignent!
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mer 26 Nov 2008 - 20:24

[JOUR 2 - Aspres-sur-Buëch - 8h00]

Le groupe des Tendus finit par passer les portes du poste de garde d'Aspres-sur-Buëch. Le spectacle qu'elle y vit fut déroutant à voir. Les soldats endormis, les cinq Diois, sauf Lebelier et un homme qui semblait monter la garde en taillant le bout de gras. Elle distingua également trois autres silhouettes saucissonnées sur le sol. Elle avisa la charette du regard, à peine débâché et les pièces de la pierrière encore entassées là dedans. Elle s'approcha des deux coutiliers éveillés et reconnut NDJ. Elle jeta un oeil rapido autour et constata que Mad était allongé, pâle, et avait l'air mal en point.


NDJ ?? Qu'est-ce que tu fous là ? Tu fuis Argael ? Elle se tourna vers Lebelier. Deux questions Lebelier. Pourquoi tout le monde pionce alors que ma pierrière est encore en morceaux ? Ensuite, qu'est-ce qui s'est passé cette nuit ? Elle se tourna vers Oiselier et Potté. Déchargez-moi la baliste au lieu de me regarder. Et puisque vous n'en avez pas pris l'initiative, vous me déchargerez la pierrière avec ça. Elle pointa du doigt le clocher qui faisait office de tour de guet du poste. La baliste, vous me la montez là haut. La pierrière, dans le fond là bas. Elle désigna l'angle nord-est de la cour. Lebelier ! Tu me réveilles ceux qui sont encore vivants et ils filent un coup de main à décharger le bordel. Et oui, on a pris de l'avance.

Elle tourna les talons et s'approcha des prisonniers. Ils étaient tous endormis sur la bâche du charriot. Frutass attrapa celui qui ronflait le plus fort par le col et lui mit une grande baffe. Debout ! Qui t'es ? D'où tu viens ? Et qu'est-ce tu fous là ? Elle lui en claqua une seconde pour le faire percuter un peu plus vite.

Ha !... Ha ! Arrête de me frapper bordel ! T'es barge ?? Aie ! Je m'appelle Jean...dit le Borgne. Il sourit. J'ai pas de racines, je suis un homme libre et je t'emmerde pucelle ! Aw ! Elle plaqua sa dague longue contre sa gorge. Son coeur battait la chamade et elle sentait elle-même revenir ses racines profondes. Joue pas au mariole le Borgne... Qu'est-ce que tu fous là ! répéta-t-elle d'un ton sec. Le borgne se calma net et déglutit.

J'suis vot' prisonnier. Tout ça parce que feu mon chef a décidé de piquer c'te cariolle. Ton chef est mort ? Le brigand hocha la tête. Et eux ? Elle désigna les deux autres de la tête. Des sous-fifres. Frutass le regarda droit dans les yeux. Son regard devint impassible. Alors tu ne vaux pas ton pain sec et ta cruche. Elle planta d'un coup sec sa dague dans la gorge de l'homme, puis laissa sa tête retomber sur le sol. Elle se pencha sur les deux autres et les égorgea de la même manière.

Elle ressera les cadavres et referma la bâche sur eux, récupérant les cordes au passage. Elle regarda Lebelier, l'air abattue. C'était du gâchis autrement. Elle fila donner un coup de main à son groupe pour décharger la baliste et les équipements.
Revenir en haut Aller en bas
camus92

avatar

Nombre de messages : 75
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Force:
21/20  (21/20)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mer 26 Nov 2008 - 21:26

Camus dormait paisiblement comme lui avait conseillé Lebelier. Il en avaot bien besoin après avoir vue autant de sang sortir d'une jambe. Il dormit mal car il avait toujours les images de la blessure de mad en tête et savait que son tour de garde n'allait pas tarder.

Soudain il entendit une voix famillière assez portante qui le fit sursauter et le sortie de force de son sommail fort léger.
Il vit alors Frutass se tenir devant les brigands. Camus avait la vision encore un peu trouble mais celle ci revint assez vite malheureusement pour lui, la première chose qu'il vit nettement fut le brigand se faire égorgé par dame frutass. Ce qui lui rappela alors les images qu'il avait encor en mémoir de la blessure de mad et sentit son estomac faire quelques tours.

Lebelier alors surgit derrière lui et lui expliqua qu'il devait aider à décharger le contenue de la charette, ce qu'il fit sans attendre et prendre la peine d'éttirer ses membres encore un peu engourdit par le manque de sommeil et la battaille de la veille de peur de se faire réprimander par frutass.

J'arrive de suite pour vous aider.

Camus alors commençat à aider le groupe des Tendus à déballer et monter la pierrière. Il sentit alors la fatigue monter en lui mais il se dit qu'elle n'était rien par rapport à la douleur que ressentait encore mad et décida de ne montrer aucun signe de cette faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Lebelier

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Force:
181/255  (181/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mer 26 Nov 2008 - 21:45

Lebelier était paisiblement installé avec NDJ, dégustant un génepi bien mérité.
Il entendit du bruit en provenance de la route. Il se releva d'un trait, sa masse en main, et aperçu le groupe de Frutass.


Bonjour ch...NDJ ?? Qu'est-ce que tu fous là ? Tu fuis Argael L'homme d'arme était visiblement en forme malgré le voyage et contrariée... Ca allait barder.

Deux questions Lebelier. Pourquoi tout le monde pionce alors que ma pierrière est encore en morceaux ? Ensuite, qu'est-ce qui s'est passé cette nuit ?

Bonjour chef, reprit le coutilier. On est tombé dans une embuscade cette nuit : 7 brigands nous ont attaqué. Tout le monde a montré de la vaillance, du courrage, de la tenacité et a tué sa part d'homme. Mad a reçu une flèche barbelée dans la cuisse.
Lebelier se tourna vers l'archer endormi
Heureusement que NDJ était la pour le soigner donc ne le blame pas de trop.
Les hommes étaient excédés par la bataille et je leur ai donné quartier libre jusqu'à midi. Je comptais monté l'arme de siege avant que tu arrives en soirée mais tu as été beaucoup plus rapide que ce que je pensais.

Lebelier tourna les talons et se dirigea vers les autres couillards


Bon et bien je vais les réveiller

Pendant que le soldat réveillait en douceur ces compagnons d'armes encore fatigué, Frutass interrogea les otages.
L'interrogatoire se termina rapidement dans un bain de sang. Lebelier ne put se contenir...


Nondidjou, on se les ait trimballer pour rien.
Ca vallait bien la preuve de faire preuve d'humanité cette fois.
Lebelier frustré. Je retiens la leçon : Faudra pas se plaindre une prochaine fois de ne pas avoir de prisonnier.


Dernière édition par Lebelier le Mer 26 Nov 2008 - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
NDJ

avatar

Nombre de messages : 2163
Age : 50
Localisation (IG) : Briançon
Date d'inscription : 28/04/2008

Feuille de personnage
Force:
195/255  (195/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mer 26 Nov 2008 - 21:56

Le répit fut de courte durée,l'aube commençait à peine à poindre qu'un autre groupe de soldats de Dié fit son apparition,sous les ordres de Frutass,qui s'empressa d'engueuler tout le monde.

Pour la 1ère fois de sa carrière,NDJ était trop fatigué pour sortir de ses gonds immédiatement et ouvrir sa gueule,se contentant de marmonner:Créfieu,la prochaine fois,je passe mon chemin et je les laisse se démerder entre eux.

Il se leva et s'adressa à Frutass:


Mes respects homme d'armes Frutass,et bonjour aussi,j'ai compris,je me casse.

Il alla réveiller Elkiller Houhou,Killer,debout,on lève le camps vite fait,on mangera en chemin si tu as faim,puis se dirigea vers les chevaux qu'il harnacha et sella en vitesse.

Par respect pour le blessé,il retourna vers Frutass pendant que les diois s'activaient:

Je te confie Madmax,j'ai dû lui extraire une flèche de la cuisse,vaste externe,pas de complications à prévoir je pense.

Qu'il boive beaucoup à son réveil.Frêne ou bouleau pour les douleurs,évite ce qui fait saigner. Arnica pour Lebelier.

Et sans vouloir te commander,je connais pas toute l'histoire,mais m'est avis que tes jeunes méritent plus des félicitations que des engueulades.

Sur ce,je vous laisse.


Il tourna les talons,se jucha sur son arabe et s'éloigna avec Killer,après tout,sa mission était de ramener le civil à Briançon...

_________________



Barbier-chirurgien--Instructeur
Qu'ils nous haïssent pourvu qu'ils nous craignent!
Revenir en haut Aller en bas
colchique

avatar

Nombre de messages : 3922
Localisation (IG) : dié
Date d'inscription : 30/08/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: scène d'horreur -   Mer 26 Nov 2008 - 22:51

Colchique et Mahauld un peu reposés revenaient tranquillement vers le campement, une fois leurs ablutions respectives effectuées lorsqu'ils entendirent des cris, puis des glapissements : on égorgeait des gens "mécaniquement".

A l'approche des lieux, ils furent médusés par le résultat du "nettoyage". Déjà, les deux coutiliers NDJ et Killer partaient au galop rejoindre leur garnison. Mad, gisait endormi dans un coin, ne pouvant assister à cette tuerie (grand bien lui fasse).

Règlementairement et prenant sur eux, les deux coutiliers présentèrent leur respect au chef Frutass.
Une vague odeur de bile monta de leurs estomacs...
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Mer 26 Nov 2008 - 23:16

Frutass essuya sa dague et la remit au fourreau, quand Lebelier lui tomba dessus.

Nondidjou, on se les ait trimballer pour rien.
Ca vallait bien la peine de faire preuve d'humanité cette fois.
Je retiens la leçon : Faudra pas se plaindre une prochaine fois de ne pas avoir de prisonnier.


Frutass lui jeta un regard noir. Ecoute, on fait pas prisonniers de petites prises. Seulement des chefs qui détiennent des infos. Les autres, on les zigouille, car ils ne valent même pas la peine que la justice se penche sur leur cas ; alors arrête de m'emmerder et retourne... Elle s'arrêta net, venant de réaliser à quel point ses propos étaient déplacés et surréalistes. Elle posa sa main sur l'épaule de Lebelier et parlant d'une voix lasse et plus calme. Excuse-moi Henry. Ca fait trois nuits que j'ai pas fermé l'oeil, entre la petite qu'est malade, me farcir les plans des engins de siège et la logistique de l'exercice ; je crois que la fatigue me fait dire n'importe quoi. Elle regarda le sol en fronçant les sourcils. Finissez de décharger le matos, j'ai besoin d'une charette, et quartier libre jusqu'en fin d'après-midi. On se tapera le montage à tête reposée. Elle se frotta les yeux avec sa main puis se dirigea vers la charette pour la décharger quand NDJ l'intercepta.

Ah NDJ !...
Mes respects homme d'armes Frutass,et bonjour aussi,j'ai compris,je me casse. Frutass ne réussit pas assimiler le pourquoi du comment qu'il était déjà partit réveiller quelqu'un, elle ne savait trop qui, ni trop où. Lorsqu'il revint, il parla de Madmax.

Je te confie Madmax,j'ai dû lui extraire une flèche de la cuisse,vaste externe,pas de complications à prévoir je pense.
Qu'il boive beaucoup à son réveil.Frêne ou bouleau pour les douleurs,évite ce qui fait saigner. Arnica pour Lebelier.
Et sans vouloir te commander,je connais pas toute l'histoire,mais m'est avis que tes jeunes méritent plus des félicitations que des engueulades.
Sur ce,je vous laisse.


Frutass hocha la tête sans trop savoir quoi répondre. Avant qu'elle n'ait pu réagir, il avait déjà quitté le poste de garde à dos de cheval. Elle resta plantée au milieu de la place d'arme à regarder le cheval s'éloigner, puis reprit ses esprits. Mouais bon. Je le remercierai plus tard... Elle se dépêcha de retourner vider le chargement. Heureusement, cela avait plutôt bien avancé.
Une fois qu'une des charettes fut totalement libérée, Frutass attrapa la mule par la bride et quitta la place.


[JOUR 2 - Aspres-sur-Buëch - Centre-ville]

Frutass arriva sur le marché d'Aspres qui battait son plein. Elle savait d'ores et déjà qui chercher, et nul besoin d'aller bien loin pour le trouver. Elle entra dans la taverne qui jouxtait la mairie et s'adressa au tavernier.
Hey l'ami ! Je souhaite voir Rémy Férant. Le tavernier la dévisagea. Je connais pas ma belle. Frutass sourit et sortit un bout de vélin de sa bourse qu'elle tendit à l'homme. Rémy - Férant. L'homme la regarda d'un air entendu, puis fit un mouvement de tête en direction d'une table dans un coin où un homme sirotait tranquilement un verre de - elle n'en savait rien.

Elle se fraya un chemin parmi les badauds et s'installa à la table. Salut Rémy. L'homme quitta des yeux son verre pour s'attarder sur elle. Hé ben ça alors ! s'exclama-t-il vivement. Frutass amena ses mains et lui fit signe de baisser d'un ton. La petite De Perneuil, reprit-il à voix plus basse. Laura. Oui, Laura, c'est ça, je me souviens... Tu sais pourquoi je suis là ? Le vieil homme fit semblant de réfléchir. La commande n'est-ce pas ? Alors c'est pour toi cette gigantesque commande ? Il toussa et avala le reste de son verre. Frutass hocha la tête. C'est prêt ? Ca fait quatre jours que j'ai commencé à donner les instructions. Rémy hocha la tête, hésitant. Oui, la commande est prête, mais je dois t'avouer que ça n'a pas été facile d'en trouver autant en si peu de temps. Donc la bouffe c'est bon ? Oui.
Et le reste ? Plus compliqué. Il me faut encore un peu de temps. D'ici deux-trois jours. Tu les as.
Elle sortit une bourse de cuir et la posa sur la table. Comme convenu. Tu veux vérifier ? Pas la peine. Tu es la fille de François. A ce propos, des nouvelles ? Il ferma les yeux quelques instants. Pas bien bonnes malheureusement. Frutass fronça les sourcils. Comment ça ? Dans quoi s'est-il fourré cette fois-ci ? Détournement de fonds ? Assassinats ? Non, non. Rien de tout ça. Il est rangé, et depuis longtemps. Il a bien changé même depuis ta "mort".
Il s'est lancé dans la politique, et devenu maire de son village natal.
Lui ? Maire ? Avec son sale carafon ? Oui, j'avoue. Cela m'a surpris également. Incroyable qu'après plus de trente-cinq, il puisse encore me surprendre. Enfin, quoi qu'il en soit, il s'est fait des ennemis, beaucoup même à ce qu'il paraît. Ca ne m'étonne guère, un fouteur de merde comme lui... Et malheureusement, cette fois ça lui est retombé dessus. Il a ferré un trop gros poisson. Lequel ?
Le vieil homme se pencha vers elle. T'as entendu parler de la croisade contre Genève ? Frutass hocha la tête. Les hérétiques. Il s'est mis en travers du chemin de ces hérétiques. Frutass n'en goba pas un traître mot. Allons. Mon père n'a jamais mis les pieds dans la religion. Tu sais toi-même ce qu'il en pensait. Oui, mais ces hérétiques veulent s'en prendre au Duché tout entier, et tu le connaissait, rien ne se dressait entre lui et le pouvoir. Alors...Alors, ils l'ont assassiné. Frutass resta bouche bée à cette annonce. Assassiné ? Merde. J'aurai pas cru. Elle resta à ruminer la nouvelle quelques minutes, puis finit par se lever. Prépare le chargement. La charette est à l'endroit convenu. Rémy hocha la tête. Au fait ! Bel uniforme, Hommes d'armes Di Constantini. Tu fais honneur à ta mère. Je ne suis pas dans l'armée Florentine. Le vieux Rémy put voir le sourire qu'elle lui adressa. Il ne put voir la larme qu'elle essuya d'un revers de main en quittant la taverne.

[JOUR 2 - Pas loin de midi - Poste de garde d'Asres-sur-Buëch]

Frutass revint au poste de garde avec une charette remplis de caisses en bois et de sacs, ainsi que quelques jarres d'eau. Voyant que tout était nickel et que chacun vaquait à ses occupations librement, elle se permit d'appeler. J'aurai besoin de deux volontaires pour décharger la bouffe s'il vous plaît, et un autre qui se sentirait l'âme d'un cuisinier.
Revenir en haut Aller en bas
Madmaxikki

avatar

Nombre de messages : 5975
Age : 40
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 06/06/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Jeu 27 Nov 2008 - 0:32

Mad ouvrit un oeil et regarda autour de lui
il etait seul recouvert d une couverture
puis tout lui revint en tete les brigands, l operation et la douleur
Mad observa sa blessure, un beau bandage orné sa jambe


Puis au loin il entendit une voie familliere

J'aurai besoin de deux volontaires pour décharger la bouffe s'il vous plaît, et un autre qui se sentirait l'âme d'un cuisinier.

Frutass !!???!!
Putain de merde
Ca fait combien de temps que je pionsse Question Question Question


Mad se leva et s approcha de Frutass

Mes respects homme d arme Frutass
Je me porte volontaire pour vous donner la main a decharger la charrette


Mad voulait malgré sa blessure se rendre utile

Mais ou est donc Ndj
que je le remerci pour ce magnifique travail
Revenir en haut Aller en bas
Lebelier

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Force:
181/255  (181/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Jeu 27 Nov 2008 - 1:29

Excuse-moi Henry. Ca fait trois nuits que j'ai pas fermé l'oeil, entre la petite qu'est malade, me farcir les plans des engins de siège et la logistique de l'exercice ; je crois que la fatigue me fait dire n'importe quoi.

Ce n'est rien Frutass, je comprend. Ca na pas été une nuit facile pour moi non plus en plus avec mon biceps qui est douloureux, ca n'arrange rien. Tu peux toujours compter sur moi en cas de besoin ; je suis ton aide mais aussi un ami...


Finissez de décharger le matos, j'ai besoin d'une charette, et quartier libre jusqu'en fin d'après-midi. On se tapera le montage à tête reposée.


A vos ordres chef, je commencerai à monter la pièrrière en avance avec des volontaires.

[Jour 2 pas loin de midi Midi]


et un autre qui se sentirait l'âme d'un cuisinier.


Je suis partant pour la cuisine. On va s'en mettre jusque la... Qu'est ce que vous nous rapportez, chef?
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Jeu 27 Nov 2008 - 10:37

Je suis partant pour la cuisine. On va s'en mettre jusque la... Qu'est ce que vous nous rapportez, chef?

Tout ce que tu veux. De la farine, de l'eau en grande quantité, cochonailles, fromages, viande salée, du lait, fruits et légumes secs, poissons, fourrage pour les mules. Tu fais ce que tu veux.

Mes respects homme d arme Frutass
Je me porte volontaire pour vous donner la main a decharger la charrette
Mais ou est donc Ndj que je le remerci pour ce magnifique travail


Frutass regarda l'archer. J'apprécie Mad, mais j'ai assez fait de conneries ce matin. T'es pas état, file te reposer, c'est un ordre. Elle lui sourit. Profites-en car c'est pas un ordre que j'ai l'habitude de donner. Wink Je suis contente de voir que tu vas bien. Quant à NDJ... Je... J'ai fait une connerie. Enfin, on montera à Briançon un de ces quatres pour le remercier. Elle monta dans la charette, attrapa un sac de toile bien rembourré et le lui tendit. Voilà une couche pour toi. Installe-toi dans la salle de vie tranquillement le temps qu'on finisse ici. Frutass se retourna et balança les autres couches par dessus le bord de la charette, avant de passer des sacs de victuailles aux volontaires. Dans le lieu de vie également. Si je me souviens bien, il y a une cheminée là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Madmaxikki

avatar

Nombre de messages : 5975
Age : 40
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 06/06/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Jeu 27 Nov 2008 - 11:53

J'apprécie Mad, mais j'ai assez fait de conneries ce matin. T'es pas état, file te reposer, c'est un ordre.

Elle lui sourit.

Profites-en car c'est pas un ordre que j'ai l'habitude de donner.
Wink

Voilà une couche pour toi. Installe-toi dans la salle de vie tranquillement le temps qu'on finisse ici.

Mad n aimait pas trop ne servir a rien
surtout quand tous les autres soldats s afferaient a quelque chose
Mais Frutass avait surement raison Mad tenait difficilement sur ses jambes
meme si la douleur c etait un peu estompée
Et puis c etait rare de voir l homme d'arme frutass
faire preuve d autant de generosité Laughing
mais Mad savait bien que c etait la hierarchi qui voulait ca
il fallait se faire respecter est c etait pas une mince affaire
et Frutass s en sortait tres bien


Mad prit la couche que lui tendait Frutass
et commença a s avencer vers la salle de vie
passant a coté de la bache ou devait se trouver les prisonniers
il s 'arreta, la bache etait ficelée immaculé de sang

Il ouvrit la bache et appercu les trois corps sans vie la gorge tranché
nul doute que cette oeuvre etait celle de l homme d arme Frutass
Mad referma la bache et se tourna vers son superieur


euuuhhhh homme d arme frutass
la prochaine fois que nous rencontrons des brigands en chemin
fait moi penser a viser la tete qu il ni est pas que toi qui t amuse Very Happy


Frutass le regarda avec un petit sourir au lévres
et comme si de rien n' etait

Dans le lieu de vie également. Si je me souviens bien, il y a une cheminée là-bas.

Bien je vais regarder si je peu au moins allumer un petit feu pour que l on soit au chaud

Il ramassa quelque brindille et morceau de bois
tout en se tournant vers les Coutiliers

Un petit conseil
Si l un de vous pourrait aller jeter ces brigands en foret
Sa eviteras d etre emmerdé par tous les charognards qui rodent pres du campement
Je ne voudrais pas que l un de nous se fasse bouffer par un ours ou un lynx pendant la nuit Laughing


Mad arriva dans la salle de vie
il y avait bien la cheminée dont Frutass avait parler
avec beaucoup de difficulté il alluma un Feu
et s allongea sur la couche tout pres des flammes
il n'arrivait pas a trouver le sommeil
ennervé de ne pouvoir aider le groupe au differente tache du campement
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Jeu 27 Nov 2008 - 20:17

[JOUR 2 - 13h20]

Une fois les charettes totalement déchargées, les espaces agencés de manière satisfaisante - couches installées, râteliers d'armes disposé, bêtes nourries et armes de siège prêtes à être montées - et enfin le repas frugal de Lebelier avalé, Frutass partit en salle de repos et s'allongea sur la première couche venue. Quartier libre jusqu'à ce soir. Elle s'endormit presque immédiatement., sans même prendre le temps d'enlever ses bottes.
Revenir en haut Aller en bas
camus92

avatar

Nombre de messages : 75
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Force:
21/20  (21/20)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Jeu 27 Nov 2008 - 20:44

Camus venait d'avaler sa ration de nourriture qu'il trouva fort agréable. Il avait l'habitude de ne manger que du pain et du lait. Ce repas lui fit du bien bien plus qu'il ne l'imaginait.

Frutass annonçat alors le quartier libre, il décida alors de lui consacrer un peu d'exercice.Il prit alors son équipement et commençat a enchainer parades et attaques avec sa miséricorde puis lorsque ses bras fatiguère, il se mit à s'entrainer avec sa dague pour des conbats rapprocher er pour chasser.
Revenir en haut Aller en bas
oiselier

avatar

Nombre de messages : 2457
Localisation (IG) : Embrun
Date d'inscription : 05/03/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Jeu 27 Nov 2008 - 23:49

[JOUR 2 - Aspres-sur-Buëch - 8h00]

Déchargez-moi la baliste au lieu de me regarder. Et puisque vous n'en avez pas pris l'initiative, vous me déchargerez la pierrière avec ça.

L'oiselier, aussi déja bien las, eut a peine le temps de souffler.
Et déja il falait se remettre a l'ouvrage.
Apparemment, la situation devait être grave pour que l'on s'empresse de l'écarter.
Mais il s'en offusqua pas, il approcha au plus prêt de la tour de guet, a un endroit ou l'attelage pourrait lui se reposer.
Il commenca par libérer le chargement des sangles qui maintenait le matériel, puis ecarta le matériel pour monter le camps.
puis commenca a monter et a positionner la machine de guerre, en terminant par les projectiles.
Quand il eut finit son ouvrge, du pied de la tour s'élevait une douce odeure de pitance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Ven 28 Nov 2008 - 21:40

[JOUR 2 - 17h40]

Frutass ouvrit grand les yeux et tomba sur le plafon gris. Elle le fixa quelques secondes, avec un mal de crâne carabiné. Elle se leva en baillant. Le soleil commençait déjà à se coucher. Les longues nuits d'hiver. Elle rinça son visage avec un peu d'eau fraîche avant de s'approcher de Mad. Il ne dormait pas. Elle s'assit à côté de sa couche et posa une main sur son bras. Hé le convalescent, plaisanta-t-elle à voix basse. Comment te sens-tu ? Tu as un peu dormi ? Elle jeta rapidement un oeil sur la blessure de Mad, et sur le bandage d'NDJ. Du très bon boulot. Ca va bien cicatriser. Elle resta quelques minutes auprès de lui, perdue dans ses pensées, sa médecine ; puis se leva, ébouriffant les cheveux de l'archer au passage. Repose-toi. Fais-moi appeler si tu as besoin de quoi que ce soit, ou si tu as mal quelque part.

Elle sortit de la salle de vie. Lebelier !! Amène-toi !!
Revenir en haut Aller en bas
Madmaxikki

avatar

Nombre de messages : 5975
Age : 40
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 06/06/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Sam 29 Nov 2008 - 0:54

Mad sentit quelqu un se poser sur sa couche
il tourna la tete
c etait Frutass qui venait de s assoire a coté de lui


Hé le convalescent, Comment te sens-tu ? Tu as un peu dormi ?

Mad regarda Frutass

c est gentil de t inquieter pour moi
tout va bien ne t inquiete pas la douleur s estompe
peu a peu
j ai dormi un peu
mais là j en ai un peu marrre de pioncer
j aimerais plutot me rendre utile


Repose-toi. Fais-moi appeler si tu as besoin de quoi que ce soit, ou si tu as mal quelque part.

ok
je vais essayer de me reposer
mais c est pas gagné
euhhh homme d arme Frutass
Merci d etre la a mes cotés
ca fait du bien


Frutass se leva et sorti de la salle
Mad se tourna ferma les yeux pour essayer de dormir un peu
Revenir en haut Aller en bas
Lebelier

avatar

Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Force:
181/255  (181/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Sam 29 Nov 2008 - 1:01

Lebelier prépara un bon repas qui mit tout le monde de bonne humeur avant d'entamer une bonne sieste.
Le coutilier décida d'un peu pioncer : la fatigue de la nuit mouvementée eut raison de lui.
Fin d'après midi :


Lebelier !! Amène-toi !!


Le soldat émergea de ses songes. Il ronchona qq peu avant de se lever et se présenta avec une mine endormie près de son supérieur.

Aux ordres chefs... Que dois-je faire?
Revenir en haut Aller en bas
Laura di Constantini

avatar

Nombre de messages : 3466
Localisation (IG) : RIP
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Force:
0/255  (0/255)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Sam 29 Nov 2008 - 7:26

Aux ordres chefs... Que dois-je faire? Frutass se retourna vers son aide. Merde, tu dormais ?? Je t'ai pas vu dans la salle. Bon, ben maintenant que tu es réveillé, voici pour toi. Elle lui tendit une bourse de cuir. De l'onguent d'arnica et de menthe. Appliques-en sur ta blessure. Elle ne te fais pas trop souffrir ? Elle sortit plusieurs feuilles de vélins pliées. Maintenant, on va aller se faire cette pierrière. Mahauld, Oiselier ! Avec nous pour le montage de la pierrière. Colchique, tu prépares le dîner ce soir. Et fais le bien chaud. La neige approche.
Revenir en haut Aller en bas
colchique

avatar

Nombre de messages : 3922
Localisation (IG) : dié
Date d'inscription : 30/08/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Armement (IG): Epée et bouclier Epée et bouclier

MessageSujet: Le brouet   Sam 29 Nov 2008 - 16:51

Aux ordres de Frutass, Colchique entreprit d'alimenter la nombreuse troupe présente. Ce ne serait pas une mince affaire tant les vivres initialement prévus pour la mission risquaient de manquer.
Sollicitant les uns et les autres, Colchique parvint toutefois, tel le "multiplicateur de pain", à réunir en un temps record les denrées nécessaires pour préparer le rata règlementaire.
Ses camarades avaient faim, ça se sentait et les glouglous des ventres creux révélateurs le confirmaient bruyamment, sans qu''il soit encore utile d'insister...
Ainsi nanti de fort bonne grâce, Colchique se trouva à la tête d'une compagnie de quignons de pains(plus ou moins rancis), d'une théorie de choux et navets et d'une armée de lentillons (le Puy n'était pas bien loin).
Lui-même sortit de son havresac une magnifique rosette de Lyon (à peine entamée) qu'un voyageur infortunément désargenté, rencontré en taverne il y a peu, avait troqué contre deux délicieuses poires cueillies (par ses soins) dans le verger de Dié.
Enfin il trouva au fond du sac, les deux derniers oignons, dont il était si friand. Ce sacrifice lui coûtait…
Il était temps de faire provision de bois pour alimenter d'importance le feu de la cheminée. La région alentour étant fort boisée, Colchique constitua rapidement un stock de bois conséquent.
Suant eau, il entendait ses camarades, artilleurs improvisés pour l'occasion, ahaner sous les ordres experts et vigilants de Frutass.
Sa tâche de cuistot ne paraissait pas si compliquée, en regard...

De retour en sa "cuisine", furetant dans tous les recoins de la haute pièce qui leur servait d'abri, Colchique découvrit un vieux chaudron aux formes bosselées. Empli d'eau, l'ustensile providentiel se montra à peine fuyard. Laissant au feu le soin de s’occuper de l’extérieur crasseux, il récura l’intérieur de toutes ses forces. Le résultat n’aurait pas fait rougir le meilleur artisan chaudronnier de Dié…
Enchaînant sans pause, Colchique apprêtât les divers ingrédients réunis et les plongea dans la marmite fumante. Mélangée avec force déglutition, la mixture dégagea peu à peu un arome un peu fort (les choux ?) qui ne laissa pas Mad indifférent. Sortant affamé de sa somnolence, il supplia Colchique :


Coutilier, tu es mon ami : Je t’en supplie, fais-moi goûter cette merveille ! Juste une bouchée…

Sortant alors sur le pas de la porte, Colchique cria à toute voix :

A table ! A table !
Revenir en haut Aller en bas
camus92

avatar

Nombre de messages : 75
Localisation (IG) : Dié
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Force:
21/20  (21/20)
Armement (IG): Aucun

MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   Sam 29 Nov 2008 - 23:29

Camus sentit alors l'odeur lui traverser les narines. Elle était exquise.
Il prit alors sa ration de nourriture et la dégusta longuement.
Il avait un peu de peine pour mad qui ne pouvait gouter a cette nourriture si ce n'est en cachette hors de la vue de frutass.

Une fois ce repas fini, Camus s'avança vers dame frutass

Homme d'arme frutass maintenant que la pierriere est monter et que le repas finit, que devons nous faire ?


Camus attendit alors les directives de Dame frutass
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Entre Die et Embrun : Aspres   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Entre Die et Embrun : Aspres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Die et Embrun : Gap
» [RP] Entre Briançon et Embrun : Guillestre
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Grenoble :: Territoire du Lyonnais-Dauphiné et alentours :: Routes et chemins du Lyonnais-Dauphiné :: Routes et chemins-
Sauter vers: